L’ombre de ce que nous avons été de Luis Sépulveda

Trois anciens amis se retrouvent un soir à Santiago , plus de trente ans après la lutte contre Pinochet qui les a conduits à mettre leur vie entre parenthèses, voir à s’exiler de nombreuses années. Ils attendent leur chef, le spécialiste, Pedro Nolasco, petit-fils d’un célèbre anarchiste syndicaliste. Ils sont bien décidés à reprendre du service et récupérer ce qui leur revient.

Le Spécialiste tarde, mais il ne viendra pas. Il a succombé Il a reçu sur la tête un vieux tourne-disque lancé lors d’une violente dispute conjugale entre Conceptión García et Coco Aravena.

Le ton est donné, un mélange de burlesque et d’utopie politique, un roman picaresque.

Pourtant, l’histoire du Chili est bien présente dans leurs mémoires, les exactions du gouvernement que les trois compères ont combattu, ne sont pas occultées, mais abordées de manière sobre et pudique. La lecture est facile, les personnages sont attachants et sincères, Une mention spéciale pour le passionné de cinéma à l’imagination débordante.

Un sujet grave est traité avec beaucoup d’humour, de nostalgie mais aussi d’optimisme.

Une lecture que je n’aurai certainement pas faite sans cette participation à ce mois. Merci à Ingannmic et à Goran.

Lu dans le cadre du mois consacré à la littérature latino-américaine.

Publicité

6 réflexions sur “L’ombre de ce que nous avons été de Luis Sépulveda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s