Bilan de l’année 2018

Voilà le temps des bilans , une question m’a été posée :

Combien de livres lis-tu dans l’année ? je ne savais pas exactement.

Romans Policiers

Roman Jeune

Albums

Documentaires Adultes

Documentaires Jeunesse

BD

 

 

Publicités

Multiple de Joséphine Chloé

Les membres du jury du Prix Andrée Chedid ont récompensé Joséphine Chloé pour son interprétation du poème Multiple. Elle se produira aux Francofolies de la Rochelle en juillet prochain.

Marche à l’étoile de Hélène Montardre

« Si on ne peut changer le passé, on ne peut pas non plus l’ignorer; il aide à comprendre et à vivre le présent  il est un socle sur lequel s’appuyer pour bâtir l’avenir. »

Billy est un jeune homme noir. Il a 15 ans esclave , il vit dans une plantation en Géorgie en 1854. Il vient de perdre celle qui l’a élevé. Avant de mourir, elle lui a révélé qu’elle n’était pas sa grand-mère, mais qu’elle avait connu sa mère. Elle lui a remis une boucle d’oreille, et des bribes de phrases  » France, Durieu  » qui ne semblaient rien lui dire. Il se souviendra. Il va se trouver dans l’obligation de fuir. Une course s’engage, sa tête est mise à prix. Billy sera confronté à la peur. Un seul objectif suivre l’étoile du Nord  jusqu’à atteindre un état où l’esclavage est interdit.

C’est un beau récit de fuite que nous conte là, Hélène Montardre à la fois imaginé et documenté. j’ai appris de nombreuses choses sur l’esclavage américain, sur ce réseau de routes et d’accueil clandestin, qui aidait les esclaves noirs américains. Ce réseau porte le nom de Underground Railroad.

Billy ne découvrira pas ses origines, mais il écrira son histoire. C’est alors que débute la seconde partie du livre, avec Jasper . Son histoire se passe de nos jours, et se mêlera à celle de Billy. Jasper est en quête d’identité, il cherchera et trouvera ses origines. Il habite New York .Elles lui ont demandé du temps et parfois ont risqué de bousculer sa propre vie.

Le lecteur suit l’histoire de l’esclavage avec Billy dans la première partie, et dans la seconde, la vie de Jasper. Comment un jeune homme   avec  une couleur de peau différente  vit-il aujourd’hui ?

L’auteur nous livre ici un récit troublant, qui met en lumière l’importance de connaitre son passé, pour mieux appréhender son avenir.

Je recommande ce livre à tous, adultes et jeunes à partir de 13 ans.

Marche à l’étoile – Hélène Montardre – Rageot – 13/09/2017 – ISBN : 9782700256246

 

Bébé corbeau de John A.Rowe

Mardi , cet album a rencontré beaucoup de succès auprès des enfants.

Dans un grand arbre vit une famille de corbeaux, chacun chante. Il y a surtout le grand-père qui est un chanteur célèbre. Le dernier né doit apprendre à chanter, mais il n’émet que des « Piii »Ses parents ne comprennent pas. Ils décident d’aller demander conseil à ce grand-père. Il regarde bébé corbeau mais ne voit rien . Il décide alors de le faire tousser, et là il sort de son bec un noyau de cerise.

Bébé corbeau maintenant coasse à n’en plus finir  » Coa, Coa « .Si bien que tous les autres corbeaux se ruent vers le cerisier le plus proche ..et vous devinez la suite.

Bébé corbeau de John A.Rowe – Éditeur : NordSud (1 janvier 1994) –ISBN-13: 978-3314208157 – à partir de 3 ans

 

Irène Nemiroski, le mois de l’Europe de l’Est

Irène Némirovsky (en russe : Ирина Леонидовна Немировская, Irina Leonidovna Nemirovskaïa) est une romancière russe d’expression française. Elle est née le 24 février 1903 (11 février selon le calendrier julien) à Kiev (en Ukraine, alors dans l’Empire russe) et est morte le 17 août 1942 à Auschwitz .

J’ai lu quelques uns de ses livres, mais je n’ai pas effectué de chronique.

Écrit dans le feu de l’Histoire, Suite française dépeint presque en direct l’exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Avec bonheur, Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles élans de solidarité d’une population en déroute. Cocottes larguées par leur amant, grands bourgeois dégoûtés par la populace, blessés abandonnés dans des fermes engorgent les routes de France bombardées au hasard… Peu à peu l’ennemi prend possession d’un pays inerte et apeuré. Comme tant d’autres, le village de Bussy est alors contraint d’accueillir des troupes allemandes. Exacerbées par la présence de l’occupant, les tensions sociales et les frustrations des habitants se réveillent…
Roman bouleversant, intimiste, implacable, dévoilant avec une extraordinaire lucidité l’âme de chaque Français pendant l’Occupation, enrichi de notes et de la correspondance d’Irène Némirovsky, Suite française ressuscite d’une plume brillante et intuitive un pan à vif de notre mémoire. source : Babelio
Tous les écrits de Irène Némiroski sont conservés à l ‘I.M.E.C.
j’ai eu la chance de voir ses originaux, ainsi que d’autres écrits d’auteurs.

L’ I.M.E.C , l’Institut Mémoire de l’Edition Contemporaine

 Les collections de l’IMEC sont accessibles à toute personne justifiant d’une recherche d’ordre universitaire, éditorial, artistique, audiovisuel, dramaturgique, muséographique…
 L’I.M.E.C se situe dans l’ Abbaye d’Ardenne, près de Caen en Normandie.

Challenge Rentrée 1% littéraire 2017

Il est temps de faire le point sur ce challenge, il a débuté en août 2017 et se finira  le 31 janvier 2018. Ce challenge est proposé par Sophie

 du blog Délivrer des livres

Il s’agit pour réussir ce challenge, comme pour les précédentes éditions, de lire 1% des livres de cette rentrée littéraire, soit 6 livres soit plus  !

Mes lectures :

 1 – ici

 

2-  ici

3- ici

4 – ici

5 – ici

6- ici

 

 7 –ici

Mon challenge est réussi, j’ai lu 6 livres et d’autres critiques viendront .

 

La dernière pomme de Maurice Carême

La dernière pomme

Vais-je tomber, ne pas tomber ?
Se disait la dernière pomme.
J’ai résisté aux vents d’automne,
Aux pluies, aux premières gelées :
– Il ne faut pas que j abandonne
Mon fidèle ami, le verdier.
Vais-je tomber, ne pas tomber ?
Il y va de mon cœur de pomme.
Je suis d’or rouge et de miel jaune
Comme une lune à son lever
Et j’éclaire tout le pommier.
Non, non, verdier, je me cramponne,
J’attendrai l’hiver pour tomber.

Maurice Carême