Viens, on le fait de Nicolas Carteron

Même si j’ai mis du temps à le lire, j’ai apprécié ma lecture. Merci à Anaïs de Librinova .

Ce fut une belle découverte, une écriture agréable, un échange épistolaire . Il y a dans ce livre une intrigue, de la passion, des personnages attachants. L’écriture est poésie.

Qui n’a pas rêvé de dîner avec son auteur favori ? William James a pensé, dans son dernier roman, il glisse un ticket gagnant. Quelqu’un va -t-il le trouver ? À la clé, une soirée en tête-à-tête avec lui. Anna s’évade de sa routine, partagée entre ses enfants, son mari et son travail, grâce à la lecture. Elle ne sait pas encore que ce livre-là va bouleverser sa vie.

Les chapitres sont alternés avec les deux protagonistes, d’un côté Anna et de l’autre William. Ils vont vite être confrontés à leur vie respective, des choix qui peuvent déséquilibrer leur vie.  Quelle solution vont-ils adopter la raison ou la passion ? Au milieu de tout cela, une intrigue policière se greffe, ils vont être la cible d’un tueur.

Même si j’avais découvert qui pouvait être le tueur, la fin fut surprenante. J’ai même envie de le relire pour en savourer plus les mots.

Viens, on le fait de Nicolas Carteron – ISBN : 9791026225140 – Parution ; 23/11/2018 – Editeur : Librinova

___________________________________________

Quatrième de couverture

Qui n’a jamais rêvé de dîner avec son écrivain préféré ?

William James, l’énigmatique romancier à succès, a pensé à tout pour satisfaire ses lecteurs.Caché dans l’un des six cent mille exemplaires de son nouveau livre, un unique ticket attend un heureux gagnant. À la clé, une soirée en tête-à-tête avec lui.

Anna s’évade de sa routine, partagée entre ses enfants, son mari et son travail, grâce à la lecture. Elle ignore que le roman qu’elle vient d’acheter s’apprête à bouleverser sa vie.

Il ne devait s’agir que d’un dîner, une rencontre furtive entre deux inconnus.
Il suffira d’un secret partagé pour tout faire basculer.

Publicités