Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac

Roman Noir  – JCLattés -04/09/2019

Au centre, il y a Philippe. Philippe qui vit dans une cité et passe ses journées à traîner, fumer et piquer des bières au centre commercial. Philippe, entouré d’une mère qui le déteste ouvertement, d’un père effacé qui a renoncé depuis longtemps et d’un frère aussi beau que bête.À côté, il y a Bruno, son pote baroudeur et destroy. Bruno qui raconte qu’il a fait le tour du monde, a connu les plus belles femmes, qu’il n’est là que de passage, avant son prochain voyage.Autour, il y a Gros Riton, P’tit Louis, Mme Piccini, La Vieille, Flora avec ses seins d’enfant et Anne, la plus moche des moches. Et puis il y a les canards du parc qui s’étouffent avec des bouts de plastique, les grues et les murs qui tiennent avec les dealers, les gamins qui crient trop fort aux pieds des barres d’immeubles.Les petites violences du quotidien n’atteignent pas Philippe, tant qu’il y a de la bière et les histoires de Bruno pour inventer un autre horizon que celui des tours de béton.Jusqu’à ce qu’un drame vienne pulvériser son équilibre de papier et déclenche la bombe à retardement..

Je remercie NetGalley et les éditions JCLattés pour ce partenariat.

J’avais aimé le premier roman de Nathalie Sauvagnac, celui-ci est un roman noir. Immersion totale dans la vie de banlieue avec Philippe, jeune homme qui erre, il ne sait pas quoi faire. Il n’a pas de travail . Il a une famille qui ne s’intéresse pas à lui. Une mère qui ne voit que son fils ainé, Arnaud, qui  lui  travaille. Le père ne dit jamais rien, les jumeaux  reçoivent des gifles tout le temps.

Il a des amis qui n’en sont pas vraiment. Il partage avec eux  des moments de beuveries. Sa vie se résume à pas grand chose. Quel sera donc son avenir ? Continuer de squatter , de rencontrer ses potes qui espèrent un avenir meilleur, de glaner quelques caresses auprès de jeunes filles. Est-cela la vie ?

«  »Je ne me construis aucun souvenir, je ne serai pas différent dans vingt ans, ni même le jour où je mourrai. Rien ne changera ce jour-là, pour personne. »

L’auteur nous décrit une vie de banlieue, une vie dans la cité. Elle décrit cette vie avec des mots durs et violents. Elle maitrise l’art de nous immiscer dans cette vie, de nous montrer les méandres de cette banlieue.

Philippe n’est que souffrance, et un événement va le faire basculer. tout s’enchaîne, et la fin inéluctable arrive.

Roman coup de poing que je vous recommande de lire !!

Les yeux fumés- Nathalie Sauvagnac – JCLattés -04/09/2019

Vous voulez en savoir plus sur l’auteur, lisez son blog : Le Petit Théâtre de Nath