Le CHAT déambule !

Caen accueille une exposition impressionnante de vingt sculptures monumentales en bronze dans laquelle le Chat, comme à son habitude, fait rire, questionne et touche par les sujets profonds qu’il aborde avec légèreté.

L’exposition s’intitule « Le Chat déambule » et a été auparavant présentée sur les Champs-Elysée à Paris puis sur les quais de Bordeaux. Ce projet, Philippe Geluck, le papa du Chat, le porte en lui depuis de nombreuses années.  » Les premiers dessins que j’ai publiés à l’âge de 16 ans ont été très vite accompagnés de petites sculptures que je fabriquais et qui accompagnaient un tableau, un dessin ou une installation. Sculpter Le chat, je me suis mis à le faire en 1987, quand il a eu quatre ans. C’est venu très vite et ça ne m’a jamais quitté. Si on y réfléchit, tous les sculpteurs ont été des dessinateurs au départ. Rodin a fait des dizaines de milliers d’aquarelles magnifiques – je ne me compare pas à Rodin – et Michel ange, un autre confrère, faisait aussi des tableaux qui étaient pas mal », raconte le dessinateur belge, dans un sourire teinté d’humour qui le caractérise.

Vous trouverez plus de renseignements sur son créateur ici

Les photos ©livresd’unjour.