Archives

Bouche cousue de Marion Muller- Colard

41gu7t-eg9l-_sx195_Une couverture sobre, pour un sujet délicat dont on ne parle pas dans certaines familles. Dans la famille d’ Amandana,  la pudeur existe

Tom, le neveu d’Amandana vient de recevoir une gifle, car il a embrassé un garçon. Amandana ne dit rien, et pourtant elle se rappelle.

Elle a décidé de lui confier son histoire. Elle est seule, elle est celle qui n’a pas réussi. Elle n’a pas fondé de famille.

Tout cela c’était il y a trente ans, « J’ai l’impression d’avoir quinze ans depuis toujours et pour toujours. Aujourd’hui, je comprends : ma vie a continué d’avancer sans moi. ».

Une écriture fine qui montre les pensées et les interrogations d’une jeune adolescente en proie à de nombreux sentiments, dont un qu’elle ressent pour une de ses camarades de classe.

L’histoire est courte. Amandana se sent rejeter , elle fait face aux moqueries de ses camarades.La famille d’Amandana ne veut pas entendre parler de sexualité et à la maison , c’est « bouche cousue » .

L’histoire est courte, l’écriture de Marion Muller-Colard est tout en finesse pour dire les faits.

Pour ado- adultes  de plus de 14 ans.

Éditeur :  Gallimard jeunesse (2016)

100 pages

ISBN: 978-2070573295

Existe aussi en format numérique.

 

 

 

Et mes yeux se sont fermés de Patrick Bard

yeux-fermesUn roman ado-adulte , ce n’est pas une lecture plaisir, mais une lecture d’information.

Patrick Bard explique comment il a construit cette histoire :

« J’ai décidé d’écrire ce roman après avoir perdu deux copains, dont un proche, Michel Renaud, dans les attentats de Charlie, et avoir appris, la même semaine, que le fils d’une amie de ma fille était parti en Syrie faire le jihad. Avant sa conversion, il n’avait rien à voir, ni de près ni de loin, avec l’islam. C’est cela, je crois, qui m’a motivé. J’ai passé des semaines sur le web à visionner des vidéos d’Al Nosra, de Daesh, certaines horribles, d’autres fascinantes, toutes généralement très bien conçues. J’ai aussi regardé des témoignages d’embrigadés, lu des livres-documents, bref, j’ai fait ma recherche, comme tout auteur qui construit une histoire. Et puis je me suis replongé dans mes souvenirs du Liban ou de la frontière turco-syrienne, lieux que j’ai fréquentés. L’idée du roman choral est venue ensuite. Je voulais vraiment emmener le lecteur dans la tête de Maëlle et de ceux et celles qui l’avaient côtoyée à un titre ou un autre. Encore une fois, rien n’est plus complexe qu’un être humain, et rien ne restitue mieux cette complexité-là que le roman. » – Questions à Patrick Bard

Nous allons suivre Maëlle. Elle est une jeune adolescente, comme les autres. Elle aime « surfer » sur le net, et en particulier sur Facebook.  Un jour, un certain Moktar la contacte.Et là, Maelle va se transformer peu à peu, elle rentre dans un autre monde. Elle abandonne le sport, quitte son petit ami, se consacre à lire les conseils et à appliquer ce que lui demande ce nouvel « ami Facebook ». Derrière celui-ci se cache toute une organisation de DAECH. Elle va obéir et s’enfuir pour aller sauver le monde. Maëlle va devenir Ayat, elle porte le hijab. Elle s’est même mariée avant de partir, sans avoir vu son mari.« je partais sauver le monde. Je me sentais légère, légère ».Son premier mari est mort en martyr, on lui en présente un deuxième.

Maëlle va revenir en France, sa mère est allée la chercher. Pourtant Maëlle en reviendra mais dans sa tête l’idéologie Daesh perdure.

Nous allons lire les points de vue de tous ceux qui ont gravité autour d’elle. Des voix différentes qui disent toutes le danger , de la folie terroriste qui exerce un rapt mental sur l’être humain, ici une jeune adolescente.

Radicalisation par Facebook, conditions de vie des femmes sous DAESH, le problème des retours des embrigadés…

. On ne lit pas ce livre pour se détendre mais pour s’informer. le livre nous prévient des moyens de propagande de DAESH tout en nous montrant parfaitement où cela mène, nous laissant anéantis devant l’horreur.

Roman ado-adulte ; + 14 ans

Editions Syros – Août 2016

ISBN:978-2748520590

 

Anges de Berlin de Sylvie Deshors

deshorsberlinUne escapade à Berlin est organisée par Mary, pour elle et sa fille Solti. Elles souhaitent assister à un concert, lors de celui-ci, Mary disparaît.

Solti, dépourvue, rencontre un jeune parlant français, Nels qui se propose de l’aider à retrouver sa mère. Elle lui décrit son arrivée à Berlin, les souhaits de sa mère de venir à ce concert. Nels doit partir, mais avant il l’entraîne chez des amis punk. Ils décident d’aider Solti . Elle découvre un pan de la vie de sa mère qu’elle ne connaissait pas. Sa mère était engagée dans un groupuscule anarchiste durant sa jeunesse.

Agression, traque informatique, tous les moyens sont bons pour faire peur.  Une course poursuite se met en place pour retrouver Mary.

L’auteur sait captiver le lecteur. Le rythme est soutenu pour ce thriller politique, sur l’histoire européenne contemporaine. Ce livre traite de nombreux thèmes : l’idéal de justice et les utopies de la jeunesse, l’engagement politique, la montée des mouvements d’ extrême-droite et des violences racistes, les laissés-pour-compte de la réunification allemande.

