Ce qui se dit la nuit de Elsa Roch

Amaury Marsac, commissaire du 36, doit se mettre au vert. Il rejoint donc sa terre natale , le Berry, terre de brume et de traditions. Nous allons suivre cet homme tout au long d’une semaine. Il a besoin de repos, il se traîne dans cette vie parisienne, et il est pourchassé par ses démons. Alors, là dans sa terre natale, il va pouvoir se ressourcer, retrouver son amour de jeunesse, Elsa et sa sœur Manon.

Lors de son arrivée, il apprend qu’un drame vient de se produire, Marianne a été tuée. Marianne, celle qui a tant veillé sur lui, pour qui il éprouve une tendresse sans faille. Que s’est-il passé ? il va alors se joindre à l’enquête, son intrusion n’est pas la bienvenue dans l’équipe en charge de l’affaire. Marianne, la sorcière , qui connait tout sur les plantes, qui a osé porter la main sur elle. Dans ce petit village, tout se sait, chacun a sa version des faits.

Des incidents inhabituels se produisent , on crie à la malédiction.

Elsa Roch nous conte une terre pleine de poésie, avec ses habitants au grand cœur , des hommes et des femmes vivent avec leurs coutumes, avec leurs traditions ancestrales. Et parmi ceux-là, cette Marianne, sorcière qui a été assassinée, mais même les sorcières peuvent avoir une fin tragique.

J’ai pris du plaisir à lire ce roman policier, et je le recommande à ceux qui aiment les « polars » sans trop de violence, disons plutôt « soft ».

titre : Ce qui se dit la nuit 

Auteur : Elsa Roch

Editeur : Calman Levy – 2017

ISBN :9782702160923

Existe en format numérique.

 

Elsa Roch écrit depuis son enfance, de la poésie d’abord. À l’adolescence, une rencontre change sa vie, celle de Salomé, 3 ans, une petite fille autiste dont elle s’occupe pendant tout son temps libre. C’est ainsi que naît sa première vocation, et qu’elle devient psy, avec pour spécialisation les troubles autistiques, ceux de l’adolescence, et les addictions. Parallèlement elle écrit toujours, mais se sent à l’étroit désormais en poésie, car elle veut explorer une à une les failles de l’être humain, différemment… La découverte de Lehane, James Lee Burke, Fred Vargas… est un déclic. Désormais elle écrira des polars. « Ce monde est le mien. Il concentre tout. La vie, l’amour, la mort ». Elle vit près de Grenoble.

 

 

Tout en écrivant son livre, elle a écouté Philippe Léotard en boucle.

 

J’ai oublié de préciser que ce livre participait aussi au challenge de Sharon logopolarssharon1:

logopolarssharon2

Publicités

7 réflexions sur “Ce qui se dit la nuit de Elsa Roch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s