Scalp de Cyril Herry

Hans a neuf ans, il vit avec sa mère, Teresa, en Bretagne. Ils sont en co-location, des hommes se sont succèdes auprès de sa mère. Teresa lui apprend qui est son géniteur, il se nomme Alex. Hans a envie de connaître son père. Alex est marginal .

Sa mère et lui se décident d’aller le rencontrer. Il vit au milieu de la forêt, près d’un étang.Il a un style de vie différent , il milite pour la défense de l’environnement. Il vit dans une yourte.  Sans électricité, sans eau courante, pas de téléphone, juste la nature accompagne Alex. Sur place, ils ne trouvèrent personne.

« Personne n’avait mis les pieds là depuis des semaines « .

Hans ne voulait pas partir, sa mère avait réservé une place au camping. Voyant l’entêtement de Hans, elle accepta de monter la tente à côté de la yourte.

Hans découvre alors la nature. Cette nature que l’on respecte, mais qui impose ses lois. Dans la seconde partie du roman, arrive Alonso qui semble connaître Hans. Le roman sur la nature va se transformer en roman noir. Les gens du village ne sont pas accueillants, peu à peu les langues se délient ..

j’ai découvert un auteur qui nous conte la nature mais qui sait aussi plonger le lecteur dans du Noir.

Ce fut une belle découverte.

Scalp – Cyril Herry – Seuil – Date de parution : 01/02/2018 –

ISBN :  9782021384093

Cyril Herry habite en Haute-Vienne, où il aime marcher dans les bois, pour mieux s’arrêter, parfois, et construire des cabanes. Scalp, huis clos à ciel ouvert aussi émouvant que glaçant, est son premier roman au Seuil.

Il officie également à La Manufacture de Livres en tant que directeur de collection Territori.

 

 

Publicités

Le petit loup rouge de Amélie Fléchais

Il était une fois un jeune louveteau toujours de rouge vêtu qui devait apporter un lapin à sa grand-mère. Sa maman lui fit une recommandation, ne surtout pas aller dans la forêt. Il risquerait de voir des humains, surtout s’éloigner de la demeure du chasseur et de sa fille.

Mais ce louveteau n’en fit qu’à sa tête, et se perdit dans la forêt. Il rencontra une petite fille charmante, qui lui proposa de venir chez elle. Le louveteau la suivit sans hésitation, elle était tellement gentille. Les apparences sont parfois trompeuses.

Le conte de Perrault est ici détourné, l’histoire est différente. Les illustrations sont magnifiques, et accentuent l’ambiance qui se dégage de ce livre.

j’ai aimé ce livre où la morale a une place importante comme dans tous les contes, il ne faut pas faire confiance au premier venu qui croise notre chemin.

Les enfants hier furent ravis de cette lecture, l’histoire se finit bien.

Le petit loup rouge – Amélie Fléchais – Ankama Editions – 2014 – ISBN : 2359104055 

Nous dormirons ensemble de Louis Aragon

Je viens d’avoir un autre lien pour cette chanson, j’aime l’interprétation, et je vais la partager :

http://www.aupositeur.be/nous-dormirons-ensemble/

Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l’enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C’était hier que je t’ai dit
Nous dormirons ensemble

C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J’ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t’aime que j’en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble.

Louis Aragon 

 

Printemps de Victor Hugo

 

Printemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre

Marche à l’étoile de Hélène Montardre

« Si on ne peut changer le passé, on ne peut pas non plus l’ignorer; il aide à comprendre et à vivre le présent  il est un socle sur lequel s’appuyer pour bâtir l’avenir. »

Billy est un jeune homme noir. Il a 15 ans esclave , il vit dans une plantation en Géorgie en 1854. Il vient de perdre celle qui l’a élevé. Avant de mourir, elle lui a révélé qu’elle n’était pas sa grand-mère, mais qu’elle avait connu sa mère. Elle lui a remis une boucle d’oreille, et des bribes de phrases  » France, Durieu  » qui ne semblaient rien lui dire. Il se souviendra. Il va se trouver dans l’obligation de fuir. Une course s’engage, sa tête est mise à prix. Billy sera confronté à la peur. Un seul objectif suivre l’étoile du Nord  jusqu’à atteindre un état où l’esclavage est interdit.

C’est un beau récit de fuite que nous conte là, Hélène Montardre à la fois imaginé et documenté. j’ai appris de nombreuses choses sur l’esclavage américain, sur ce réseau de routes et d’accueil clandestin, qui aidait les esclaves noirs américains. Ce réseau porte le nom de Underground Railroad.

Billy ne découvrira pas ses origines, mais il écrira son histoire. C’est alors que débute la seconde partie du livre, avec Jasper . Son histoire se passe de nos jours, et se mêlera à celle de Billy. Jasper est en quête d’identité, il cherchera et trouvera ses origines. Il habite New York .Elles lui ont demandé du temps et parfois ont risqué de bousculer sa propre vie.

Le lecteur suit l’histoire de l’esclavage avec Billy dans la première partie, et dans la seconde, la vie de Jasper. Comment un jeune homme   avec  une couleur de peau différente  vit-il aujourd’hui ?

L’auteur nous livre ici un récit troublant, qui met en lumière l’importance de connaitre son passé, pour mieux appréhender son avenir.

Je recommande ce livre à tous, adultes et jeunes à partir de 13 ans.

Marche à l’étoile – Hélène Montardre – Rageot – 13/09/2017 – ISBN : 9782700256246

 

La chèvre de Monsieur Seguin de A.Daudet

Ce conte, je l’ai lu lors de deux séances distinctes, et je fus surprise car sur douze enfants, seulement deux connaissaient cette histoire.

Et vous ? parents, grands-parents l’avez-vous lu ce conte à vos enfants ? à vos petits-enfants ?

Si vous préférez l’écouter , voici un lien pour télécharger cette histoire

ou regarder une vidéo :

 

Plus jamais seul de Caryl Ferey

Mc Cash, ancien flic, découvre les joies de la paternité, Alice vient de perdre sa maman. Il va falloir qu’il se fasse à l’idée d’avoir une fille à ses côtés, presqu » adolescente. Ce n’est pas facile pour ce vieux loup solitaire. Il apprend la mort de son vieil ami, Marco, qui savait si bien navigué. Son voilier a été heurté par un cargo en pleine nuit . Il décide donc de mener sa propre enquête.

A bord du bateau se trouvait également Angélique, l’ex-femme de Mc Cash. Depuis cet accident , personne ne l’a vue. Où est-elle ? Mc Cash décide de partir en Grèce, où Marco était parti acheter un nouveau voilier.

Caryl Ferey nous entraîne dans une enquête sur fonds de trafic de migrants et de corruption en Grèce, principalement dans le port de Pirée à Athènes et sur l’île de Astipalea.

Abordant un sujet d’actualité, ce polar se lit bien, et nous fait réfléchir sur ce thème. Mc Cash est un peu bourru, mais il est un personnage bien sympathique malgré tout.

ISBN : 2072757916
Éditeur : Gallimard (08/02/2018)

Livre lu dans le cadre du challenge :