Dimanche gourmand !

La recette que je propose, je l’ai cuisinée hier soir, elle fut appréciée. Elle va donc rejoindre les recettes de mon cahier de cuisine.

Ma recette est un crumble salé ; courgettes et chèvre

Ingrédients : 2 courgettes , un pot de 200g de chèvre frais, poivre

Pâte à crumble : 150 g farine , 80 g beurre , 100 g parmesan

Quelques noisettes

Pour deux personnes, j’ai pris deux courgettes et du fromage de chèvre frais.

J’ai coupé les bouts des courgettes et les ai râpées. J’ai ajouté le chèvre frais, j’ai mélangé, j’ai poivré. Je n’ai pas ajouté de sel car le fromage est déjà salé.

J’ai pris un plat, et ai déposé une fine couche de semoule , afin qu’elle absorbe l’eau rendue par les courgettes. J’ai ajouté mon mélange courgettes/chèvre.

Puis j’ai préparé ma pâte à crumble , j’ai mélangé le beurre, la farine et le parmesan du bout des doigts. Puis j-ai émietté la pâte à crumble sur les courgettes. J’ai déposé quelques noisettes concassées sur le dessus, puis mis au four 30 min à 180 degrés.

Voilà ma recette est finie., j’ai apprécié ce mélange avec les noisettes légèrement grillées.

Allons voir chez Isabelle , un dessert, cela semble bon !!

Et chez LydiaB, un plat. de pâtes….

Bon dimanche !

Challenge Thrillers et Polars 2022/2023

Je remercie Sharon du blog  » Des livres et Sharon « pour l’organisation de ce challenge, et je renouvelle ma participation cette année.

Je choisis la catégorie Montalbano qui consiste à lire entre 5 et 15 livres. Peut-être changerai-je de catégorie comme les précédentes années . Vous pouvez consulter mon bilan de l’année dernière.

Ce challenge a débuté le 12 juillet 2022 et se terminera le 11 juillet 2023.

i

Pour tous les détails et/ou vous inscrire, je vous invite à lire l’article de présentation du Challenge polar et thriller 2022-2023 sur le blog de Sharon et l’article présentant les différents et beaux logos signés Belette

J’ai débuté le challenge, deux lectures pour le moment :

Le cercle de pierre de M.W.Craven et Dans les brumes de Capelans de Olivier Norek

Dans les brumes de Capelans de Olivier Norek

Un voyage dans une île, cela fait rêver ? Mais avec Olivier Norek, le repos n’est pas au rendez-vous !

Le grand retour du capitaine Coste, tant attendu par les lecteurs d’Olivier Norek.
Une île de l’Atlantique, battue par les vents, le brouillard et la neige…
Un flic qui a disparu depuis six ans et dont les nouvelles missions sont classées secret défense…
Sa résidence surveillée, forteresse imprenable protégée par des vitres pare-balles…
La jeune femme qu’il y garde enfermée…
Et le monstre qui les traque.

Dans les brumes de Capelans, la nouvelle aventure du capitaine Coste se fera à l’aveugle.

Nous sommes dans une île française, Saint-Pierre et Miquelon, entre Terre-Neuve et le Canada. Une île qui est battue par le vent, le brouillard et la neige C’est dans cette île que s’est retiré « incognito » dans une résidence surveillée, le Capitaine Coste dont la localisation est classée secret défense. Il est là pour un travail bien particulier, il prend en charge des personnes qui veulent échapper aux criminels, qu’ils ont dénoncés, en changeant d’identité. mission  » top secret « .

Il aimait cet endroit,où le mot « disparaître »s’entendait au sens propre comme au figuré. Et voilà bien longtemps qu’il avait disparu. Il avait eu une équipe, elle avait été sa famille mais il n’avait pas su la protéger.

Officiellement, il s’occupe à la police des frontières où il contrôle les arrivées et départs de l’île.. Seul son ami Armand Bisset , ancien flic, connait son activité. Lui, il s’occupe de sa petite fille, surnommée « Mercredi ».

