Archives

Cobayes de Robin Cook

 Il y avait longtemps que je n’avais pas lu de livre de Robin Cook, eh, bien voilà c’est fait. Nous sommes toujours dans le milieu médical. Y aurait -il un dysfonctionnement ? Carl doit se faire opérer d’un genou, un jeune homme en pleine forme, une opération plutôt classique, mais là Carl ne se réveille pas, il reste dans le coma . Lynn, sa petite amie, étudiante en médecine décide de faire sa propre enquête. Mais ce qu’elle va découvrir , est surprenant .

« Lynn laissa échapper un profond soupir. Avoir à quelques mois d’écart, dans le même hôpital, deux patients en bonne santé , qui ne s’étaient pas réveillés au terme de leur opération. C’était extrêmement troublant. »

Ces deux patients seraient -ils des cobayes ? y a -t-il des enjeux politiques , financiers pour certains ? L’enquête de Lynn va révéler une réalité où la vie des patients vaut peut être moins que leurs morts. Plus Lynn avance vers la vérité plus cette dernière devient terrifiante et insupportable.

La fiction peut-elle se transformer en réalité ?

Une lecture agréable, une écriture fluide m’ont fait  passer un bon moment de lecture, mais très rapide. J’étais impatiente d’arriver à l’épilogue. De tels livres font réfléchir sur le domaine médical.

  • Editeur : Albin Michel (31 mai 2017)
  • ISBN-13: 978-2226324016

Participation au challenge :

 

Publicités

Sharko de Franck Thilliez

Parution aux éditions Fleuve en mai 2017

Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.

Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.

Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

(Source : Fleuve – Pages : 576 – ISBN : 9782265115590 – Prix : 21,90 )

Dans cet opus, une fois n’est pas coutume, nous connaissons le nom d’un tueur, ou plutôt une tueuse, et celle-ci n’est pas inconnue des services de police. Il s’agit de Lucie Hennebelle. « Elle avait pénétré chez quelqu’un en pleine nuit et tué avec son arme de service. »
« Flic ou pas, aux yeux de la loi, elle avait commis un homicide. »

Qui a t-elle tué ? Julien Ramirez, un homme qui a déjà été condamné pour agression et tentative de viol.

Elle appelle Sharko, complices de tous les jours, au travail comme à la maison. Ils ont construit ensemble leur vie et ont deux enfants. Sharko ne veut pas que ce bel édifice s’effondre. Il va « maquiller » le crime afin d’épargner Lucie. Il veut surtout récupérer l’enquête afin de préserver au mieux sa compagne.

Mais ils ne sont pas seuls au 36 à être compétents. Nicolas se doute de quelque chose, il mène sa propre enquête. Il risque parfois même de se compromettre.

L’auteur nous présente un roman fort documenté . Il nous parle de la peur. La peur , une émotion que tout être humain possède. Dans ce monde décrit par Thilliez, certaines personnes n’éprouvent plus de peur. Pourquoi ? et sans peur, on peut tout faire?

Alors qu’au début, l’enquête est très portée sur l’ésotérisme, la sorcellerie ou le satanisme. Le roman revient rapidement à une trame scientifique . Son thème principal, c’est cette fois le sang.  Ce sang si convoité, transfusion, groupe sanguin, don du sang, sang contaminé …

« Il y a un rapport très fort au sang dans notre enquête, mais on n’arrive pas à comprendre lequel. »

Vous allez être pris dans un engrenage , vous connaissiez le sang, mais pas présenté comme dans ce livre. Cela fait froid dans le dos. Mais nous lecteurs, nous continuons notre lecture, happés par toutes ces révélations qui sont fictions et réalités mélangées.

Et n’oublions pas notre couple, Lucie et Sharko, il faut qu’ils s’en sortent. Le rythme est infernal..

 

Malgré tout ce qu’il a pu écrire, la dernière phrase du livre est, dans la rubrique  » Remerciements  » «  Et pensez au don du sang. Un geste simple, mais surtout une expérience humaine qui sauve des vies « .

 

Ce livre participe au challenge polar

 

 

 

Tenebra Roma de Donato Carrisi

Après la découverte de cet auteur avec » la fille dans le brouillard », je continue de le lire avec ce  thriller.

Je remercie NetGalley et les éditions Calman -Levy pour ce partenariat.

Tenebra Roma, rien qu’au  titre , cela nous évoque une ambiance plutôt noire. Nous sommes à Rome et il fait noir dans les  rues : black-out total, cela ne s’est pas produit depuis le Moyen-Age.

Le livre commence par un prologue qui évoque un événement ayant eu lieu en 1521. Le pape Léon  X a demandé  que Rome ne soit jamais dans le noir . Un mystère qui n’ a jamais été élucidé.

