L’internat de l’île aux cigales de Julie Bonnie

Cinq jeunes enfants arrivent à l’internat sur l’ile des Cigales, île située au large de Cherbourg. cet internat est dirigée par une riche mécène, surnommée la Cigale, en référence à la broche en or qu’elle porte. Les enfants qui viennent dans ce lieu, ont été choisis, ce sont des jeunes surdoués. Dès leur arrivée, la Cigale leur indique les mesures draconiennes qui règnent ici. Chacun doit les respecter. Les cinq jeunes novices mesurent tout de suite leurs enjeux. Eli, plus vieux les prend en charge. Il va aussi leur confier son secret. Il y a dans ce manoir, un coin au sous-sol où il passe du temps en écoutant de la musique.

Il leur confie aussi, que ce sous-sol avait servi à cacher des enfants pendant la guerre, dont une petite fille Alma, juive de onze ans en 1942. Cette petite fille a laissé des effets personnels. Ils envisagent de retrouver sa famille. Un dossier est là, un des jeunes l’emprunte .

Tout n’est pas simple, il faut s’affirmer face aux plus vieux. Surtout quand Claire-Marie leur met des bâtons dans les roues. Tous ces jeunes ont un point commun, la musique. Ils mettront tout en œuvre pour se réunir et jouer de la musique ensemble.Ils ne veulent pas non plus décevoir leur ami, Eli.

De nombreuses péripéties, des rivalités, des harcèlements, tout ceci constitue la trame du livre.

L’histoire est simple, se lit bien peut-être lue sans problème par des enfants de 10 ans.

Julie Bonnie EAN : 9782226434456 – 336 pages – Éditeur Albin Michel (27/03/2019


Age tendre de Clémentine Beauvais

Quel plaisir de retrouver Clémentine Beauvais dans ce roman drôle , et dans l’air du temps !! Une forme originale, puisque ce roman est un rapport de stage. Elle a imaginé que nous sommes dans un futur proche que la France est gouvernée par une femme. Cette présidente veut que tous les élèves de 3 ème effectuent un stage de, soit dix mois de service civique, soit dix mois d’armée. Chaque élève doit rédiger un rapport de stage, de 30 pages, celui-ci comptera dans sa note du bac.

Valentin , dont la demande a été refusée, se retrouve dans les Hauts- de- France, à Boulogne sur mer. Il n’a jamais entendu parler de cet endroit. Son stage sera dans une maison de retraite, un peu spéciale. L’unité Mnémosyne accueille des personnes atteintes de démence et reconstitue avec minutie l’environnement de jeunesse de ces patients. Valentin va devoir évoluer dans ce milieu, au temps des années 60. Dans l’unité, un village est reconstitué pour représenter ces années là. Tout est contrôlé, la pluie qui tombe, la couleur des murs, le soleil, la lune , les étoiles et la musique de ces années. Valentin nous écrit son rapport de « serci » service civique. Celui -ci a largement dépassé les 30 pages demandées. C’est ce rapport qui constitue le roman.

Valentin est un jeune homme peu dégourdi, un peu timide, plutôt angoissé qui ne connait pas ces années-là. Il va peu à peu appréhender le contexte et entrer dans le jeu qui lui incombe. Il se familiarise avec les pensionnaires, jusqu’à répondre à un souhait d’une patiente. inviter Françoise Hardy à venir chanter dans ce lieu

.Finalement, il évolue dans cette unité. Son stage va lui permettre de grandir, de surmonter ses angoisses. Nous allons de péripétie en péripétie, une bonne dose d’humour dans ces pages.

Clémentine Beauvais a su me charmer avec ce roman, qui est empreint de drôlerie mais aussi de tendresse. Une comédie pleine d’humour, qui incite aussi à la réflexion sur la mémoire et le deuil.

Age tendre – Clémentine Beauvais – Éditeur : Sarbacane (19/08/2020)

5/50

Charlock : Tome 1, Charlock et la disparition des souris de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Connu pour ses illustrations saisissantes mais aussi pour ses récits en littérature jeunesse et bandes dessinées, Benjamin Lacombe revient en cette fin d’année 2020 avec des petites enquêtes de chat, de Sherlock à Charlock.

