Tropique de la violence de Nathacha Appanah

cvt_tropique-de-la-violence_3735Première lecture de cet auteur, c’est un roman bouleversant où la violence est partout, dans les mots comme dans les actes.

Mayotte peut être un paradis, l’île aux senteurs multiples, mais pas pour tous. Nathacha Appanah va nous la présenter tout autre.  Elle nous parle des immigrés, qui arrivent sur l’île sans rien. Nous suivrons cinq personnages tout au long du roman. Ils parleront de leur vie, de leur avenir incertain, de la violence qui règne à chaque coin de rue. Et surtout de ce quartier où ils vivent, Gaza, un grand bidonville, un ghetto.

La drogue, la violence sont omniprésentes.

Marie, infirmière venue de France, a suivi l’homme qu’elle aimait. L’homme l’a quittée. Maintenant elle aime un petit garçon qu’on lui a jeté dans les bras. Sa mère n’en voulait pas. Ce petit garçon, elle l’appellera Moïse ( Mo). Il grandira dans ce quartier, il deviendra comme les autres enfants. « Les garçons comme toi et moi, c’est fait pour cogner la vie, pour rentrer dedans, pour crever sans regrets. Pas de pitié, Mo. Pas de pitié. T’es comme nous autres, Mo. T’es noir, t’es seul, t’es coincé ici, t’es à la rue. « 

La jeunesse est livrée à elle-même, dans ce pays, dans ce pays qui est aussi un bout de France.

Un très beau roman, touchant , puissant et surtout très émouvant.

Tropique de la violence- Nathacha Appanah – Editeur Gallimard – ISBN : 2070197557 – existe en version numérique

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s