Mais pendant ce là, un « Monstre » sévit en France, il enlève des adolescentes. La police le traque mais sans succès. Les policiers français viennent juste de retrouver une jeune femme Anna, enlevée il y a 10 ans, et à côté d’elle une jeune fille morte. Elles étaient dans la cave et cage de leur prédateur . Pour l’instant elle ne parle pas. Elle sera confiée au Capitaine Coste afin qu’il la protège et essaye de la faire parler . Qui est Anna ? Le mystère demeure.

La lecture est addictive, j’ai aimé retrouver le Capitaine Coste. C’est sombre, palpitant, les personnages sont attachants et le cadre angoissant. La fin est surprenante, bouleversante.

Que se passera -t-il dans les brumes de Capelans ? dans le brouillard si opaque qu’on ne peut voir sa propre main. A vous de le découvrir !

Dans les brumes de Capelans – Olivier Norek – Édition Michel Lafon – Parution 07/04/2022 – ISBN – 9782749942285 – Livre emprunté à la bibliothèque.

Citations :

Les résidences surveillées du programme de protection des témoins doivent respecter un seul et même critère. Elles doivent être là sans vraiment y être, invisibles, dans le fourmillement anonyme d’une grande ville ou dans un désert rural. Celle de Coste, plantée au bout d’une falaise, à en frôler le précipice, comme une maison suicidaire, ne dérogeait pas à la règle.

On les voudrait hideux, les monstres.
Dans les villes, dans la foule, leurs démons sont invisibles. Ils nous frôlent sans que l’on frémisse. Leurs sourires ressemblent aux nôtres, on les côtoie, on les voisine, on les invite. Ils nous charment ou nous indiffèrent, car ils sont bien normaux, les monstres. Leur peau, leur voix, leurs gestes, tout en surface est identique à l’ordinaire. Mais quelque part, une ombre s’est posée. Elle s’est nourrie silencieusement d’une blessure, d’une humiliation, d’une violence, d’une anomalie, d’une malfaçon. Elle s’est posée sur une fine craquelure qu’à coups de bec et de griffes elle a transformé en faille. Un gouffre, un piège pour la raison, et s’engendre la colère. La colère si jouissive à libérer, pour que sur d’autres se pose une partie de l’ombre. Pensant ainsi s’alléger, me monstre s’enferme et nourrit son serpent, toujours plus affamé.

Anna, j’aurai dû te lire dans les deux sens. Ta peau, tes lèvres, ton regard …..

i

Challenge Thrillers et Polars chez Sharon du 12 juillet 2022 au 11 juillet 2023 – Lecture N 2

Comptines pour avoir bonne mine de Corinne Albaut

Acide ou sucré.

Chaque mot de ces comptines.

Pleines de vitamines à déguster. Pour faire goûter aux petits

Les couleurs, les odeurs

Et les saveurs

Des légumes et des fruits.

Un petit livret adapté à ceux qui commencent à apprendre les comptines. Le texte est court et les mots sont faciles à retenir. Une double page est composée d’un côté de la comptine et de l’autre de l’illustration .

Bonnes pommes

C’est la cueillette

Des fruits

Pommes de reinette

Et pomme d’api

J’en ai mon panier

Rempli

Venez les gouter,

Bon appétit !

Ce livre a été édité en 1997. Il est sorti depuis en numérique. Je l’ai emprunté récemment à la bibliothèque .

Il a été écrit par Corinne Albaut, illustré par Serge Cecarelli. il est dans la collection  » Les petits bonheurs  » chez Actes Sud .

ISBN : 274271264X

Les papillons de Gérard de Nerval

Les papillons


De toutes les belles choses

Qui vous manquent en hiver,
Qu’aimez-vous mieux ?
– Moi, les roses;
– Moi, l’aspect d’un beau pré vert;
– Moi, la moisson blondissante,

Chevelure des sillons;
– Moi, le rossignol qui chante;
– Et moi, les beaux papillons.
Le papillon, fleur sans tige
Qui voltige,


Que l’on cueille en un réseau;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l’oiseau