Charlock est un chat, petit félin bleu ultra attachant adopté par Mamzelle Marcelle, il vit dans un très grand appartement à Paris, dans les années 70.Les jours passent , l’ennui commence à se faire sentir . Il va faire la connaissance d’ une petite souris, nommée Magali , ses jours passent tranquillement, jusqu’au jour où Magali disparait.

Il va avec ses amis, essayer de retrouver cette amie. Charlock s’improvise détective.

L’aventure est pleine de vie, les illustrations aux dessins très colorés s’accordent bien avec l’histoire .Le chat Charlock est ‘entouré de ses amis aux noms très drôles , le chat Mallow, Wawa le chihuahua ou encore Cachuète le cacatoès. Les pages s’enchainent rapidement, cela est bien agréable à lire.

Même si le sujet est grave, la disparition d’une amie, l’histoire est drôle, et bien sûr cela finit bien.Le thème est bien sûr l’amitié, le partage, l’entraide, le soutien fac à l’adversité.

Remarque personnelle, ce livre s’adresse à des enfants à partir de 8 ans, si vous avez l’intention de l’offrir , lisez ce livre avant.  » L’histoire de la petite souris  » est entièrement dévoilée. Certains enfants y croient encore à cet âge-là.

Quatrième de couverture :

Étrange fait divers à Paris : Magali la souris a disparu !
Et avec elle, toutes les souris du quartier.
Grâce à son grand courage, Charlock et ses voisins à plumes ou à quatre pattes se lancent à sa recherche.
Charlock n’a (presque) peur de rien !Par les moustaches de Charlock, encore une enquête à résoudre !

Titre: « La disparition des souris », « Le trafic de croquettes »
Auteur: Sébastien Perez
Illustrateur: Benjamin Lacombe
Maison d’édition: Flammarion Jeunesse
Format: album souple
Genre: aventure, enquête
Catégorie: roman 8-10 ans

4/50

L’Estrange Malaventure de Mirella de Flore Vesco

Moyen Age. Les rats ont envahi la paisible bourgade d’Hamelin. Vous croyez connaître cette histoire par coeur ? Vous savez qu’un joueur de flûte va arriver, noyer les rats en musique, puis les enfants d’Hamelin ? Oubliez ces sornettes : la véritable histoire est bien pire, et c’est grâce à Mirella, une jeune fille de 15 ans, qu’on l’a enfin compris. Jusqu’ici, elle passait inaperçue en ville – qui s’intéresserait à une porteuse d’eau, à une crève-la-faim, une enfant trouvée ? Seulement voilà, Mirella a un don ignoré de tous : elle voit ce que personne d’autre ne voit. Par exemple, elle a bien repéré ce beau jeune homme en noir, qui murmure à l’oreille de ceux qui vont mourir de la peste… Et ça lui donne une sacrée longueur d’avance. Y compris sur le plus célèbre dératiseur de tous les temps.

⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔⇔

Vous avez reconnu le thème de ce livre, Flore Vesco revisite le conte  des frères Grimm, « Le joueur de flûte de Hamelin ». Rappelez-vous dans ce conte là,  les rats envahissent la ville de Hamelin et répandent la peste. Un mystérieux joueur de flûte les envoutera par sa musique et les entraîne hors de la ville . Il provoque leur noyade dans une rivière.

Flore Vesco donne vie à une jeune adolescente, Mirella à la chevelure flamboyante, on ne sait pas d’où elle vient. Elle a été élevée dans un orphelinat, et survit en tant que porteuse d’eau. Mirella est une incarnation de la féminité, de la liberté et de l’émancipation. Elle sait se débrouiller, elle n’hésite pas à cacher sa chevelure pour ne pas être la proie d’hommes peu respectueux.

Laissez les jeunes filles danser et, parées ou dévoilées, circuler dans la cité, ou bien il pourrait vous en coûter. Suivez les enfants inconscients, qui jamais ne doutent, n’hésitent ni ne tremblent. Et méfiez-vous des contes. Qui sait, derrière ces badines historiettes, quelles terribles vérités sont cachées ?

Flore Vesco écrit sur ce pan d’histoire médiévale , elle a su se fondre dans cette époque, grâce au langage qu’elle s’est approprié . Elle mélange des mots de son invention à du vieux français

Les rats prolifèrent , la peste se répand. Mirella se découvre d’étranges pouvoirs. Elle semble avoir des capacités que d’autres non pas.Elle va devoir surmonter sa peur et elle seule perçoit l’émissaire de la Mort.. Elle l’affrontera pour protéger sa ville .

