Erectus de Xavier Muller

Ce fléau ne ressemble à aucun autre modèle connu. Le virus se développe de manière spontanée et anarchique. A ce jour, nous dénombrons mille cent soixante trois victimes. Partout, les symptômes sont les mêmes: douleurs musculaires, fièvre, saignements cutanés puis coma de stade 2.

Ce thriller fantastique m’a plu, même je ne suis pas une habituée de ce genre.’Un virus effroyable s’est abattu sur la Terre.. On décide de l’appeler Kruger du nom de l’homme qui s’occupe de la réserve sauvage du parc Kruger, en Afrique du Sud.Le soigneur du parc est tombé dans un léger coma. A son réveil , il est devenu un homme préhistorique.

Le virus qui fait impitoyablement régresser de plusieurs dizaines de milliers d’années les espèces animales et végétales existantes. Un éléphanteau présente quatre défenses. Quant à l’homme atteint de ce virus, il se transforme en homo erectus venant tout juste de domestiquer le feu.

C’est au cours de cette période qui oscille entre trente-six et soixante douze heures que le corps se transforme. La suite, vous la connaissez, quand ils reprennent conscience, les malades ont acquis une physionomie  » préhistorique « .

L’auteur nous entraîne dans un vrai cauchemar, mais ses propos sont cohérents, et bien documentés. Une paléontologue, Anna se rend en Afrique, pour étudier tous ces phénomènes anormaux.et tenter de trouver un traitement pour éradiquer ce virus, et venir en aide à ces Erectus. Elle travaille sans relâche, se confrontant à sa hiérarchie.

Ce thriller fantastique nous interroge sur l’espèce humaine, son évolution dans le temps. Ce roman a la construction bien rythmée m’a permis de passer un bon moment.

Xavier Muller – EAN : 9782266299787
512 pages
Éditeur : Pocket (02/01/2020)

Présentation de l’éditeur ;

Et soudain l’humanité se mit à régresser
À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.
Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.
De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.
Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?
Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

La belle sauvage de Philipp Pullman

61ubP7BS0QL._SX210_

Surprenant cet auteur, Philipp Pullman reprend l’histoire de Lyra.Certains l’ont peut-être rencontrée, comme moi dans la Croisée des Mondes.

Nous allons nous intéresser à Malcom, petit garçon de 11 ans , qui aide ses parents dans leur auberge. Il est très attiré par un bébé, qui vient d’arriver chez les sœurs. Ce bébé est Lyra,  Nous la retrouvons donc avec son daemon, nommé Pan.Elle a six mois et est très convoitée. la petite Lyra et son daemon Pan semblent menacés par le CDC, le Conseil de Discipline Consistorial.

Malcom s’attache à ce bébé, et lorsque les inondations viendront, il emmènera Lyra et la jeune Alice, intelligente, mais parfois revêche, dans sa barque , La Belle Sauvage. Il vaincra de nombreux obstacles. La liberté ne vaut elle pas tous les déluges et toutes les épreuves du monde ?

Philipp  Pullman fait souvent référence à la mythologie biblique, il s’inspire aussi allègrement des contes et légendes propres à Albion. Ce livre développe efficacement l’Angleterre dans laquelle grandira Lyra, un pays marqué par l’obscurantisme et dominé par une Eglise intransigeante. Les thèmes forts de Pullman sont là. L’écriture est fluide, les descriptions ne sont pas très longues, ce qui nous permet d’intégrer tout de suite cet univers.

La première partie met du temps à se mettre en place, et la seconde est peut-être un peu trop courte. Vivement que la suite arrive ..

Je classe cet opus en Young Adult . Il s’adresse aussi bien aux ado qu’aux adultes.

La Belle Sauvage – Philipp Pullman – Gallimard Jeunesse. 2017- ISBN : 2075091269 

 

 

L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

_SX195_

  Murakami nous entraîne dans les frontières de l’étrange.  Une nouvelle illustrée de très belle façon par l’artiste allemande Kat Menschik. L’univers de Murakami, ici est gothique, mais japonais. Un jeune garçon, un vieil homme méchant, un homme mouton, et une jeune fille sont les acteurs de ce livre. Ils évoluent dans le sous – sol d’une bibliothèque, dans un labyrinthe. Le jeune  garçon était venu chercher des livres, il va risquer sa vie. Le lecteur est plongé dans un univers mystérieux.

Cette nouvelle flirte avec le fantastique. Le lecteur flotte entre rêve et cauchemar.

 

« Et puis, dans le même temps, mon angoisse se transforma en une angoisse qui n’était plus véritablement angoissante. Et toute angoisse qui n’est pas spécialement angoissante, au bout du compte, c’est une angoisse sans importance. »

Chacun se trouvera envoûté  ou non par cette écriture, pleine de poésie et de tristesse.

 

 

L’étrange bibliothèque : Haruki Murakami

Éditeur : Belfond (novembre 2015)

ISBN-13: 978-2714459558

Le livre existe aussi en version numérique –  ( lu en février 2016 )