Du poison dans la tête de Jacques Saussey

  • Auteur : Jacques Saussey
  •  Genre : Policier / Thriller
  • Éditeur : French Pulp Editions
  •  Date de sortie : 10 octobre 2019
  •  EAN : 979-1025106532

 

Elle a incliné le cou, le visage déformé par les flocons épais qui se déposaient déjà sur le carreau. Elle a cherché son regard à travers le verre qui s’opacifiait de seconde en seconde, mais les lunettes noires l’ont empêchée de le trouver. Alors, elle s’est détournée vers le pont et elle a commencé à marcher en direction de la gare, son manteau ouvert claquant sur ses jambes face au vent glacial. Dans la voiture, le son des feux de détresse rythmait sa progression comme le tic-tac d’une minuterie. Une femme qui arrivait en sens inverse s’est retournée sur elle. Elle a eu un temps d’arrêt, comme si elle doutait de ce qu’elle venait d’apercevoir. Il a vu un panache de vapeur sortir de la bouche de l’inconnue. Elle s’est figée d’horreur au moment où Myriam a laissé tomber son manteau dans la neige et a enjambé le parapet. Elle s’est précipitée vers elle en hurlant, mais il était trop tard. Après un dernier regard en direction de la voiture immobile, Myriam, entièrement nue, avait déjà sauté dans le fleuve.

MERCI à NetGalley et aux Éditions  Pulp French pour ce partenariat.

J’ai retrouvé avec plaisir le couple d’enquêteurs couple d’enquêteurs Lisa Heslin et Daniel Magne . Je les avais rencontrés dans  7/13 . 

Avant le premier chapitre, le lecteur est mis dans l’ambiance, l’auteur publie d’abord des chiffres, qui donnent froid dans le dos;  » 219 000 femmes âgées de 18 à 75 ans subissent en moyenne et chaque année, des violences physiques et/ou sexuelles de leur partenaire, ancien ou actuel, 94 000 sont victimes de viol ou de tentative de viol, une seule sur 10 porte plainte, 91 fois sur 100, l’agresseur est une personne connue de sa proie, dans 47 % des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint, 3 victimes sur 4 déclarent avoir subi des actes répétés…. »

La thématique est annoncée, il n’y a plus qu’à se laisser porter par la plume de Jacques Saussey.

L’esprit de Daniel Magne est bien occupé, il reçoit à son travail une boîte de Pandore. Un copain de collège  lui rappelle des souvenirs, qui va le ramener quarante ans en arrière. Il n’a rien oublié, Fanny, son amie a été assassinée, et son assassin est toujours en liberté. Il va reprendre l’enquête. Il ne dira rien à sa compagne. Il est obsédé par cette boîte et son contenu.

Lisa et Daniel sont un couple d’enquêteurs, qui ont adopté un petit garçon, Oscar. Avec eux, Sham, chienne berger allemand est très attachée à Lisa. Oscar subit les coups de ses camarades de collège.

Myriam  fut la proie d’un prédateur. Il l’a conquise par son aura, sa musique. Il l’a complétement transformée, elle est devenue sa » chose « . Elle aura « du poison dans la tête «  Et celui-ci va la détruire.Ludo, Fred et Ophélie, flics, vont mener l’enquête en dehors de toute procédure pour arrêter cet assassin.

Alexandra, roumaine est revenue en France, elle cache une terrible blessure.

Toutes ces histoires vont s’emboiter les unes dans les autres. Le rythme est soutenu. Les pages se tournent vite. On passe d’un récit à un autre. Cela entraîne des réflexions personnelles sur les sujets abordés.

Plusieurs thématiques, mais une revient la violence faîte aux femmes, il n’y a pas seulement les coups. mais celle qui ne se voit pas, celle qui s’infiltre dans le cœur de chacune. Celle-ci, elle fait bien plus de mal que les autres.

Ce livre peut se lire sans avoir lu les précédents. C’est le huitième opus avec Lisa et Daniel Magne. Je ne peux que vous le recommander.

Je vais l’ajouter à ma liste d’achat de la médiathèque.

logorl2019