Tout pour plaire de Ingrid Desjours

Tout pour plaire  

Ingrid Desjours

Thriller

Éditeur : Robert Laffont – 2014

ISBN : 9782221145944 

 

 

 

Après » la prunelle de ses yeux », j’ai voulu lire de nouveau cet auteur et j’ai choisi celui-ci.

Un thriller psychologique, vous aimez ? vous êtes au bon endroit, laissez vous porter par cette histoire. Non, vous ne devinerez pas le coupable.

David est un coach au succès fou,  belle situation, belle femme  belle maison, belle vie. Deborah est une jolie jeune femme, réservée et dévouée à son mari.Tout est sous contrôle .Cela fait rêver, mais ne vous y méprenez pas, il y a l’envers du décor.

Le frère de David, Nicolas, vient perturber ce bel édifice. Lui , il est le mauvais démon . Sa femme a disparu, et il vient  se réfugier chez son frère avec sa petite fille. David et Nicolas ne se sont pas vus depuis des années. Ce n’est pas avec joie que David accepte son frère.

Sacha, un commissaire de police va se charger de la disparition de la femme de Nicolas.

Tous les personnages principaux de ce thriller psychologique sont en place, maintenant, Ingrid Desjours n’a plus qu’à les faire jouer à sa manière. Cela sera une descente aux enfers pour chacun d’eux.

L’auteur maîtrise et ensorcelle le lecteur, je ne m’attendais pas à un tel dénouement.

Ingrid Desjours : Née en 1976,  est psychologue spécialisée en psycho-criminologie. Après avoir pratiqué en Belgique auprès de criminels sexuels, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture romanesque et scénaristique. Elle a déjà publié Echo et Potens (Plon, 2009 et 2010) remarqués et plébiscités par la presse et le public. Elle publie aussi sous le nom de Myra Eljundir, elle a écrit la série Kaleb.

De nouveau une participation au challenge Polar de Sharon

.

La mue de l’assassin de Dorothée Lizion

 

La mue de l’assassin

Dorothée Lizion

Les Nouveaux Auteurs

Janvier 2017

ISBN: 978-2819504351

 

 

Imaginez, vous vous réveillez dans un lit d’hôpital, et vous ne savez plus qui vous êtes, un homme  ou une femme , Florian ou Flora ? vous ne vous souvenez plus de rien . Il vous semblait que vous étiez un homme, mais que cachent ces bandages? et ce corps poignardé  au pied du lit  dans une camionnette ? Vite, se sortir d’ici, et partir dans la forêt. La personne va être recueillie par Maddie, qui est guérisseuse.

Cathy, drôle de personnage, major de la gendarmerie va mener l’enquête, afin de découvrir qui est cet homme  tué dans la camionnette, et cette femme brûlée retrouvée non loin.

L’histoire va graviter autour de plusieurs personnages, le thème est original, et bien traité. L’écriture est agréable. Le lecteur est happé par l’histoire et a envie de découvrir la suite , qui est Flora ou Florian ? et pourquoi ce changement d’identité ? Si vous jetez un coup d’oeil sur la formation de l’auteur, vous pouvez supposer que les scènes sont décrites avec minutie au moins tout ce qui a un rapport avec le corps humain.

 

A propos de l’auteur 

Dorothée Lizion est née en 1973 dans l’Orne. Amatrice de cinéma, romans à suspense, polars, elle s’imagine scénariste, metteur en scène ou conceptrice d’effets spéciaux… Finalement, elle choisit l’étiopathie pour son autre passion qui est l’anatomie du corps humain.
Après 6 ans d’études à la faculté de Paris, elle ouvre son cabinet à Falaise (14) et achève un doctorat en 2000.
Parallèlement, elle donne des cours de clinique vasculaire à Rennes, organise des stages de dissection, et s’intéresse aux sciences légales, à la criminologie, ainsi qu’à l’histoire de la médecine.
L’attrait permanent pour l’étude du corps humain et le roman noir conduit irrémédiablement Dorothée à la réalisation. Un scénario se profile, elle cède au désir de l’écrire…
A son actif, 4 thrillers et de nombreux prix littéraires.

Ce livre lu depuis un mois, n’avait pas été chroniqué. Il sera donc dans le challenge du Polar organisé par Sharon :

 

Prix Andrée Chedid 2017

©Livresd’unjour

Le Prix Andree Chedid a été attribué à Elise Mélinand. Elle a reçu son prix ce 14 juillet 2017 lors du festival des Francofolies de La Rochelle. Elise Mélinand a composé sa chanson à partir du poème « J’écrirai » de Salah al Hamdani (in Badgad Mon amour, Editions Le Temps des Cerises).

J’écrirai
à cette main qu’on pose sur le drap d’un mourant
à cette larme qui coule le long du visage de l’aurore
à ce regard qui voltige derrière un départ

Je chérirai
ce reste de lumière
pour l’arrogance des jours
pour les cendres des vaincus

J’offrirai
l’odeur de la forêt inondée
à la pierre
à ceux qui ne voient pas tes yeux
à ce mirage des mots dans l’ombre

J’inventerai
une prière sur une terrasse
à mes rêves éphémères sur la paix
à votre dieu sans verge ni vagin
à toutes les guerres des lâches

Et j’écrirai encore
le ciel est au-dessus de ma table
à celui qui a voulu tracer le mot liberté
sur les collines de ton corps.

