Le cancre de Jacques Prévert

Le cancre

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ceux qu’il aime
il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur

 

Jacques Prévert (1900-1977)

Jacques Prévert est né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine. Il réside tantôt à Paris, tantôt en Provence, notamment à Saint-Paul de Vence. En 1971, il se retire dans sa maison d’Omonville-la-Petite, à la pointe du Cotentin, et il y meurt le 11 avril 1977 à l’âge de 77 ans.

La maison Jacques Prévert à Omonville-la-Petite a été le dernier refuge du poète. En marchant dans les pas de l’artiste, on se rappelle le poème Le cancre, les répliques du film Les Enfants du Paradis ou la chanson Les Feuilles mortes… La visite de sa demeure et de son jardin vous permettent d’entrer dans son univers artistique. La découverte des collections permanentes et de son atelier vous plongent au cœur même de l’atmosphère dans laquelle il aimait travailler. Un film retrace les moments clés de la vie de Jacques Prévert. Chaque année, une exposition temporaire présente une facette de l’œuvre de l’artiste, en particulier ses collaborations avec les grands artistes de son temps.