Gérard de Nerval

A propos de l’auteur

Gérard de Nerval naît le 22 mai 1808, sous le nom de Gérard Labrunie. Son père, médecin militaire dans l’armée du Rhin, n’est que peu présent. Le jeune Gérard grandit donc aux côtés de sa mère jusqu’en 1810, année durant laquelle elle meurt. C’est son grand-oncle maternel qui l’élève alors, jusqu’au retour de son père, en 1814. C’est dans le Valois, lieu qui va plus tard inspirer particulièrement ses œuvres, qu’il passe son enfance. Sur les bancs du collège, il fait la connaissance de Théophile Gautier. C’est là qu’il commence à écrire ses premiers poèmes. Après ses études parisiennes, il s’adonne à l’écriture et, attiré par l’Allemagne, réalise une traduction réussie du Faust de Goethe en 1828. À partir de 1830, Gérard fait alors partie du cénacle de Victor Hugo, où il côtoie les autres grands romantiques dont Alfred de Vigny, Charles Nodier et Honoré de Balzac.

Dimanche gourmand !

Ce livre m’a été offert avec la papillote en silicone, mais depuis quelques années je ne l’ai plus. Je me sers toujours du livre pour y dénicher des idées de papillotes.

Je me rappelle avoir fait cette recette de papillote de poivrons confits.

2 poivrons rouges – 1 poivron jaune – 4 gousses d’ail – 4 cuillerées d’huile d’olive – 1 cuillerée à café de piment ( de Cayenne ou d’Espelette) – 1 cuillerée à café de basilic haché – 1 branche de thym – 1 branche de romarin – sel, poivre du moulin.

Peler et hacher l’ail. Laver les poivrons, retirer la peau, enlever les graines, et les découper en lamelles. Les disposer dans la papillote et ajouter le thym, le romarin, l’ail et le piment.

Verser l’huile d’olive, saler et poivrer, fermer la papillote. Mettre au four pendant 40 minutes, à 150 degrés.

Sortir du four et laisser refroidir.

Égoutter les poivrons en conservant le jus. Le filtrer avant de le verser sur les poivrons. Laisser une nuit au réfrigérateur afin que les arômes se développent.

Servir comme vous le souhaitez, soit avec une salade, soit sur des tranches de pain (comme sur la photo du livre). J’aime cet accompagnement pour du poisson froid.

Avant de quitter, n’oubliez pas de faire un tour chez LydiaB et chez Isabelle.

Bon dimanche !

Mon bilan du challenge Polar et Thriller 2021/2022

Il fut proposé comme les années précédentes par Sharon du blog, deslivresetsharon . Je suis bien loin de son bilan, 140 livres …

Mon bilan est modeste.

Voici la liste des livres lus du 11 juillet 2021 au 11 juillet 2022.

1 – Noir d’Espagne de Philippe Huet – 2- Noir diadème de Gilles Sebhan – 3 – Crimes et beurre salés de Héléna Marie 4 – Le journal de ma disparition de Camilla Grebe 5 – La Lettre de Marc Masse 6 – Amélia de Kimberly McCreight 7 – Les gagneuses de Claire Raphaël 8 – Sœurs de sable de Stéphane Héaume 9 – Traverser la nuit de Hervé Le Corre 10 – Western de François-Michel Dupont 11 – L’oubliée de Florian Dennisson 12 – Rien ne t’efface de Michel Bussi 13 – Dix âmes pas plus de Ragnar Jonasson 14 – L’inconnu de la poste de Florence Aubenas 15 – La Petite Eau de Vie de Paul Eric Letellier 16 Là où chantent les écrevisses de Délia Owens 17 Le dernier chant de Sonja Delzongle 18 Le Promeneur sur le Cap de Mike Martin 19 L’oiseau qui avait le vertige de François Cérésa 20 Summit de Mo Ma 21 Jézabel de Irène Némirosky 22 L’hôtel hanté de W. W.Collins – 23 – Rendez-vous avec le mal de Julia Chapman

Voilà 23 livres – Roman noirs, policiers lus dans cette année 2021/2022

Je renouvelle ce challenge pour l’année 2022/2023

Le Grand Monde de Pierre Lemaître

La famille Pelletier.
Trois histoires d’amour, un lanceur d’alerte, une adolescente égarée, deux processions, Bouddha et Confucius, un journaliste ambitieux, une mort tragique, le chat Joseph, une épouse impossible, un sale trafic, une actrice incognito, une descente aux enfers, cet imbécile de Doueiri, un accent mystérieux, la postière de Lamberghem, grosse promotion sur le linge de maison, le retour du passé, un parfum d’exotisme, une passion soudaine et irrésistible. Et quelques meurtres.
Les romans de Pierre Lemaitre ont été récompensés par de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. Après sa remarquable fresque de l’entre-deux-guerres, il nous propose aujourd’hui une plongée mouvementée et jubilatoire dans les Trente Glorieuses.

