Memory de Arnaud Delalande

Merci à NetGalley et aux éditions Cherche Midi pour ce partenariat;

Un prologue qui met le lecteur en haleine, Marcus dépose une enveloppe dans une consigne automatique, puis il prend sa moto et se dirige vers l’aéroport. Très vite, il s’aperçoit qu’il est suivi. Il accélère , et dérape sur l’asphalte mouillée. La moto est à terre, et lui éjecté et vivant, au grand damne de son poursuivant.

L’histoire débute par la mise en terre du père de Jeanne, policier comme elle qui débute dans le métier. Les souvenirs affluent, Jeanne se remémore le temps passé avec lui . Maintenant elle est seule, sa mère est partie elle aussi, trop tôt. Jeanne était leur fille adoptive. Elle revient dans la maison familiale, ses collègues affluent vers le buffet après les funérailles. Peu à peu les policiers partent et elle se retrouve seule. Elle ressent l’absence de son père, ses objets sont encore là.

Les démons de sa petite enfance passée la harcèlent, elle voudrait oublier.

Jeanne regagne son appartement, au bord du lac d’Annecy. Le lendemain, elle rejoint son bureau, ne veut pas rester seule dans la peine et préfère travailler. Son chef lui donne du travail administratif, avant de rejoindre son collègue. Puis elle part seule vers « la clinique de la Forêt-Noire », elle est en pleine forêt, quand elle arrive sur le parking des véhicules de police sont déjà présents. Elle est accueillie par la directrice de l’établissement, Nathalie Hauteville qui lui présente les faits, Jeanne découvre un pendu, et huit personnes hébétées autour de lui. Elle est dans une unité du foyer, bienvenue en Harmonia, pour votre bien-être : l’autonomie contre l’oubli. Ce lieu est un établissement spécialisé dans les amnésies antérogrades, dont les patients ont perdu leur mémoire immédiate.

Suicide ou crime? l’enquête débute. L’identité du pendu est Marcus Kempf.

Dans cet établissement les patients ont un accompagnement personnalisé. Le personnel appelle ce service Memory, et les patients, les Dory. C’est dans un milieu très fermé que l’enquête va évoluer, avec des patients qui ont peu de mémoire. Ils souhaiteraient se souvenir. Chaque patient est un cas particulier qui sera décrypté au fur et à mesure de l’enquête.

Le suspens est maitrisé jusqu’au bout .

Nous sommes dans un huis clos, perdus en pleine forêt où les éléments extérieurs empêchent de sortir, froid et neige. Jeanne sera bloquée sur place. La vie de Jeanne est menacée. Elle est sur la piste du tueur ..

L’auteur domine parfaitement le sujet et nous plonge dans les méandres de la mémoire. Ce roman pose des questionnements sur la mémoire, sur son fonctionnement, sur notre capacité à la gérer. Comment vivre, quand la mémoire n’existe pas ?

L’écriture de l’auteur est fluide, les événements s’enchaînent sans temps mort.

J’ai aimé suivre cette enquête, et me suis plongée dans les explications sur les différentes sortes de mémoires. Je me suis souvenue avec plaisir de mes cours de philosophie.

Lu en Numérique – ce livre sortira le 14 janvier 2021 .

Memory – Arnaud Delalande – Éditions Le Cherche Midi – Nombre de pages 320 – ISBN – 978-2749165523

Quatrième de couverture ;

Un meurtre, huit témoins, pas un ne se souvient de ce qui s’est passé.Elle voudrait tout oublier.
Ils donneraient tout pour se souvenir…

Quelques phrases de cette chanson sont citées dans ce livre.