Le premier chapitre nous apprend qu’une femme vit le martyre depuis 9 ans, jour où son fils, Tobia lui fut enlevé. Le lecteur est déjà pris au piège, il a envie de savoir de poursuivre sa lecture. Donato Carrisi sème des indices. Le noir total accentue cette tension, il se passe des événements dans les galeries souterraines de Rome, Marcus le célèbre détective part à la recherche de Tobia, aidé de Sandra. Il fait noir et des pluies diluviennes s’abattent sur Rome, menaçant de faire sortir le Tibre de son lit.

Bien sûr tout n’est pas simple, leur tâche se complique, des meurtres sont commis suivant des rituels anciens,de quoi donner plus de travail à Sandra et Marcus.

Un thriller qui se lit bien, l’histoire présente un rythme soutenu.

 

 

Editeur : CALMANN-LEVY
Date parution : 18/10/17
ISBN : 9782702162019
Nb de pages : 352 pages

Je l’ai lu en numérique.

Avec cette lecture, je continue mon challenge polar chez Sharon

 

et aussi le challenge : rentrée littéraire 1% chez Hérisson

:

Livia Lone de Barry Eisler

Livia Lone

Barry Eisler

Amazoncrossing

04/07/2017

ISBN ; 1503943798 

 

 

J’ai été attirée par la couverture, merci à NetGalley  et Amazoncrossing  pour ce partenariat.

 

Je ne connaissais pas du tout l’auteur, Barry Eister  et avais envie de le découvrir . Dans ce thriller, l’auteur a alterné deux moments, il y a le « Avant ( épisode qui retrace la vie de Livia dans son enfance)  » et le » maintenant »( deuxième période, celle de maintenant, adulte).

 


Avant – Labee, enfant thaïlandaise, quitte son pays à 13 ans. Elle et sa sœur  Nason (11 ans) ont été vendues par leurs parents. Elles sont embarquées de force dans des containers avec d’autres . Elles sont maltraitées. Labee prend soin de sa petite sœur , elle la protège  de son mieux. A cause d’un incident, elles seront séparées. Labee devient Livia , elle sera adoptée par une famille américaine. L’enfer continue, elle n’échappera pas à son tortionnaire. Elle ne continuera à vivre que pour retrouver sa sœur  Nason.

Maintenant – Livia est devenue adulte, elle a suivi des études universitaires, et est entrée dans la police, en intégrant l’unité des crimes sexuels. Elle travaille beaucoup, pratique de nombreux sports. Elle aime aussi assouvir ses passions d »une bien étrange façon. Elle n’a qu’une idée en tête, sa sœur, la retrouver et punir ceux qui les ont malmenées. Livia a une forte personnalité, rien ne semble  la toucher. Elle risquera bien des fois sa propre vie, afin d’arriver à son but.

 

Ce livre évoque la maltraitance faite aux enfants. Certaines scènes sont difficilement supportables, mais juste après l ‘auteur donne des éléments positifs, afin de ne pas rester sur une sombre histoire. De nombreuses annotations de l’auteur sont exposées à la fin du livre, pour nous montrer comment il a procédé pour écrire ce thriller.

L’auteur a aussi donné la musique qu’il écoutait en boucle lors de l’écriture de ce thriller.

Ray LaMontagne – Ouroboros.

Je l’ai lu en format numérique.

Participation au challenge Polar/thriller

Seules les bêtes de Colin Niel

ob_bec1af_seules-les-betesSeules les bêtes

Colin Niel

Rouergue noir – 2017

214 pages

 

 

 

Un polar aux allures étranges, l’héroïne de ce polar est la solitude. Cette solitude qui sévit dans ce milieu rural des Causses. Ces Causses où souffle le vent, dans cette campagne où un jour une femme disparaît, sa voiture abandonnée à l’entrée d’un chemin. Evelyne Ducat , épouse sans histoire d’un riche homme d’affaires , n’est pas revenue de sa randonnée.

L’auteur met en scène cinq personnages qui vont tour à tour se livrer, faire part de leurs émotions où surgit toujours la solitude. Alice, l’assistante sociale qui visite les agriculteurs, pour leur apporter un peu d’aide. Mais qui elle se désespère, car son couple se meurt. Joseph qui vit au milieu de ses brebis, qui accepte la visite d’Alice, car depuis la mort de sa mère, il vit seul.. Maribé, la petite parisienne qui recherche l’amour. Le mari d’ Alice, Michel qui s’octroie  des heures de liberté, seul après son travail à la ferme. Et cet autre inconnu d’Afrique, qui est -il ? vous l’avez bien sûr vu, sur la couverture du livre ?

Mais la solitude les ronge tous, au milieu de ces Causses. L’auteur insiste sur ces petites vies qui survivent malgré tout avec peu de bien.

On ferait n’importe quoi, pour aimer et être aimé.

Un livre poignant à lire.

Je l’ai lu en numérique , emprunté sur la BdC.

Je continue le challenge polar, chez Sharon.

 

Tout pour plaire de Ingrid Desjours

Tout pour plaire  

Ingrid Desjours

Thriller

Éditeur : Robert Laffont – 2014

ISBN : 9782221145944 

 

 

 

Après » la prunelle de ses yeux », j’ai voulu lire de nouveau cet auteur et j’ai choisi celui-ci.

Un thriller psychologique, vous aimez ? vous êtes au bon endroit, laissez vous porter par cette histoire. Non, vous ne devinerez pas le coupable.

David est un coach au succès fou,  belle situation, belle femme  belle maison, belle vie. Deborah est une jolie jeune femme, réservée et dévouée à son mari.Tout est sous contrôle .Cela fait rêver, mais ne vous y méprenez pas, il y a l’envers du décor.

Le frère de David, Nicolas, vient perturber ce bel édifice. Lui , il est le mauvais démon . Sa femme a disparu, et il vient  se réfugier chez son frère avec sa petite fille. David et Nicolas ne se sont pas vus depuis des années. Ce n’est pas avec joie que David accepte son frère.

Sacha, un commissaire de police va se charger de la disparition de la femme de Nicolas.

Tous les personnages principaux de ce thriller psychologique sont en place, maintenant, Ingrid Desjours n’a plus qu’à les faire jouer à sa manière. Cela sera une descente aux enfers pour chacun d’eux.

L’auteur maîtrise et ensorcelle le lecteur, je ne m’attendais pas à un tel dénouement.

Ingrid Desjours : Née en 1976,  est psychologue spécialisée en psycho-criminologie. Après avoir pratiqué en Belgique auprès de criminels sexuels, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture romanesque et scénaristique. Elle a déjà publié Echo et Potens (Plon, 2009 et 2010) remarqués et plébiscités par la presse et le public. Elle publie aussi sous le nom de Myra Eljundir, elle a écrit la série Kaleb.

De nouveau une participation au challenge Polar de Sharon

.

La mue de l’assassin de Dorothée Lizion

 

La mue de l’assassin

Dorothée Lizion

Les Nouveaux Auteurs

Janvier 2017

ISBN: 978-2819504351

 

 

Imaginez, vous vous réveillez dans un lit d’hôpital, et vous ne savez plus qui vous êtes, un homme  ou une femme , Florian ou Flora ? vous ne vous souvenez plus de rien . Il vous semblait que vous étiez un homme, mais que cachent ces bandages? et ce corps poignardé  au pied du lit  dans une camionnette ? Vite, se sortir d’ici, et partir dans la forêt. La personne va être recueillie par Maddie, qui est guérisseuse.

Cathy, drôle de personnage, major de la gendarmerie va mener l’enquête, afin de découvrir qui est cet homme  tué dans la camionnette, et cette femme brûlée retrouvée non loin.

L’histoire va graviter autour de plusieurs personnages, le thème est original, et bien traité. L’écriture est agréable. Le lecteur est happé par l’histoire et a envie de découvrir la suite , qui est Flora ou Florian ? et pourquoi ce changement d’identité ? Si vous jetez un coup d’oeil sur la formation de l’auteur, vous pouvez supposer que les scènes sont décrites avec minutie au moins tout ce qui a un rapport avec le corps humain.

 

A propos de l’auteur 

Dorothée Lizion est née en 1973 dans l’Orne. Amatrice de cinéma, romans à suspense, polars, elle s’imagine scénariste, metteur en scène ou conceptrice d’effets spéciaux… Finalement, elle choisit l’étiopathie pour son autre passion qui est l’anatomie du corps humain.
Après 6 ans d’études à la faculté de Paris, elle ouvre son cabinet à Falaise (14) et achève un doctorat en 2000.
Parallèlement, elle donne des cours de clinique vasculaire à Rennes, organise des stages de dissection, et s’intéresse aux sciences légales, à la criminologie, ainsi qu’à l’histoire de la médecine.
L’attrait permanent pour l’étude du corps humain et le roman noir conduit irrémédiablement Dorothée à la réalisation. Un scénario se profile, elle cède au désir de l’écrire…
A son actif, 4 thrillers et de nombreux prix littéraires.

Ce livre lu depuis un mois, n’avait pas été chroniqué. Il sera donc dans le challenge du Polar organisé par Sharon :