A toute cette histoire se mêle l’histoire des maladies contagieuses, telles que la peste, la lèpre au XIII siècle. J’ai aimé cette maslaventure , je me suis laissée emportée par l’histoire. Le début est un peu chaotique, il faut s’habituer aux mots employés. Flore Vesco a réécrit ce conte avec brio et humour, humour noir parfois.

Ce livre s’adresse aux ado, mais peut être lu par les adultes.

D’autres lectures de cet auteur: 226 bébés  

Louis-Pasteur contre les Loups-Garous

L’estrange Malaventure de Mirella de Flore Vesco – EAN : 9782211301558
Éditeur : L’École des loisirs (17/04/2019)

Louis Pasteur contre les Loups-Garous de Flore Vesco

Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe !
Un roman d’un genre nouveau : le policier fantastico-historico-scientifico-romantique !
Après « De cape et de mots », le second roman de Flore Vesco, une aventure palpitante et savoureuse. Du grand art !

_________________________________________________________

Si vous souhaitez un univers historique, des personnages étonnants et des expériences à tout va , vous allez apprécier le vocabulaire riche doté d’un humour fin de Flore Vesco.

Le roman n’est pas une biographie de Louis Pasteur, mais une histoire palpitante, et plutôt fantastique.

Louis Pasteur, venant de sa Franche -Comté natale est accepté à l’ Institution Royale Saint Louis, une grande école parisienne.

Une nuit des bruits étranges tirent Louis du sommeil, il décide d’aller voir et découvre un de ses camarades qui lui annonce qu’il a été attaqué par un loup-garou.

Il y a des loups-garous dans l’école . Le mystère demeure, Louis enquête et surtout la nuit, à ses côtés une jeune fille de bonne famille, Constance, qui outrepasse ses fonctions. Le concierge , les professeurs , des élèves  tous sont  suspects aux yeux de Louis.

L’intrigue est bien menée, un vocabulaire riche emprunté au domaine des sciences,  une bonne dose d’humour , de quoi passer un agréable moment.

Louis Pasteur contre les Loups-Garous – Flore Vesco – Didier Jeunesse – 2016 – ISBN – 9782278085552 – 224 pages 

A la fin du livre, la biographie de Louis Pasteur est ajoutée.

 

Mambo, la lama mégalo de Romain Gadiou

Je m’ennuyais à brouter là où on me disait de brouter, alors je suis descendue dans la vallée pour mener à bien mon grand projet secret. Bouchez-vous les oreilles, merci. Je vais conquérir le monde, chasser le chef des humains et mettre sur pattes… LamaLand, mon royaume paradisiaque ! Les lamas ne seront plus obligés d’écouter leurs parents, ni de se brosser la laine, ni de prendre des bains avant de se coucher. Plus tout un tas d’avantages tels que : carottes glacées à tous les repas, massages des pattes quotidiens et grattouilles dans le dos à volonté !

_________________________________________________________

Je remercie Net Galley et les Éditions Rageot pour ce partenariat.

Par ces temps de morosité, rien ne vaut une lecture rafraîchissante qui narre l’histoire d’une héroïne Mambo, la lama mégalo.

Mambo s’ennuyait parmi les siens, elle décide de partir à la conquête du monde. Elle descend dans la vallée, où elle veut chasser les humains, et devenir chef et créer LamaLand, son royaume paradisiaque !

Mambo est exceptionnelle, elle se croit la reine du monde.  Très tôt, elle a pris conscience de sa perfection, » Avoir du caractère, c’est la marque des génies « .

Elle rencontre certains animaux, le premier fut Clovis, un charmant écureuil. Mambo a décidé que dans LamaLand , Clovis ne serait pas admis. Elle hait les écureuils. Elle continue  son chemin  et affronte un chien, un pigeon, un rat, un hamster et  Bidule, un petit homme. Mambo est imbue de sa personne, mais va vite s’apercevoir que malgré tout, elle peut aussi avoir besoin des autres.

J’ai aimé suivre les aventures de Mambo, j’ai ri en lisant ce roman jeunesse , qui plaira à tous, quelques illustrations parsèment le livre. J’attends avec impatience la suite des aventures de Mambo.

Pour les jeunes, à partir de 9 ans.

