Maudite de Denis Zott

maudite-denis-zott

Nous sommes à Marseille dans la Cité des Mimosa, où vivent Tony et Luce. Tony ne vit que pour « l »Ohème « , rien ne compte plus que son équipe, et surtout pas Luce que tous ses copains envient.

Luce n’est pas née sous la bonne étoile. Elle fut abandonnée, maltraitée, violée par son père adoptif. Tony Beretta ne lui fait pas plus de cadeau, leader, violent. Il se croit intouchable.

Denis Zott nous entraîne dans une descente aux enfers. Le récit est brutal. Une plongée vertigineuse dans Marseille fanatique , dans le monde des pourris, et au milieu de tout cela, la Maudite, la petite Luce de 16 ans , enceinte de jumeaux. Elle encaisse tout, et essaie malgré tout de rester debout. Son ange veille sur elle. Même quand elle s’enfuie avec l’argent et la drogue de Tony . On ne s’ennuie pas lors de cette lecture, les péripéties se suivent entre petits dealers et flics pas toujours honnêtes.

Les chapitres sont courts et donnent un rythme effréné.

C’est violent, c’est noir..

Maudite- Denis Zott – Éditeur – Hugo – Date de parution – 07/06/2018 – ISBN –978-2755637700

Publicités

Sa vérité de Mélanie Raabe

J’ai été attirée par la quatrième de couverture, ainsi que par la nationalité de l’auteur. J’ai rarement l’occasion de lire des auteurs allemands.

Sarah vit seule avec son fils Léo, depuis que son mari est parti en Colombie. Parti, enlevé, mort, nul ne sait. Sept ans sont passé . Sarah a continué sa vie, tant bien que mal.Un appel va la prévenir que son mari est vivant, et va revenir vivre avec elle.

L’homme qui descend de l’avion, n’est pas Philipp. Qui est-il ? Sarah ne reconnait pas l’homme avec qui elle a vécu. Malgré elle , tout le monde reconnaît Philipp. Elle va alors vivre avec cet inconnu. Une sorte de huis-clos s’installe, l’auteur accentue ce fait en semant le trouble, l’angoisse monte peu à peu.

Sarah et Philipp sont troublants, à la fois Sarah est touchée par les propos de Philipp (il sait tout d’elle ), et Philipp se méfie d’elle, il ne sait plus quoi penser.

Les renversements de situation sont permanents. Le suspens est bien présent. Les chapitres sont courts, bien structurés et agréables à lire.

Une lecture addictive, dont la fin arrive trop vite, un peu trop rapide. Je suis un peu perplexe par la fin. Cela reste un bon moment de lecture.

Sa Vérité – Mélanie Raabe – JC.Lattés –

_________________________________________________________

Quatrième de couverture :

Sarah est depuis sept ans sans nouvelles de son mari, Philipp, disparu au cours d’un voyage en Colombie. Jusqu’au jour où on lui annonce qu’il vient d’être libéré par le gang qui l’avait kidnappé.
Après tant d’années, à quel point son mari aura-t-il changé ?
Sarah se prépare au pire.
Mais lorsque l’homme identifié comme étant Philipp arrive à l’aéroport, Sarah est catégorique : ce n’est pas son mari.
Pourtant, l’inconnu semble tout savoir sur elle et n’hésite pas à la menacer. Si elle dit quoi que ce soit sur lui, il dévoilera à son tour le secret que Sarah garde depuis si longtemps, un secret qui risque de détruire sa vie.
Qui est cet homme ? Que veut-il ?
Et qui, au bout du compte, dit vraiment la vérité ?

La musique du livre :

Participation au challenge polar chez Sharon :

 

Inexorable de Claire Favan

cvt_inexorable_7218

En 2004, Milo est un enfant, enfant unique entre sa mère, Alexandra très attentionnée, et son père Victor, souvent absent du cocon familial. Victor est un ancien militaire, qui a maintenant d’autres fonctions professionnelles un peu douteuses. Son salaire est maigre. Alexandra gère la maison avec de faibles ressources. Lors de la dernière venue de Victor, l’irruption des flics dans la maison, en pleine nuit, marqueront à jamais le petit Milo.

La vie devient un cauchemar aussi bien pour Alexandra, qui apprend que son mari lui a menti très souvent. Milo a de violentes réactions, querelles, coups portés sur ses camarades de classe. Il ne maîtrise plus ses gestes sous la violence. Alexandra refuse de rendre visite à son mari en prison. Ce que Milo ne comprend pas, d’où abandon total.

Victor est libéré, Alexandra accepte avec difficulté de reprendre la vie commune. Peu à peu les choses s’arrangent, Victor retrouve du travail, Milo a moins de crises de violence. Le pire semble passer, mais non..le pire est dans le futur..

