Festival Bloody Fleury

Il commence demain soir, pour le public.

J’y serai dès demain matin pour une journée de formation.

Vous trouverez le programme ICI

large

Demain soir, le Prix des Lecteurs sera dévoilé. Lequel de ces auteurs recevra le prix :

 

bloody_n

Le parcours de Paulo de Nicholas Allan


« En classe, Paulo n’est pas très fort en calcul. Mais il est TRÈS fort en natation. »
Paulo est un petit spermatozoïde, il va participer à une Grande  course, il s’y entraine fort.  Il espère de tout cœur la gagner.
Un album plein d’humour , pour répondre aux demandes des enfants, » comment on fait les bébés? »
Les images parlent d’elles-mêmes, elles sous-entendent ce qui se passe. L’enfant est conquis. Il a les étapes simplifiées de la fécondation à la naissance.
A lire, à partager avec des enfants, à partir de 5 ans.
Le parcours de Paulo – Nicholas Allan – Isabel Finkenstaedt traductrice – Éditions Kaléidoscope –
Quatrième de couverture :
Paulo est un petit spermatozoïde. Il vit à l’intérieur de monsieur Dupont avec 300 millions de camarades. Tous se préparent pour la Grande Course de Natation qui se profile…Paulo a-t-il des chances de la remporter ? Il est bigrement bon nageur, mais la concurrence est rude…

Un beau matin de Jacques Prévert

Il n’avait peur de personne
Il n’avait peur de rien
Mais un matin un beau matin
Il croit voir quelque chose
Mais il dit Ce n’est rien
Et il avait raison
Avec sa raison sans nul doute
Ce n’ était rien
Mais le matin ce même matin
Il croit entendre quelqu’un
Et il ouvrit la porte
Et il la referma en disant Personne
Et il avait raison
Avec sa raison sans nul doute
Il n’y avait personne
Mais soudain il eut peur
Et il comprit qu’Il était seul
Mais qu’Il n’était pas tout seul
Et c’est alors qu’il vit
Rien en personne devant lui.

Jacques Prévert

Les bottes d’Antonin Louchard

Petit Lapin aimerait bien sortir avec les autres, il pleut, alors pour aller jouer dehors à la récré ,  il faut mettre ses bottes !!  Et il n’y arrive pas tout seul, il appelle la maitresse.. La maîtresse aura bien du mal à lui enfiler.

Un dialogue avec la maitresse  qui signale qu’elle ne crie pas mais PARLE FORT – et un lapin.

Antonin Louchard n’a pas changé, il est drôle, il fait rire aussi bien les enfants que les adultes.

Petit Lapin complique les choses, on sent la maitresse qui n’en peut plus. Et je ne vous dis pas la chute, c’est hilarant ..

Un album à lire, à partager, je vous invite à découvrir cet auteur et tous ses albums.

Antonin Louchard  est né en 1954 à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). Il a grandi à Rennes et à Larmor-Plage, près de Lorient. Il vit et travaille à Paris et à Cadenet dans le Vaucluse. Depuis toujours, il s’obstine à peindre et dessiner, même si, enseignant, puis journaliste à Science & Vie pendant une dizaine d’année, il donne d’abord l’impression de faire tout autre chose.
Il expose ses peintures en France et au Japon, avant de dessiner pour les journaux et les magazines. Depuis 1990, il écrit et dessine des livres que des parents étourdis persistent à mettre entre les mains de leurs enfants.

Antonin Louchard dirige la collection “ Tête de lard ” aux éditions Thierry Magnier

 

 

 

 

Dans l’interminable …de Paul Verlaine

 

Dans l’interminable
Ennui de la plaine,
La neige incertaine
Luit comme du sable.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune,
On croirait voir vivre
Et mourir la lune.

Comme des nuées
Flottent gris les chênes
Des forêts prochaines
Parmi les buées.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la lune.

Corneille poussive
Et vous, les loups maigres,
Par ces bises aigres
Quoi donc vous arrive ?

Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable.

 

Paul Verlaine, Romances sans paroles (1874)

 

 

 

Maudite de Denis Zott

maudite-denis-zott

Nous sommes à Marseille dans la Cité des Mimosa, où vivent Tony et Luce. Tony ne vit que pour « l »Ohème « , rien ne compte plus que son équipe, et surtout pas Luce que tous ses copains envient.