L’action se passe après la seconde guerre mondiale, au début des « Trente Glorieuses » Elle débute à Beyrouth où la famille Pelletier, d’origine française, fête l’anniversaire traditionnel de leur savonnerie. La famille Pelletier a trois fils et une fille. Aucun enfant ne veut reprendre l’affaire familiale. Le fils aîné , Jean à qui rien ne réussit, il avait tenté de travailler avec son père. Mais c’est un échec , comme son mariage , sa femme Geneviève est une tête à claques…

Il a décidé de fuir à Paris, où il rejoint François. Celui-ci devait entrer à Normal Sup , mais finalement trouve un emploi dans un petit journal, où il publiera dans les rubriques  » faits divers ».

Le dernier fils, Étienne ira à Saïgon, retrouver l’homme de sa vie, Raymond, son beau légionnaire, parti au combat. Embauché à l’Agence des monnaies, Étienne découvre un trafic lucratif connu de tous (ce qui deviendra, quelques années plus tard, l’affaire des piastres) et décide donc d’en profiter tout en poursuivant ses recherches à propos de Raymond. Mais sa curiosité le perdra.

L’erreur serait de croire que Saïgon est une ville. C’est un monde à part entière. La corruption, le jeu, le sexe, l’alcool, le pouvoir, tout s’y donne libre cours sous l’autorité de la déesse absolue, celle que tout le monde révère, à savoir Sa Majesté la Piastre !

Et Hélène, la petite dernière qui ne rêve que de quitter Beyrouth et ses parents.

Pierre Lemaître nous propose un voyage de Beyrouth à Paris, et de Paris à Saïgon. C’est surtout une saga familiale, où l’auteur nous immerge dans la finance indochinoise, la presse parisienne et le négoce de tissus, pendant le déroulement d’une enquête sur le meurtre sordide d’une jeune actrice de cinéma.

Il intègre la grande Histoire à la petite, avec son lot de personnages truculents, affairistes ou tout simplement, petits, perdus dans un univers qui bascule. Le grand Monde est à la fois un roman historique, mais aussi un roman psychologique et social.

Cette histoire ne se finit pas là, nous aurons la suite dans deux autres tomes !

Bonne lecture !

Quelques citations ;

La paix, c’est quand même mieux que la guerre…

Ça dépend. Parce qu’il y a guerre et guerre. Par exemple, en France, les gens se foutent complètement de ce qui se passe ici (Indochine) parce qu’il n’y a que des militaires de carrière. Tant que les appelés du contingent ne viendront pas crever dans les rizières, pour les Français, la paix ou la guerre, ça sera la même chose, parce que ça ne change rien à ce qu’ils ont dans leur assiette.

Le peu qu’ils nous donnent, c’est uniquement pour nous rabaisser…Nous faire comprendre qu’ils ont de l’argent et que nous n’en avons pas.
La critique de Geneviève, aussi injuste que basse, étouffa Jean, mais ce qui l’empêcha de répondre c’était la nouveauté.
Jamais encore elle ne s’était permis un reproche si frontal.

Le Grand Monde – Pierre Lemaître – Éditions Calmann-Lévy – Parution : Janvier 2022 –

EAN : 9782702180815 – 592 pages

Challenge Pavé de l’été ; Sur mes brizées

Une enquête de Washington Poe : Le cercle de pierres de M.W.Craven

Je remercie NetGalley et les éditions de l Archipel pour ce partenariat.