Salah Al Hamdani, Bagdad mon amour, Le Temps des Cerises

 

 

Découvrir sa chanson 

Elise Mélinand :Née dans une famille d’artistes, Elise a toujours baigné dans cet univers. C’est à l’âge de 4 ans, lorsqu’elle chante pour la 1ère fois devant un public dans un club de vacances, qu’elle a un déclic. Très émue après sa prestation, la jeune fille sait qu’elle veut continuer dans la chanson.
Elle rentre au Conservatoire, à 8 ans, pour y apprendre le violoncelle, tout en continuant de chanter, en parallèle, dans sa chambre. Et c’est tout naturellement qu’après son bac, elle décide de partir à Berlin, où elle prend goût à la musique électronique. Depuis 2 ans, cette toute jeune maman est revenue en France. Elle continue de travailler sur ses projets personnels et compose des musiques de publicité.
La voix d’Elise est singulière, comme une voix d’enfant. Pendant longtemps, elle a été complexée, mais aujourd’hui elle l’assume enfin; sa voix, « soit on l’aime soit on la déteste ».

 

Code 93 de Olivier Norek

 

 

Code 93

Olivier Norek

Editions Pocket -2014

ISBN :9782266249157

 

 

 

Je viens de finir ce thriller, j’ai aimé retrouver Victor Coste, rencontré dans une lecture précédente dans «  Surtensions ».

L’équipe du capitaine Coste est lancée sur une drôle d’affaire ; un mort « vivant » sur la table d’autopsie, et un corps carbonisé. Voilà de quoi tenir en haleine le lecteur pendant quelques pages avant de découvrir l’auteur ou les auteurs de ces faits.

Coste reçoit des lettres anonymes évoquant le fameux Code 93…Lettres qui vont l’entraîner sur des chemins un peu plus personnels…L’auteur est policier dans le 93. Code 93 est son premier roman. La réalité dépasse parfois la fiction. Le lecteur est complètement immergé dans l’action. L’équipe de Coste est soudée, et parfois ce flic ne mâche pas ses mots.

Les personnages décrits sont des personnalités variées et crédibles, on peut les apprécier ou non, en tout cas, elles ne laissent pas indifférentes.

Un livre qui incite à ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure.

Participation au Challenge proposé par Sharon

 

 

 

Challenge 2017/2018

Je renouvelle le challenge proposé par Sharon, du blog des livres et Sharon . Pour le précédent challenge, j’avais donné 14 liens. Toutes mes lectures n’ont pas été chroniquées.

 

Cette année, j’ai choisi une catégorie :  de cinq à quinze livres lus : Montalbano. Je peux aller au-delà.

Sharon qui organise le challenge :

106 romans lus et chroniqués, le pari est réussi mais c’est tout de même cinq romans de moins que l’an dernier – et une seconde place au classement. L’an prochain, j’espère monter à 120 livres lus et chroniqués.

Je peux ajouter qu’elle ne lit pas que des polars .

Elle a aussi crée son logo que je vous présente ici, que vous retrouverez lors de mes lectures de romans policiers.

Summer de Monica Sabolo

Je remercie NetGalley et les Editions JC Lattés pour ce partenariat .

 

Summer

Monica Sabolo 

JC Lattés

Littérature Générale

Publication : 2 août 2017

 

 

Dans mes rêves, il y a toujours le lac .

Summer , prénom d’une jeune fille qui un jour, sur les bords du lac Léman disparaît. Où est-elle ? que lui est-il arrivé ? Sa famille ne sait pas ,  les recherches de la police restent vaines.

Comment vit-on avec l’absence de sa sœur, Benjamin ne vit plus. Cette disparition le hante. Il est suivi par un psychiatre, il se remémore la vie avec elle. Comment peut-on survivre à un tel bouleversement ?

Un roman  met en scène la vision d’un adolescent face à la perte de sa sœur.

L’auteur place en avant la non-communication de la famille, les secrets cachés, et ensuite les informations non dévoilées. Une oeuvre poignante, où les questions se multiplient, et le mal être de Benjamin dérange.

J’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire, car je ne m’attendais pas à ce contenu. Puis peu à peu des éléments  nouveaux m’ont incitée à poursuivre ma lecture. Un revirement de situation permet de finir le livre sur une note positive.

Ce livre, je l’ai lu en numérique. Il sortira en août 2017.

Monica Sabolo, née en 1971, est française, d’origine italienne. Elle est journaliste.

A Place of Mystery / Un lieu de mystère de F.G.M

claude-monet-coin-de-jardin-a-montgeron

Harebell
love-in-a-mist
wild marigold
incredible cosmos.

It’s a mess of flowers,
a colorful animated painting
loved by the butterflies,
a Place of Mystery.

There, the soul of a little bird
can get some rest,
and the sky never ends
above its grave.

© Frédéric Georges Martin

…  …  …  …

Campanule
nigelle
souci des champs
incroyable cosmos.

C’est un fouillis de fleurs,
un vivant tableau de couleurs
aimé des papillons,
un lieu de Mystère.

Là, l’âme d’un petit oiseau
trouve quelque repos,
et le ciel est immense
au dessus de sa tombe.

© Frédéric Georges Martin

La peinture est : Coin de jardin à Montgeron de Monet