Luce n’est pas née sous la bonne étoile. Elle fut abandonnée, maltraitée, violée par son père adoptif. Tony Beretta ne lui fait pas plus de cadeau, leader, violent. Il se croit intouchable.

Denis Zott nous entraîne dans une descente aux enfers. Le récit est brutal. Une plongée vertigineuse dans Marseille fanatique , dans le monde des pourris, et au milieu de tout cela, la Maudite, la petite Luce de 16 ans , enceinte de jumeaux. Elle encaisse tout, et essaie malgré tout de rester debout. Son ange veille sur elle. Même quand elle s’enfuie avec l’argent et la drogue de Tony . On ne s’ennuie pas lors de cette lecture, les péripéties se suivent entre petits dealers et flics pas toujours honnêtes.

Les chapitres sont courts et donnent un rythme effréné.

C’est violent, c’est noir..

Maudite- Denis Zott – Éditeur – Hugo – Date de parution – 07/06/2018 – ISBN –978-2755637700

Beau soir d’hiver de Jules Breton

fb65ff22Peinture de Serge Hananin

 

La neige – le pays en est tout recouvert –
Déroule, mer sans fin, sa nappe froide et vierge,
Et, du fond des remous, à l’horizon désert,
Par des vibrations d’azur tendre et d’or vert,
Dans l’éblouissement, la pleine lune émerge.

A l’Occident s’endort le radieux soleil,
Dans l’espace allumant les derniers feux qu’il darde
A travers les vapeurs de son divin sommeil,
Et la lune tressaille à son baiser vermeil
Et, la face rougie et ronde, le regarde.

Et la neige scintille, et sa blancheur de lis
Se teinte sous le flux enflammé qui l’arrose.
L’ombre de ses replis a des pâleurs d’iris,
Et, comme si neigeaient tous les avrils fleuris,
Sourit la plaine immense ineffablement rose.

Jules Breton

Une graine voyageait d’ Alain Bosquet

Une graine voyageait
Une graine voyageait toute seule pour voir le pays.
Elle jugeait les hommes et les choses.
Un jour elle trouva joli le vallon et agréables quelques cabanes.
Elle s’est endormie.
Pendant qu’elle rêvait elle est devenue brindille
et la brindille a grandi,
puis elle s’est couverte de bourgeons.
Les bourgeons ont donné des branches.
Tu vois ce chêne puissant
c’est lui, si beau, si majestueux,
cette graine,
Oui mais le chêne ne peut pas voyager.
Alain Bosquet

Le tableau magique de Sandira Quirin

Connaissez-vous Izia ? C’est une petite fille, qui ce soir, a peur, l’orage gronde. Habituellement la compagnie de Monsieur Doug lui suffit. Mais pas aujourd’hui l’ours en peluche a peur aussi.

Les yeux d’Izia se portent vers un tableau, peint par sa maman. Elle focalise et ses pensées s’envolent. Elle rêve , elle est dans un endroit magique, les oiseaux chantent, la neige tombe, son plus fidèle compagnon est là aussi…

Laissez vous bercer par ce conte où se mêlent magie et réalité.

« Les enfants ont besoin de rêver mais aussi de comprendre ce monde d’adulte qui les entoure. De 3 à 103 ans « 

Le tableau magique – Sandira Quirin(auteur) – Nathalie Mossmann (illustrateur)-Éditions Belize- Collection Poussières d’Étoiles- ISBN-9782372040495-Parution :10/04/2018

Sandira Quirin, fille de diplomate, est née en Inde et a parcouru le monde, au gré des mutations de son père.  Mère de famille et commerçante, elle écrit la nuit,   un premier recueil de nouvelles  » l’arbre aux palabres « est édité. D »autres suivront.

Nathalie Mossmann est illustratrice. J’écris depuis l’âge de huit ans, des poèmes le plus souvent, que j’illustre.……

________________________________________________________

Quatrième de couverture ;

« Ce soir l’orage gronde. Comme beaucoup d’enfants Izia en a peur. Blottie sous la couette, elle ferme les yeux pour ne pas y penser. C’est alors que la magie opère et l’emporte avec Monsieur Doug, son fidèle ourson dans un endroit féerique. Mais dans les contes de fées il y a parfois un monstre, Izia et monsieur Doug vont devoir lui échapper… »