Mon bilan du challenge Polar et Thriller 2021/2022

Il fut proposé comme les années précédentes par Sharon du blog, deslivresetsharon . Je suis bien loin de son bilan, 140 livres …

Mon bilan est modeste.

Voici la liste des livres lus du 11 juillet 2021 au 11 juillet 2022.

1 – Noir d’Espagne de Philippe Huet – 2- Noir diadème de Gilles Sebhan – 3 – Crimes et beurre salés de Héléna Marie 4 – Le journal de ma disparition de Camilla Grebe 5 – La Lettre de Marc Masse 6 – Amélia de Kimberly McCreight 7 – Les gagneuses de Claire Raphaël 8 – Sœurs de sable de Stéphane Héaume 9 – Traverser la nuit de Hervé Le Corre 10 – Western de François-Michel Dupont 11 – L’oubliée de Florian Dennisson 12 – Rien ne t’efface de Michel Bussi 13 – Dix âmes pas plus de Ragnar Jonasson 14 – L’inconnu de la poste de Florence Aubenas 15 – La Petite Eau de Vie de Paul Eric Letellier 16 Là où chantent les écrevisses de Délia Owens 17 Le dernier chant de Sonja Delzongle 18 Le Promeneur sur le Cap de Mike Martin 19 L’oiseau qui avait le vertige de François Cérésa 20 Summit de Mo Ma 21 Jézabel de Irène Némirosky 22 L’hôtel hanté de W. W.Collins – 23 – Rendez-vous avec le mal de Julia Chapman

Voilà 23 livres – Roman noirs, policiers lus dans cette année 2021/2022

Je renouvelle ce challenge pour l’année 2022/2023

Le Mois Anglais juin 2022, bilan

Album Enfant

Elmer

Art

Morning de P.Caulfield

Audio-livre

Mythos de Stephen Fry

Les dimanches gourmands

c

An Apple crumble cake

Petits pois à la menthe

Summer pudding

Carré de porc – abricots secs et pruneaux

Musique

The Beatles

Adèle – Deep Purple

Poésie

John Keats

Williams Shakespeare

Helen Dunmore

Roman

Un amant

L’hôtel hanté

e

Le mois anglais est terminé ! A l’année prochaine !

Belles lectures estivales à tous !

Mois Anglais 2022, l’hôtel hanté de Williams Wilkie Collins

Fiancée humiliée, veuve manipulatrice et soumise évoluant dans une famille en apparence respectueuse des usages de la haute société victorienne… Qui est vraiment la comtesse Narona ? Une intrigante prête à tout pour toucher une prime d’assurance sur la vie de son époux, ou bien la victime de craintes superstitieuses sur laquelle le destin semble s’acharner ?

Je ne suis pas une adepte du roman fantastique, mais j’ai aimé le style de William Wilkie Collins/ Le roman débute par la visite d’une femme au cabinet du médecin Wybrow.

Qui est donc cette étrangère ? Le suspens commence, des personnages énigmatiques vont se succéder, le tout dans une ambiance victorienne.

La mystérieuse comtesse Narona, qui se situe quelque part entre l’aventurière, la veuve noire et la mante religieuse, aimante l’attention du lecteur.

Les personnages ont des apparences trompeuses, ils cachent tous des secrets . on évoque quelques éléments de leur passé qui nous permettent de comprendre les liens qu’ils entretiennent entre eux. Et grâce à ces nombreux détails, quand l’auteur entre dans le vif du sujet, on ne s’y attend pas du tout : la surprise est réellement totale car on avait presque oublié qu’il s’agissait d’un roman fantastique.

Une pièce de théâtre écrite par un des personnages révèle l’intrigue. Tout ceci a lieu à Venise. Le dénouement est surprenant.

Ce roman se lit bien.

William Wilkie Collins – L’Aube (15/06/2006) – 277 pages – EAN : 9782752602596


Dix âmes pas plus de Ragnar Jönasson

Merci à Net Galley et aux Éditions de la Martinière pour ce partenariat.

Les éditions de La Martinière publieront, le 14 janvier 2022, Dix âmes, pas plus, traduction de Þorpið, roman de Ragnar Jónasson n’appartenant à aucune série et paru en 2018 en Islande

Je ne pouvais pas penser passer ce mois sans penser à la littérature nordique, le Festival  » Les Boréales » est très prisé dans ma région.

