Je te protégerai de Peter May

J’ai commencé ma lecture sereinement, puis après quelques pages , un événement se produit : une voiture explose en plein cœur de Paris, attentat ?

Deux personnes sont tuées, une femme russe et un homme. Celui-ci était le mari de Niam. Ils étaient venus à Paris pour affaire. Ils ont une petite société de tissu de luxe écossais.

Niam voit sa vie basculer. Elle venait de recevoir un courriel anonyme lui annonçant que son mari avait une liaison avec une femme russe.

Peter May nous entraîne dans une double intrigue, à la fois policière et personnelle.

J’ai été happée par l’histoire, par les descriptions des paysages écossais. Je m’imaginais très bien aux côtés de Niam sur ces landes, dans sa maison loin de tout. J’ai apprécié d’ entrer dans l’univers du tissage de l’une des étoffes les plus célèbres du monde.

L’affaire criminelle va être confiée à une française, Sylvie Braque, qui va tenter de reconstituer les mobiles du crime. L’immersion dans les paysages sauvages et la société  de l’île de Lewis est bien décrite ainsi que la sensibilité à mettre en mots la douleur de la perte et du deuil.

Je dois dire que je ne m’attendais pas à cette fin – là. Mais vous ne devez pas oublier que nous sommes en Écosse.

« je te protégerai  » – Peter May ‘ Rouergue – ISBN : 281261580X – (02/05/2018) – 410 pages (traduit de l’anglais par Ariane Bataille)

∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗∗

Quatrième de couverture :

Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu’ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d’Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d’entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.

Ce livre participe au challenge :

Publicités