Western de François-Michel Dupont

L’île enchantée ….
Ce décorum inspirait alors la quiétude atemporelle d’une œuvre impressionniste. Et comme sous le pinceau de Monet, le temps semblait suspendu.

Ce livre est la fin d’une trilogie, mais peut se lire séparément. Ce fut mon cas. Le flic de Caen est confronté à un meurtre, au lieu dit « L’Ile Enchantée », à Fleury-sur-Orne.où un pendu fut découvert. C’est dans le quartier de  » la Grâce de Dieu « , que débute l’enquête. Elle sera menée par le Commandant Pesqueur, qui vit dans le port de Caen, sur son bateau.

Le quartier de la Grâce de Dieu est un quartier où se côtoient toutes sortes de gens, des délinquants comme des gens biens. Jean-Daniel y vit, ancien cadre, déchu de ses fonctions. Il en veut à son patron de l’avoir licencié. Il arrive dans un logement social. il ne se mêle pas à la jeunesse. Seule , sa jeune voisine Aysha, une adolescente rebelle, réussit à l’apprivoiser. Ils aiment tous les deux regarder des « Western », et parler bouquins.

Au fil de pages parsemées de clins d’œil à la vie locale, l’auteur évoque le Festival Bloody Fleury, les ateliers de la Coop 5 pour 100, la librairie Memoranda. L’intrigue est prenante.l’auteur met un accent particulier sur tous les éducateurs qui gravitent dans ce quartier et font un travail remarquable auprès de ces jeunes délinquants.

Aux côtés du commandant Pesqueur , une jeune femme Adèle, romancière et bibliothécaire joue son rôle aussi auprès de ces jeunes de ce quartier. Elle aide Aysha à choisir des livres.

Une agréable lecture que je vous recommande.

François-Michel Dupont – Western – EAN : 9791092828238
256 pages
Éditeur : Le Vistemboir (06/03/2021)

Quatrième de couverture :

Après Mémoire à bout portant et Les ombres du quai, voici le troisième volet de la trilogie consacrée aux aventures du Commandant de police Philippe Pesqueur qui, dans « Western », quitte son bateau amarré dans le port de Caen pour nous plonger dans la vie agitée d’un des quartiers de la ville : celui de…la Grâce de Dieu.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°10 ]

Traverser la nuit de Hervé Le Corre

L’auteur explore les âmes malmenées, Louise, la mère de famille harcelée, élève seule son fils. Elle fut souvent violentée par son ex. Elle garde en mémoire ses jours sombres. Elle ne survit que pour son petit garçon, Sam et quelques personnes âgées, chez lesquelles elle travaille comme auxiliaire de vie. Louise rêve de partir ailleurs, loin de tout ce marasme et de refaire sa vie.

Le commandant Jourdan est un flic à la dérive. Sa femme et sa fille s’éloignent peu à peu de lui. Il vit avec des fantômes.

Christian, lui est un ancien militaire, qui vit sous la coupe de sa mère incestueuse, et qui se venge en agressant sauvagement des femmes, la plupart du temps des prostituées. La victime devient bourreau.

La rencontre est inévitable, y en -a t-il un qui va «  traverser la nuit «  ?

l’auteur raconte , ne porte pas de jugement. Il évoque la violence faîte aux femmes, les gilets jaunes, la détresse des personnes seules et âgées.

Hervé Le Corre – Traverser la nuit – EAN : 9782743651732
300 pages
Éditeur : Payot et Rivages (06/01/2021)

Quatrième de Couverture :

Louise élève seule son fils Sam, son « petit magicien », seul capable d’enchanter un peu une vie qu’elle a reconstruite à grand-peine après un deuil terrible et des années de dérive. harcelé et brutalisée par son ancien compagnon, elle va croiser la route du commandant Jourdan. Cet homme tour à tour sombre, révolté et désemparé, enquête avec son groupe sur des meurtres de femmes : un tueur sévit dans les rues de Bordeaux,

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°09 ]