La guerre de Catherine de Julia Billet

La guerre de Catherine (BD) par Fauvel1941. Rachel étudie à l’internat de la maison de Sèvres, où ses parents l’ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés avec Sarah et Jeannot mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s’intensifient, il n’y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau de résistants organise la fuite des enfants juifs. Du jour au lendemain, ils quittent tout et doivent oublier, le temps de la guerre, tout de leur vie ..

 » A cette heure-ci, je ne ferai rien de bon. L’heure de midi n’offre aucune ombre, aucune place aux demi-teintes, ni aux clairs obscurs « 

Ce début de livre ne laisse pas supposer ce qui va suivre. L’histoire d’une petite fille passionnée par la photographie.

Catherine ne vit pas chez ses parents, elle a été placée dans la Maison des Enfants de Sèvres,. Elle y fut amenée par ses parents pour la protéger. Nous sommes en temps de guerre. Les dessins de la Bande Dessinée vont restituer la période dans laquelle  se passe, la vie de cette petite fille, mais aussi sa passion.

Catherine s’est donnée pour mission de raconter « sa  » guerre en images le roman graphique lui restitue toute sa puissance.

Rachel devenue Catherine va être ballotée, de la région parisienne aux Pyrénées en passant par Limoges, où elle ira dans une famille d’agriculteurs. Elle veillera sur Alice. Puis dans un dernier lieu où elle s’occupera de l’alphabétisation d’un groupe d’enfants .

« Puisque j’ai promis à Alice de lui apprendre à lire, autant que les autres en profitent. »

Les illustrations sont très réussies, elles montrent bien l’ambiance présente. Elles renforcent l’impression de danger.
C’est très émouvant de trouver à la fin du livre quelques-uns des clichés de Catherine -, dans la vraie vie, Tamo Cohen, la maman de Julia Billet. Ces photos ont aidé l’enfant qu’elle était à appréhender la vie pendant cette guerre-là.

J’ai aimé cette BD, je dois ma lecture à une enseignante qui est venue m’en parler avec des mots qui n’ont pu qu’éveiller ma curiosité. Cette BD a été adaptée d’un roman graphique.

Claire Fauvel – EAN : 9782369813620 – 112 pages – Éditeur : Rue de Sèvres (10/05/2017) – Bande Dessinée

Une réflexion sur “La guerre de Catherine de Julia Billet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s