 Anges de Berlin, Sylvie Deshors,Le Rouergue, collection doAdo Noir, 2007, 207 pages, format 12x17cm

Sylvie Deshors , née en 1957, vit à Lyon. Elle publie aux éditions du Rouergue, Thierry Magnier, Rue du Monde, elle écrit des livres où les personnages se confrontent au monde contemporain avec leur sensibilité.

Lu dans le cadre du challenge organisé par Sharon

logopolarssharon1

 

 

 

Les cousins Karlsson de Katarina Mazetti

1507-1Katarina Mazetti, auteur suédoise, écrit aussi pour la jeunesse.

Les quatre  cousins, deux garçons et deux filles, un chat et un poney vont passer leurs vacances, en hiver sur  l’île aux Grèbes. Ils sont seuls, leur tante est hospitalisée. Ils se débrouillent par eux -même, passent leur temps à jouer. Les batailles de boules de neige  et le patinage sont au programme. Alex , un des cousins cuisine chaque jour.

Mais des faits étranges se produisent sur l’île. Un bonhomme de neige a été fait, mais par qui ?

La tour semble parfois allumée, y aurait-il un occupant ?Les enfants s’interrogent, puis peu à peu ils trouvent des réponses à leurs questions.

 

 

février 2016 / cm / 224 pages – Editions Magnier.
ISBN 978-2-36474-813-2

Ce livre fait partie d’une série . il peut être lu par des enfants de 9 à 11 ans.

Ma grand-mère perd la tête de Corine Dreyfus

dreyfussgrandUne petite fille va passer ses vacances chez sa grand-mère, la veille de partir, elle entend ses parents chuchoter et son père dire « Grand-mère a perdu la tête ».

« Grand-mère, je l’ai attrapée par le cou et j’ai tiré dessus pour voir …alors j’ai vu qu’il tenait bon, alors je l’ai embrassée, embrassée, embrassée encore. »

Cette petite fille aime profondément sa grand-mère . Elles sont complices , elles rient. Parfois la grand-mère égare des objets sans s’en rendre compte, par exemple le gâteau au chocolat retrouvé sous l’évier. D’autre fois, la grand-mère pense au temps ancien, à son mari qui n’est plus.

Un court récit poétique, plein de tendresse et d’émotion décrit avec des mots d’enfants cette maladie Alzheimer, mais sans jamais la nommer.

A lire dès 8 ans.

Ma grand-mère perd la tête de Corine Dreyfuss, éditions Thierry Magnier- Collection Petite Poche,

ISBN ;  978-2844203205 – édition en 2004, réédité en 2016. Petit format ; 15 x 10,5 x 0,5 cm – 46 pages.

5-etoiles

Corine Dreyfuss Après des études aux Beaux-Arts à Grenoble puis à Mulhouse et deux années de voyage à travers le monde, Corinne Dreyfuss se consacre uniquement à la peinture de 1990 à 1994 et expose chaque année en France et en Allemagne. Elle s’intéresse peu à peu à l’illustration de livres pour enfants. Son premier livre sort en 1998. Aujourd’hui, elle dessine et écrit pour la jeunesse et anime des ateliers d’éveil à la création. Elle poursuit en même temps son métier de peintre, crée des motifs pour le tissu et le papier peint, des objets et des décors pour enfants et collabore au magazine Marie Claire Idées.

 

 

Vieilles neiges de Yves Hugues

hugheneiges05Je lis aussi des romans jeunesse, afin de savoir à partir de quel âge on peut les conseiller.

Je trouve que le titre est bien approprié au livre, ce qui n’est pas toujours le cas.

Dans un petit village de montagne, l’ancien maire est retrouvé mort dans une cabine de téléphérique. Il a laissé un indice ; SOS VOI .

Un inspecteur parisien est envoyé sur place, il interroge, scrute, mais chacun dans ce village se connaît et ne veut rien dire. Les langues ne se délient pas, son enquête n’est pas facile.

Il essaie de s’intégrer, lui qui ni connaît rien à la montagne, pose des questions sur le ski . Le moniteur passionné par son travail, parle d’endroits où l’on ne va plus, car le danger y est toujours présent: les Roches Noires. Pourquoi ? que s’est-il passé ?

la réponse est dans le passé, dans les « vieilles neiges » . 

Nous suivons l’enquête et la vie de l’inspecteur où il a laissé les siens à Paris.

Je conseille ce livre à des ados, à partir de 13 ans, et les adultes peuvent le lire aussi .

Ce livre s’inscrit dans un challenge crée par Sharon

logopolarssharon2

Éditeur : Gallimard Jeunesse (17 février 2005)

Collection : Scripto

ISBN-13: 978-2070511600

 

Une belle brochettes de bananes de Jean-Philippe Arrou-Vignod

56041Connaissez-vous la famille des Jean – Quelque-Chose ?

N’attendez-plus, découvrez-là !! Une nouvelle histoire de cette famille, le père, la mère et les six garçons, six « Jean-Quelque – Chose , entre le grand qui photographie son postérieur en cachette Jean A ( surnommé Jean ai marre),  Zean qui zozote, Jean Bon, Jean C rien,  Jean dégâts et Jean Fracas ( car il pleure tout le temps), les chamailleries s »enchaînent.

Des petites tranches de vie sont racontées. C’est une famille attachante des années 60, c’est drôle, des anecdotes amusantes sont parsemées ici et là. Les chapitres étant courts,   cela peut faire l’objet de l’histoire du soir avec un enfant.

Il existe plusieurs histoires de cette familles, mais les livres peuvent être lus séparément.

Une belle brochette de bananes  : Jean-Philippe Arrou-Vignod

Gallimard Jeunesse -Mars 2016

ISBN:9782070580231

Roman jeune à partir de 9 ans