Alexandra va elle aussi sombrer, mentir, pour protéger son fils. Milo a été vu avec deux filles sauvagement tuées, est-il coupable ? ou est-il le coupable idéal, pas besoin de chercher plus loin.

Claire Favan exploite dans ce thriller le cas de ces enfants, différents. Ces enfants qui auraient besoin qu’on s’occupe d’eux, mais le monde dans lequel nous vivons, n’en a que faire.  Les parents interrogent , se heurtent et se sentent toujours isolés .On sent le vécu, à travers les lignes de l’auteur.

Un thriller inoubliable qui pose des questions sur la prise en charge des enfants différents.

Inexorable – Claire Favan Éditions Robert Laffont – collection La Bête Noire – 367 p. octobre 2018- ISBN : 2221217098

_______________________________________________

Quatrième de couverture

Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

Ce livre participe au challenge :

Les Lions du Panshir de Ken Follett

41975a9qE3L._SX210_

Sous une histoire romanesque, Ken Follett nous parle de ce pays qu’est l’Afghanistan.

Jane est amoureuse d’un homme , Ellis, soit disant poète. Un autre homme convoite Jane et lui dit qu’Ellis n’est pas l’homme qu’il est supposé être, mais il est un agent de la CIA. Jean-Pierre se garde bien de lui dire qu’il n’est pas seulement le médecin  que l’on croit.

Jane et Jean-Pierre se marient et partent en Afghanistan, pour une mission humanitaire pour une durée de deux ans. Jane a du mal à s ‘habituer , les femmes n’ont aucun droit. La condition des femmes afghanes est longuement décrite. Derrière tout cela, une autre guerre se joue , les Afghans résistent sous le joug du « Lion du Panshir « , le commandant Massoud aux assaut des russes. Les russes se heurtent aux Afghans. C’est aussi l’occasion pour la CIA, d’envoyer un agent pour négocier avec les rebelles. Le bel Ellis réapparait, et n’a qu’une idée en tête, reconquérir Jane, qui   apprendra que son mari est un agent du KGB.

J’ai aimé découvrir la vie de ce pays à travers l’écriture de Ken Follet, ce récit a pris une autre dimension, suite aux événements passés

Les Lions du Panshir – Ken Follet – Le Livre de poche – Parution ;01/02/1995 – EAN; 9782253042020

______________________________________________________________

Quatrième de couverture:

Jane, jeune étudiante anglaise qui vit à Paris, découvre que l’homme de sa vie, un Américain du nom d’Ellis, n’est pas le poète sans le sou qu’il prétend être, mais un agent de la CIA. Par dépit, elle épouse Jean-Pierre, un jeune médecin idéaliste comme elle, qui l’emmène en Afghanistan. Ils vivent là en soignant les résistants dans la Vallée des Lions, au cœur du Panshir. Mais Jean-Pierre n’est pas le médecin dévoué que l’on croit. Le cauchemar commence alors pour Jane… Dans le cadre grandiose des paysages d’Afghanistan, au cœur de la lutte acharnée qui oppose les résistants aux troupes de Moscou, ce superbe roman d’aventures et de suspense est mené à un rythme qui ne cesse de s’accélérer jusqu’au dénouement aussi violent qu’imprévu, comme toujours avec Ken Follett, l’auteur de nombreux best-sellers, de L’Arme à l’œil à Comme un vol d’aigles.

Ce livre participe au challenge;

chat-europeen-860070599

Calendrier de l’Avent

La mer qui prend l’homme de Christian Blanchard

Une femme est retrouvée, amnésique, apeurée dans un chalutier au large de Brest. Celui-ci est vide, sans marin et il y a du sang partout. Un véritable carnage dans certains lieux du navire, que s’est-il passé?

Une enquête est ouverte , on apprend que trois personnes ont rejoint l’équipage. Ces personnes sont trois ex-militaires rentrant d’Afghanistan,souffrant du Syndrome Post Traumatique. Les conditions de vie sur ce chalutier devraient venir à bout de leur traumatisme. Leurs démons sont toujours là, la force du mal est toujours présente. Pourra -t-on les guérir ?

C’est ce que  va tenter le lieutenant Emily Garcia dans un programme secret de l’armée française. Tout ne se passera pas comme elle le souhaitait.

J’ aimé la sauvage Bretagne, décrite et en parallèle ce pays qu’est l’Afghanistan avec ses montagnes. L’auteur nous livre là un roman noir, sa plume est précise, percutante.

Information de l’éditeur: La mer qui prend l’homme a été publié pour la première fois aux éditions du Palémon sous le titre Pulsions salines (2014). Cette nouvelle édition a été revue et augmentée par l’auteur.

