Soleil de cendres de Astrid Monet

L’histoire se passe à Berlin, et pendant trois jours. Nous allons côtoyer Marika , femme française de 38 ans qui revient à Berlin avec son fils Solal. Elle souhaite que son fils fasse la connaissance de son père, Thomas. Elle s’était enfuie il y a sept ans de ce pays. Thomas est allemand, il est metteur en scène et dramaturge. La rencontre se déroule bien.Elle accepte de les laisser seuls pour la nuit. Elle ira dormir à L’hôtel.

L’air est étouffant, l’eau potable commence à manquer et est rationnée.La température est supérieure à 45 degrés.

Le lendemain alors qu’elle doit retrouver Thomas et Solal, une catastrophe naturelle se déclenche. Le volcan que l’on croyait éteint, se réveille. Un nuage de cendres recouvre la ville de Berlin. La ville souffrait déjà d’une chaleur accablante. A tout cela s’ajoute un tremblement de terre qui va séparer la ville en deux. Marika part à la recherche de son fils, qui est dans la partie touchée par le séisme.

On voit la détresse d’une mère, qui cherche à retrouver son fils. Rien n’est simple. Solal, avec son père essaient de « survivre » , d’être plus forts que les éléments naturels.

Astrid Monet a su construire un roman d’une densité et d’une force incroyable. Elle nous fait partager la peur, l’angoisse, le doute mais aussi l’espoir. On lit entre les lignes les lumières qui transpercent.

Vraiment je vous recommande ce roman qui est un roman noir, noir de cendres.

Soleil de cendres – Astrid Monet – Agullo Éditions – collection Agullo Fiction – 209 p. août 2020

Astrid Monet est née en 1976 à Orléans. À l’âge de 21 ans, elle part s’installer à Berlin où elle travaille comme comédienne pendant une douzaine d’années. Elle remporte de nombreux prix lors de différents concours de nouvelles, et son premier roman À Paris coule la mer du Nord, a reçu un bel accueil en librairie. Soleil de Cendres est son deuxième roman. Elle vit aujourd’hui à Paris.

Musique du livre