L’amante d’Etretat de Stanislas Petrosky

Voici un roman très court ,  un thriller qui a tout pour plaire et qui se révèle très surprenant. Il m’a captivée du début à la fin.

Isabelle a eu une enfance douloureuse, un père alcoolique qui ne se prive pas de battre sa femme quand il en a envie. Elle fut aussi sa victime. Tout ceci est écrit dans le journal intime d’Isabelle.

Je m’appelle Isabelle et hier c’était mon anniversaire. J’ai eu dix ans !

Tatie Sophie m’a offert ce joli journal pour que je puisse écrire tous mes secrets.

Le père décède, et sa mère ne se remet pas de sa mort, elle plonge dans une profonde dépression. Elle meurt peu de temps après. C’est lors des démarches au funérarium qu’Isabelle rencontre Frédéric. Il est séduisant, elle en tombe follement amoureuse. Ils se marient et partent vivre non loin des falaises d’Etretat. Elle partage son métier avec son mari, ils sont tous les deux thanatopracteurs.Mais Frédéric a la mer comme maîtresse et la planche à voile est sa passion.

Un jour Frédéric part et ne revient pas. la mer l’a englouti, et là commence une descente aux enfers pour Isabelle. Elle attend et espère son retour. Elle crée un jardin japonais où elle va se recueillir, elle attend .Elle souhaite que la mer lui rende le corps de son bien aimé. Elle sombre de plus en plus, dépression, alcool, folie.

Dix ans passèrent. Et puis vint le drame. Chaque minute, chaque instant de cette journée furent gravés à jamais au plus profond du cerveau d’Isabelle.

Un récit intense, une descente aux enfers décrite dans les moindres détails, l’auteur a une écriture sensuelle et directe.On passe de l’amour à la déchéance humaine. La fin est surprenante, j’ai été complétement bluffée.

N’hésitez pas, lisez-le

Je l’ai lu en numérique

Stanislas Petrosky – EAN : 9781092100632 – Éditeur : L’atelier Mosésu (27/02/2016)

A propos de l’auteur :

L’individu qui se cache derrière le pseudonyme de Stanislas Petrosky est français et vit en Normandie, à quelques kilomètres du Havre. Sa profession, thanatopracteur, n’est probablement pas pour rien dans son goût pour le crime et l’humour… noir.

C’est après une première vie de thanatopracteur que Stanislas Petrosky rentre en littérature.
Après quelques nouvelles il se lance dans l’écriture d’un roman noir historique Ravensbrück mon amour et reçoit le « Grand prix des Blogueurs 2016 » qui sera suivi par une romance noire sur la dépression L’amante d’Étretat.
Aujourd’hui avec son personnage de Requiem , prêtre exorciste déjanté, il égale les grands auteurs du noir burlesque avec un style mêlant humour et polar.

 

 

 
Challenge polar et thriller 2020/2021

2 réflexions sur “L’amante d’Etretat de Stanislas Petrosky

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s