La mer qui prend l’homme – Christian Blanchard- Éditeur : Belfond (18/10/2018)

Merci à NetGalley et aux éditions Belfond pour ce partenariat.
∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼
Quatrième de couverture ;
Entre la guerre d’Afghanistan et l’atlantique nord, un page-turner qui vous plonge dans la tempête des âmes et une mer rouge sang.Au large des côtes du Finistère, un chalutier à la dérive est localisé. Lors de l’opération de sauvetage, une femme est retrouvée dans une remise, prostrée, terrorisée et amnésique. Le reste de l’équipage a disparu. Parmi eux se trouvaient trois anciens militaires français. Xavier Kerlic, Franck Lecostumer et Paul Brive avaient embarqué sur le Doux Frimaire à Concarneau, encadrés par le lieutenant Emily Garcia, des services sociaux de la Défense. Celle-ci devait expérimenter avec eux une méthode de lutte contre le stress post-traumatique en les insérant dans un groupe d’hommes soudés par de rudes conditions de travail ? les marins du Doux Frimaire.  » Je ne le sens pas, ce coup. Qu’est-ce qu’on vient faire dans cette galère ?  » avait lancé Franck en montant à bord, avant que le chalutier ne lève l’ancre en direction de la mer d’Irlande et ne disparaisse des radars…
Participe au challenge chez Sharon :
challenge-thrillers-et-polars-2018-2019

Des yeux comme les miens de Sheena Kamal

Sheena-KAMAL-Des-yeux-comme-les-miens

Nora Watts vit seule, femme un peu paumée. Elle est employée dans une agence de détective privé à Vancouver. Un simple appel téléphonique va modifier sa vie.

Elle pensait avoir enfoui son passé, mais cette information reçue le fait resurgir. Nora a eu une fille qu’elle a fait adopter, et là cet appel la concerne. Sa fille a disparu. Son instinct maternel prend le dessus. Elle va donc se plonger dans les méandres de son passé, et menait l’enquête. Elle veut retrouver celle qu’on lui a enlevée.

L’auteur aurait pû se contenter de cette simple enquête, mais à côté de cela, une machination plus importante est mise à jour.

J’ai été séduite par la description des paysages, loin des centres urbains.

Ce premier roman sera suivie d’autres, où nous retrouverons avec plaisir, Nora Watts. L’écriture de l’auteur est fluide, agréable à lire, et bien sombre.

Des Yeux comme les miens – Sheena Kamal -JC .Lattés – Traduit par Claire Breton

EAN :9782709656887- Date de parution : 24/01/2018

∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼

 

Quatrième de couverture:

Le téléphone la réveille à 5 heures du matin. Et avant 7 heures, un appel n’annonce jamais rien de bon. Nora ne connait pas Everett Walsh mais celui-ci est persuadé qu’elle doit savoir quelque chose sur sa fille adoptée récemment disparue.

Perturbée, mal comprise, Nora déjà submergée par ces problèmes personnels, refuse de s’impliquer. Jusqu’à ce qu’elle voie la photo. Une jeune fille, une adolescente, qui a ses yeux. Comment pourrait- elle lui tourner le dos ?

Mais partir à la recherche de sa fille renvoie Nora à un passé qu’elle préférerait oublier. À mesure qu’elle progresse dans son enquête, elle découvre une dangereuse conspiration à travers les ruelles sombres et pluvieuses de Vancouver jusqu’aux flancs enneigés des Rocheuses canadiennes. Pour finir, elle devra affronter son démon le plus terrible : une ombre surgie de son propre passé

Participe au challenge de Sharon.

chat-europeen-860070599

Je te protégerai de Peter May

J’ai commencé ma lecture sereinement, puis après quelques pages , un événement se produit : une voiture explose en plein cœur de Paris, attentat ?

Deux personnes sont tuées, une femme russe et un homme. Celui-ci était le mari de Niam. Ils étaient venus à Paris pour affaire. Ils ont une petite société de tissu de luxe écossais.

Niam voit sa vie basculer. Elle venait de recevoir un courriel anonyme lui annonçant que son mari avait une liaison avec une femme russe.

Peter May nous entraîne dans une double intrigue, à la fois policière et personnelle.

J’ai été happée par l’histoire, par les descriptions des paysages écossais. Je m’imaginais très bien aux côtés de Niam sur ces landes, dans sa maison loin de tout. J’ai apprécié d’ entrer dans l’univers du tissage de l’une des étoffes les plus célèbres du monde.

L’affaire criminelle va être confiée à une française, Sylvie Braque, qui va tenter de reconstituer les mobiles du crime. L’immersion dans les paysages sauvages et la société  de l’île de Lewis est bien décrite ainsi que la sensibilité à mettre en mots la douleur de la perte et du deuil.

Je dois dire que je ne m’attendais pas à cette fin – là. Mais vous ne devez pas oublier que nous sommes en Écosse.

« je te protégerai  » – Peter May ‘ Rouergue – ISBN : 281261580X – (02/05/2018) – 410 pages (traduit de l’anglais par Ariane Bataille)

∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗

Quatrième de couverture :

Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu’ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d’Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d’entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.

Ce livre participe au challenge :