Mambo – Romain Gadiou – Éditions Rageot – ISBN : 2700263650 – 19/02/2020

Avec ce livre, je participe au challenge, les animaux du monde chez Sharon.

226 bébés de Flore Vesco

226 bébés : Flore Vesco

Illustrateur ; Stéphane Nicollet

Éditeur : Didier Jeunesse (25/09/2019)

ISBN: 9782278091843

Roman jeunesse; à partir de 8 ans

 À 76 ans, Chrysostome, dit Bert, fraîchement retraité, coule des jours heureux dans sa maisonnette. Jusqu’au jour où son jardin, situé au-dessus d’un trafic aérien de cigognes, se retrouve envahi par… 226 bébés ! Adieu, calme et tranquillité. Or Bert ne compte pas se laisser enquiquiner par une tripotée de geignards. Ni une ni deux, il les installe dans une charrette et commence son périple. De village en bourgade, tous les moyens sont bons pour refourguer la marmaille : vente à la criée sur les marchés, adoptions par des princesses esseulées… Moins 1 bébé, moins 10 bébés, moins 20 bébés… Ouf ! Moins 225 bébés ! Au bout du compte, le vieillard solitaire et bougon se laissera-t-il attendrir ?

_________________________________________________________

Bert pensait avoir trouvé la tranquillité, il allait pouvoir vivre sereinement sa retraite dans une jolie petite maison. Mais il ne savait pas que sa maison se trouvait juste au-dessus d’un couloir aérien de passage de cigognes. Il a la surprise de découvrir, un, deux, trois ….226 bébés tombés du ciel. Mais que va -t’il faire de tous ces bébés?

Pas question de sacrifier sa vie, avec tous ces bébés, il les entasse dans une brouette, et s’en va par les chemins. Il est bien décidé de s’en débarrasser.

la plume de Flore Vesco est très drôle, de nombreux jeux de mots parsèment le livre. J’ai aimé retrouver les clins d’œil aux  contes revisités, tels que Raiponce, Barbe Bleue, le loup .

On ne s’ennuie pas du tout.

Il s’agit ici d’un roman feuilleton des Incorruptibles, concept qui intègre des élèves de primaires dans le processus créatif d’un auteur.

logorl2019

 

 

 

La vie rêvée de Chloé Chevalier de Céline de Rosa

Merci à NetGalley et à Butterfly Éditions pour ce partenariat.

Une belle découverte que ce livre, ce livre s’adresse aux enfants à partir de 8 ans.

Qui est Chloé ? C’est une petite fille de dix ans qui vit à Paris avec ses parents et son petit frère. Elle consigne tous ses faits et gestes dans un journal. Ses parents ont décidé de prendre une année sabbatique, de quitter la France et de partir en Australie. Chloé étudiera par correspondance, et en sera scolarisée aussi dans le pays d’Oz. Chloé est en avance pour son âge, elle n’a pas d’ami.  Elle aime par dessus tout lire des documentaires, en ce moment elle est fascinée par l’Egypte ou encore les 7 tomes tomes de Harry Potter.

En route pour l’Australie, nous suivons toute sa vie, grâce à son journal intime, à qui elle se livre chaque jour. Chloé nous dévoile les coutumes de ce pays, ainsi que les sports.

Le style de l’auteur est accessible à tous les enfants. Un lexique est proposé à la fin du livre avec toutes les explications des mots. De jolies illustrations parsèment le livre. D’autres voyages sont prévus avec Chloé, quelle sera la prochaine destination ?

Je vous recommande vivement l’achat du livre broché, même pour les enfants rebutés par la lecture, ils auront le plaisir de découvrir un pays, avec de jolies illustrations, et l’histoire originale d’une petite fille.

La vie rêvée de Chloé Chevalier – Céline de Rosa – Editions Butterfly – ISBN : 2376521785 – parution : (29/04/2019)

 

Nils & Zéna de Sylvie Deshors

Ce livre se présente comme un manga, même dimension. Il fait partie d’une nouvelle collection, Pépix Noir, chez Sarbacane. définie en trois mots : action, mystère et enquête ; une nouvelle collection inaugurée par la trilogie de Sylvie Deshors.

Apolline Delporte est l’illustratrice de cette série. Des illustrations en noir et blanc, qui rappellent celles des mangas. La série Nils & Zéna s’adresse aux lecteurs dès 10 ans. 