Una est professeur à Reykjavík, mais elle s’ennuie, elle a envie d’autre chose. Elle a peu de contacts familiaux, sa mère veuve s’est retrouvé un compagnon.

Son amie Sara a vu une annonce, qui pourrait répondre à son attente. Dans la petite île de Skálar, une enseignante est demandée pour une durée d’un an. Celle-ci n’aura que deux élèves. Dans cette île ne vit que dix âmes, pas plus . Elle sera logée chez la maman d’une fillette, un appartement sous les combles. Elle va être embauchée, car elle fut la seule à postuler. Pourquoi veut-elle venir ici, dans une île perdue, sans moyens modernes à proximité. Pourquoi fuit-elle la capitale ?

Son arrivée sur cette île fut discrète, les habitants semblent méfiants. Son adaptation sera lente, très lente. La nuit , elle est parfois réveillée par une berceuse, chantée par une enfant , on dit la maison hantée, qu’en est-il ?

Una se réfugie bien vite dans l’alcool. Les gens autour d’elle sont des taiseux. La mort a frappé. Y -a-t-il un meurtrier parmi eux ? Que craignent-ils ? Ils semblent cacher de lourds secrets.

L’auteur distille quelques indices, mais l’atmosphère est lourde pesante. La météo, le froid et la neige accentuent cette ambiance. L’environnement est oppressant.

C’est un huit clos glacial qui compose ce roman noir.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°13 ]

Nous sommes les chasseurs de Jeremy Fel

Quatrième de couverture :

Dans un univers sombre et magnétique, où les époques et les lieux se superposent jusqu’au vertige, Gabriel, Damien ou Natasha se débattent avec de vieilles peurs héritées de l’enfance et leurs pulsions les plus inavouables.
Jérémy Fel entraîne ici son lecteur dans un imaginaire éblouissant, où cruauté et trahison règnent en maître. Comme dans un palais des glaces, les destins se répondent et se reflètent, créant un monde où visible et invisible, réel et fiction, se confondent.

__ __ __ ____ _____ ______

Un livre surprenant, mais malgré la noirceur de ce qui s’en dégage, j’ai continué ma lecture. Je ne connaissais pas Jeremy Fel, mais il explore le mal sous toutes ces formes. Des chapitres qui s’enchaînent parfois, qui semblent éloignés les uns des autres.. Dix chapitres ayant chacun leurs histoires propres, comme dix nouvelles, mais mais qui finalement , se relient peu à peu.

Un voyage dans le temps, l’histoire débute au Chili, où la terreur règne sous la coupe de Pinochet.Puis, en Allemagne, dans les contrées diverses,le lecteur se promènera du Chili en passant par Los Angeles en passant par la France, du dix-huitième siècle à nos jours. On y croise des personnages immondes, des légendes ancestrales, des demeures hantées dans la forêt jurassienne. Il parlera aussi d’un virus, mais aussi de manipulation mentale.

Un voyage un peu particulier qui explore le paranormal, qui glace le sang . Il n’épargne rien à ses personnages, je crois qu’il y prend un certain plaisir. Il exploite toute sorte de narration. Il n’hésite pas non plus à se servir de ses propres démons, mettre en scène son jumeau décédé.

Son écriture est fluide, son dernier chapitre est un clin d’œil aux cinéphiles, une ode à la douceur revient après des pages où l’horreur, l’angoisse et la mort sont distillés.

Parfois, je me suis arrêtée de lire, mais j’ai terminé ce livre où malgré les images et les mots,, l’auteur réussit à nous « manipuler » afin que nous finissions la lecture. Je n’ai pas écrit la critique aussitôt, l’émotion était intense. Je vais suivre les prochaines parutions de cet auteur, et lire ses deux premiers livres.

je vous invite à vous procurer ce livre, au genre indéfini, roman noir,roman historique, roman d’anticipation.

Date de sortie : 06 octobre 2021

Éditeur : Rivages

Genre : Roman noir

ISBN : 9782743654283

Traverser la nuit de Hervé Le Corre

L’auteur explore les âmes malmenées, Louise, la mère de famille harcelée, élève seule son fils. Elle fut souvent violentée par son ex. Elle garde en mémoire ses jours sombres. Elle ne survit que pour son petit garçon, Sam et quelques personnes âgées, chez lesquelles elle travaille comme auxiliaire de vie. Louise rêve de partir ailleurs, loin de tout ce marasme et de refaire sa vie.

Le commandant Jourdan est un flic à la dérive. Sa femme et sa fille s’éloignent peu à peu de lui. Il vit avec des fantômes.

Christian, lui est un ancien militaire, qui vit sous la coupe de sa mère incestueuse, et qui se venge en agressant sauvagement des femmes, la plupart du temps des prostituées. La victime devient bourreau.

La rencontre est inévitable, y en -a t-il un qui va «  traverser la nuit «  ?

l’auteur raconte , ne porte pas de jugement. Il évoque la violence faîte aux femmes, les gilets jaunes, la détresse des personnes seules et âgées.

Hervé Le Corre – Traverser la nuit – EAN : 9782743651732
300 pages
Éditeur : Payot et Rivages (06/01/2021)

Quatrième de Couverture :

Louise élève seule son fils Sam, son « petit magicien », seul capable d’enchanter un peu une vie qu’elle a reconstruite à grand-peine après un deuil terrible et des années de dérive. harcelé et brutalisée par son ancien compagnon, elle va croiser la route du commandant Jourdan. Cet homme tour à tour sombre, révolté et désemparé, enquête avec son groupe sur des meurtres de femmes : un tueur sévit dans les rues de Bordeaux,

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°09 ]

Noir diadème de Gilles Sebhan

Le corps profané d’un adolescent est découvert dans un terrain vague, auprès d’un camp de migrants. L’assassin ne s’est pas contenté de lui prendre la vie, mais lui a volé son cœur.

Le lieutenant Dapperun flic tourmenté, en perte de repères tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel, qui enquête sur des disparitions d’enfants. en fait une affaire personnelle et veut offrir à ce jeune une sépulture. Mais avant , il devra trouver le coupable. Cette façon de faire ressemble étrangement à ce tueur en séries le docteur Bauman, directeur psychopathe d’un institut psychiatrique de jeunes psychotiques, mort récemment.

Aurait-il affaire à un imitateur ? Sur place, la police découvre un jeton provenant du casino de Blankenzee, en Belgique. L’enquête l’emmènera sur les chemins de la prostitution des enfants, de trafic d’organes et d’un casino en bord de mer.

Le récit rondement mené par Gilles Sebhan ravira les amateurs du genre , ses scènes enlevées, sa précision documentaire, mais l’essentiel est ailleurs. L’une des grandeurs de ce livre est de nous obliger à ouvrir les yeux sur un monde que l’on préfère souvent ignorer, qui se situe pourtant à nos portes et de donne une voix aux réfugiés en attente d’un bateau ou d’un camion pour franchir la Manche.

Une enquête tendue, un flic fragile qui veut à tout prix rendre justice aux enfants.

Ce livre fait partie d’une série ,nommée « le royaume des insensés » : cirque mort ( 2018), la folie Tristan ( 2019), Feu le royaume (2020) et Noir diadème (2021)

NOIR DIADÈME – Gilles Sebhan – Éditions du Rouergue – collection Le Rouergue Noir – 180 p. janvier 2021

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°02].

Noir d’Espagne de Philippe Huet

Philippe Huet nous présente ici un roman noir, sur fond de guerre d’Espagne. Nous sommes en 1936, dans la ville du Havre que l’auteur connaît bien. Fidèle à cette ville, il débute son roman sur les quais, où les dockers se rassemblent souvent au P’tit Sou, où les discussions vont bon train.

Marcel Bailleul, docker, sombre dans la déprime depuis la mort de son père. Il apprend le nom de l’assassin de son père. Celui-ci est parti combattre pour fuir son crime. Marcel Bailleul n’a plus qu’une idée en tête, le retrouver et lui faire payer son crime. Il sait que celui-ci a rejoint l’Espagne Il n’a plus qu’une hâte, partir sur ses traces. Il accepte d’enquêter sur les dissidents, sur tous ceux – trotskystes, anarchistes et autres non affiliés libertaires. Il partira sur le Winipeg.

La famille Hottenberg règne sur la ville. Le père à la forte personnalité , mène sa famille et son entreprise comme il veut. Il souhaite racheter le journal  » Le Havre-Eclair », ce qui ne plait pas à ses deux filles. L’une est veuve, et l’autre mariée, mais son mari est fortement handicapé. Hortense est la maitresse de Louis-Albert Fournier.

Louis-Albert Fournier, journaliste au « Populaire » rêve lui aussi de partir en Espagne, il se voit devenir grand reporter. Son journal lui demande de partir , afin de suivre le conflit sur place. Il imagine, il se voit revenir en héros.

Philippe Huet dresse de beaux portraits d’hommes, qui gravitent autour de cette guerre d’Espagne. Ils n’ont pas forcément choisi leur destinée. Ils y seront tous impliqués et reviendront ou non, grandi par leur action.

Noir d’Espagne – Philippe Huet – Rivages/Noir – 2021

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°01].

L’Arrière pays de Olivier Weber

Merci à Net Galley et aux Éditions Calmann-Levy pour ce partenariat.

L’Arrière – pays, Jonathan y est revenu après des années de droit , il n’aspire qu’à être dans ses montagnes, au milieu de la nature. Il est berger et garde des chèvres.

Le vent soufflait doucement des sommets, caressait les fougères et courbait la ligne douce des herbes d’un vert tendre qui couraient vers la haute vallée de la Brandasque, enclave entre une rangée de montagnes et la frontière, tout aussi élevée. des odeurs de pin et de foin coupé encore humide, montaient du ruisseau et des planches.

Guillaume alpiniste chevronné  disparait en montagne. Son corps est retrouvé dix ans après . Suicide, accident, de nombreuses questions assaillent son fidèle ami, Jonathan. Guillaume était un militant écologique. L’enquête est rouverte, mais ne semble pas porter ses fruits.

Pionnier de l’escalade libre, idole des alpinistes, il se jouait de la gravité. Maints articles et reportages lui avaient été consacrés, ainsi que des chapitres de livres.

La vie de Jonathan est bouleversée par cette nouvelle, et l’arrivée de Lena dans ses pâtures ne sera pas non plus sans laisser de traces. Lena est militante dans une association.  Elle enquête sur le  milieu où règne la corruption, les trafics . Elle entraîne Jonathan avec elle. Il va quitter ses montagnes .

Sans doute sommes nous le fruit d’une énigme collective qui mêle la création, l’amour et la haine, dans un cocktail détonant dont nous parvenons peu à peu, à force de persévérance, d’échecs, de souffrances et de bonheurs aménagés à comprendre l’alchimie. Sans doute sommes nous poursuivis notre vie durant par des chimères et des ombres.

La vie dans ce monde de la corruption ne sera que passagère pour Jonathan. Les morts se multiplient, les faux amis errent, s’accrochent . Il regagnera bien vite ses montagnes. Il n’oubliera pas ce qu’il a vécu sur la côte.

L’auteur a su montrer que dans ce monde il existe des profiteurs de tous niveaux, mais qu’il faut savoir déjouer certains pièges pour pouvoir continuer sa vie. Le roman est parsemé de références littéraires, qui ne m’ont pas laissée indifférente.

L’auteur a su me captiver malgré quelques passages un peu longs sur la mafia qui règne sur la côte. .

Lu en numérique –

Olivier Weber

EAN : 9782702166871
208 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (19/08/2020)
Quatrième de couverture:
Après ses études de droit, Jonathan décide de regagner ses montagnes dans l’arrière-pays et de garder des moutons. Mais l’amour et la mort s’en mêlent. D’abord, le corps d’un de ses amis, un alpiniste renommé, est retrouvé sur un glacier et tout semble indiquer qu’il a été assassiné. Militant écologiste, le jeune homme dénonçait un scandale sur la pollution des fonds marins. Puis Jonathan fait la rencontre de Léna, une jeune humanitaire en rébellion contre son père, un homme d’affaires véreux. Il décide alors de quitter son enclave et ses bêtes pour la Côte et ses casinos. Devenu croupier, il découvre l’envers du décor paradisiaque du littoral. Avec cet itinéraire d’un jeune berger captivé par les lumières de la ville, entre impunité et humiliation, Olivier Weber esquisse une ample fresque de la corruption sur la Côte d’Azur aux allures de roman noir.