Un suspense couronné du Gold Dagger Award du meilleur roman policier 2019.
Dans la région sauvage du Lake District, au centre de cercles de pierres, un tueur brûle vif des hommes fortunés âgés de soixante à soixante-dix ans.
Aucun lien apparent entre les victimes, aucun indice, jusqu’au jour où l’on découvre gravé sur le torse de l’une d’elles un nom : Washington Poe. Celui de l’inspecteur-chef mis à pied pour une
erreur ayant entraîné la mort d’un suspect !
Contraint par sa supérieure Stephanie Flynn de reprendre du service, Poe doit faire équipe avec Tilly Bradshaw, une geek surdouée mais socialement inadaptée. Et avec son ami d’enfance, le policier Kylian Reid. Ensemble, ils remontent quelque vingt-cinq ans en arrière…
Poe comprend bientôt qu’il a été manipulé, mais, surtout, qu’il y a bien pire que de mourir immolé ! À lui de choisir désormais comment justice devra être rendue…

Le cercle de pierres, ou cromlech, est un lieu hors du temps, un havre de paix. Ses mégalithes figurent des sentinelles silencieuses. Des témoins impassibles dont la surface granitique brille, vernie par la rosée du matin. Usés par les éléments, ils ont enduré des milliers d’hivers sans céder aux assauts des ans, des saisons,des hommes.

Washington Poe s’est retiré dans la région de Cumbria de ses fonctions, ou plutôt a subi une mise à pieds pendant quelques temps. Celle-ci va être levée, on a besoin de lui. Des hommes sont immolés par le feu et sur la dernière victime un nom est tailladé sur sa poitrine  » Washington Poe ». Pourquoi ? Poe connaitrait -il les victimes ou le tueur ?

Nul ne le sait, toutes les victimes sont tuées dans un cercle de pierres.

Le tueur avait choisi un cercle de pierres différent à chaque fois.c

Ont- elles des points communs ? Pourquoi ces lieux, différents à chaque fois. Poe sera aidé par Tilly Bradshow, , analyste afin de résoudre cette enquête. Tilly est une jeune femme qu’on ne peut qu’apprécier. Elle est attachante. Il travaillera aussi avec celle qui a repris son poste, Flynn .

Le lieu est entouré de mystères, lande, brume, pierres, collines. L’enquête est en cours, on apprend les raisons de la mise à pieds de Poe.

C’est un thriller intéressant , il est bien construit avec de nombreux rebondissements. Les personnages gravitent autour du duo, Tilly et Poe. Les soupçons sont nombreux, mais qui est vraiment l’Immolateur ? La fin est plutôt surprenante.

Vraiment un bon thriller que je recommande ! J’espère pouvoir découvrir la suite des enquêtes de ce talentueux Poe Washington.

– Sebastian Danchin (Traducteur)

EAN : 9782809844603
400 pages
L’Archipel (22/09/2022)

Là-haut vers les étoiles de Sandrine Davin

Je suis plantée, là, derrière la fenêtre.
Je suis là, seule.
Le silence frappe violemment le mur.
Tellement fort que je l’entends cogner à mes oreilles sourdes.
La pièce est sombre et exiguë.
Le souffle est court.
En regardant par la fenêtre la lune est ronde.


Enfin je crois.
Elle est un peu loin quand même.
Le balai des étoiles a commencé.
En voilà une, puis deux, trois … Une dizaine et bien plus encore.
Le contour du ciel n’a pas de limite. Je cherche un point de chute mais il n’y en pas.

c



Par-delà tout ça, je l’aperçois.
Grand-père, tu es là.
Ton visage vieilli est redevenu enfant.
Plus de ride juste un sourire au creux des lèvres.

Tout n’est peut-être qu’illusion
Dans le brouillard de mon être.

Sandrine Davin

Sandrine DAVIN est née le 15 décembre 1975 à Grenoble (France) où elle réside toujours. Elle est auteure de poésie contemporaine inspirée des tankas, elle a édité 12 recueils de poésie dont le dernier s’intitule « Rouillure » chez TheBookEdition. Ses ouvrages sont étudiés par des classes de l’enseignement primaire et au collège où Sandrine intervient auprès de ces élèves. Elle a ce goût de faire partager la poésie au jeune public et de donner l’envie d’écrire…(source Poetica )