Des sujets de société sont abordés subtilement dans chaque tome, dans le premier, la contrebande est mise en avant. Chaque tome comporte une intrigue et son suspens.

J’ai aimé le style de l’auteur qui donne des descriptions simples, qui n’alourdit pas le texte et qui plante  le décor de l’histoire.

Du côté des personnages, Nils est  geek , il ne cherche qu’à aider et protéger Zéna.

Zéna agit toujours seule, elle ne se préoccupe pas des conséquences de ces actes . Ce sont deux jeunes qui aiment se retrouver dans un lieu commun, leur cabane perchée. Kraï, le corbeau de Zéna est toujours avec eux, et se manifeste toujours à sa façon. La première affaire surgit quand les deux adolescents vont découvrir par hasard des cartons de vêtements de marque ce qui va les plonger dans un engrenage dangereux.

D’un autre côté, il y a l’homme au cigare, et plus loin dans l’histoire apparait le commandeur. On n’apprendra pas grand chose de cet homme, il faudra lire le deuxième tome pour en savoir plus.

Un roman noir pour frissonner dès 10 ans, je vous le recommande.

Nils&Zéna – editions Sarbacane – Sylvie Deshors – ISBN : 2848659599

Participation au challenge ;

Sauvages de Nathalie Bernard

Nathalie Bernard nous entraîne de nouveau au Québec. Nous sommes en pleine forêt , où des pensionnats  autochtones sont installés. Dans ceux-ci, des milliers d’enfants ont été » enlevés » à leur famille, pour qu’ils oublient leurs racines, leur culture. Ils deviennent des numéros. Ils apprennent de force le français, et ne doivent surtout pas parler dans leur langue maternelle.

Ces enfants essaient de survivre dans le froid des hivers canadiens. Ils sont sous l’autorité de trois religieuses et d’un prêtre. Parmi ces enfants, il y a le numéro 5, alias Jonas, qui va bientôt avoir 16 ans.Nous allons suivre avec lui ses derniers jours dans ce lieu , avant  » sa libération « . Il va apprendre à connaître numéro 42, alias Gabriel,  qui jusqu’à maintenant il avait ignoré comme tous les autres. Se retrancher dans la solitude était sa façon de vivre ici, dans ces lieux effroyables.

Les enfants endurent de pires sévices. Jonas et Gabriel sortent et travaillent sous les ordres de Samson. Ils se retrouvent un peu chaque jour dans une semi-liberté. Mais le soir, ils retournent dans ce lieu immonde,  où la peur règne.

Des événements inattendus vont contraindre ces deux enfants à fuir, à reprendre leur liberté. Une course effrénée contre les éléments humains se produit. J’ai été happée par l’histoire, cette course dans des milieux hostiles est sans limite. Jonas et Gabriel s’allient contre les hommes qui veulent les rattraper.

Le roman finit dans un souffle rédempteur qui apaise en même temps qu’il rend justice  à ces enfants et adolescents qui ont enduré de telles souffrances.

Ces pensionnats ont duré jusqu’en 1990.

L’écriture de Nathalie Bernard est poétique. le suspense est parfois entrecoupé par les souvenirs de Jonas. Ceux-là se distinguent par une écriture différente, en italique, une ode à la liberté et à l’issue incertaine jusqu’aux dernières pages.

Sauvages – Nathalie Bernard -Editions Thierry Magnier – isbn : 9781035201852- thriller historique pour Youngs adults –

Quatrième de couverture :

Jonas vient d’avoir 16 ans, ce qui signifie qu’il n’a plus que deux mois à tenir avant de retrouver sa liberté.
Deux mois, soixante jours, mille quatre cent quarante heures.
D’ici là, surtout, ne pas craquer. Continuer à être exactement ce qu’ils lui demandent d’être. Un simple numéro, obéissant, productif et discipliné.
En un mot, leur faire croire qu’ils sont parvenus à accomplir leur mission : tuer l’indien dans l’enfant qu’il était en arrivant dans ce lieu de malheur, six années plus tôt.

________________________________________________

 

Une mise à nue des pratiques des Canadiens, vis à vis de ces peuples autochtones (les Premières Nations, les Inuits et les Métis). Vous trouverez ici, un article sur ce génocide .

Ce livre participe au challenge: