Hope One T 1 de Fane

J’ai été attirée par la couverture qui m’a donné envie de lire cette BD. Je ne regrette pas mon choix. L’histoire débute par le réveil d’une jeune femme, elle ne sait pas ni qui elle est et ni où elle se trouve.

On est en 2020, Megan, vous avez dormi 49 ans.

En 1971, les tensions entre américains et russes finissent par déclencher un conflit mondial qui mènera la planète à sa perte. Les USA et quelques pays alliés pouvaient alors activer le projet sur lequel ils travaillaient depuis déjà quelques temps. Lancer des « Hope » dans l’espace. Quelques personnes se sont montrées volontaires, des hommes et des femmes sont envoyés dans le but de repeupler la sphère bleue, après une longue phase d’endormissement. Mégan est une de ces volontaires C’est ce que lui explique Adam .

Mais Megan ne se souvient de rien . Elle ne parvient pas à retrouver ses souvenirs.

Comment voulez-vous que je contrôle mes pensées, je suis amnésique !!!

Plus on avance dans l’histoire, plus le huis clos devient angoissant, déroutant. plus les angoisses de Megan semblent légitimes.

Je me suis interrogée sur la suite , sur une menace. Les couleurs atténuent cette sensation d’angoisse, de non-dits. Quel sera l’avenir ?

Le tome deux vous le dira.

Série – Hope one – Scénario et dessin : Fane – Couleurs : Isabelle Rabarot – Genre: Huis clos, Science-fiction – Éditeur: Glénat/Comix Buro ( 16/01/2019) – ISBN ; 9782344031407