Le bébé d’Adèle de Marie Murski

Ce récit débute par une soirée chez Oscar Barey, gynécologue reconnu qui invite quelques amis, et patientes. Adèle dépose son bébé dans son couffin, le protège du bruit en l’isolant par son manteau. Une main mal intentionnée dépose les manteaux des invités sur le couffin. Le bébé est retrouvé inanimé, les secours appelés, mais sans résultat, le bébé d’Adèle est mort étouffé. Nul n’est inquiété, Oscar Barey a une réputation sans faille.

Quelques mois après, Oscar Barey épouse Sonia Balassi, une danseuse de tango,( son partenaire était Ludo, son ami d’enfance) et artiste peintre . Une fois mariée, Sonia ne peint plus, ne danse plus. Oscar la surveille. Elle doit rompre avec ses amis. Il l’isole et surtout il la dévalorise, la bat . Il va lui faire subir les pires humiliations jusqu’au jour où il la jette au bas de l’escalier. Il pensait la tuer, mais Sonia va se remettre. Elle restera boiteuse toute sa vie. Sonia est seule, victime contre cet être adulé de tous, cet homme aux deux facettes, l’homme public et le bourreau.

Échappant de peu à l’internement en  psychiatrie, car lorsqu’elle porte plainte contre son mari, personne ne la croit. La manipulation mentale opère, tous le vénèrent. Elle demande le divorce, et se remet peu à peu. Elle n’a qu’une envie, lui faire avouer ses crimes passés. Réussira -t-elle au péril de sa vie ?

Ce récit est poignant, déstabilisant, on sent la force de l’auteur. Son écriture transpire son vécu. Une victime face à un bourreau qui a étudié votre vie, afin de vous déstabiliser dès qu’il peut, pour que vous ne soyez plus que sa chose.

L’apaisement sera t-il la phase finale ?

J’ai été touchée par ce livre, ce n’est pas un thriller comme les autres. L’auteur a mis en écriture un pan de sa vie. Un roman entre fiction et réalité pour celles qui n’osent pas en parler.

« Écrire ce roman m’a libérée. Pour moi, ‘il’ est éliminé. Mais je vais continuer à témoigner, peut-être moins qu’avant. » dixit Marie Murski.

Interview de Marie Murski, ici

Le bébé d’Adèle – Marie Murski – Editions Cogito – ISBN : 9791091657457

Ce livre participe aussi au challenge

 

 

 

Publicités

Nous, les vivants de Olivier Bleys

Jonas est pilote d’hélicoptère, il a une vie paisible avec sa femme et sa fille. Il effectue le ravitaillement dans les villages perdus dans la Cordillère des Andes. Il aime son travail. Un jour il doit partir ravitailler le refuge Maravilla, situé à 4000 mètres d’altitude.

Dans ce refuge vit un gardien, ce jour-là, un autre homme est présent, Jésus. Il est chargé de surveiller la frontière entre l’Argentine et le Chili. Le mauvais temps s »installe . Que faire ? boire pour oublier le temps, la météo. La neige tombe et les isole encore plus. Lentement le mystère et le huis clos vont se propager.

Et soudain, le décollage est possible, après déneigement.

Il part, mais revient car tout autour de lui, les montagnes le renvoient au refuge. L’hélicoptère se fracasse, mais l’homme est vivant. Remis sur pied, Jonas part avec Jésus.

« Souviens-toi ; Jésus connait la montagne. Tu dois lui faire confiance. En aucun cas, ne t’écarte de la voie qu’il ouvrira pour vous. Mets tes pas dans les siens, et tout ira bien »…

A la frontière de l ‘Argentine et du Chili, à la passe des anges, Jonas est à la limite entre deux mondes.

Olivier Bleys nous entraîne dans un monde fantastique. J’ai aimé ce récit où se mêle rêve et réalité, au milieu de paysages somptueux. Le suspens est présent, l’auteur nous met face à notre moi, mais aussi face à la nature, que nous ne savons pas toujours préserver.

Maintenant à vous de partager votre ressenti sur ce livre.

Nous les vivants – Olivier Bleys -Albin Michel -ISBN : 9782226326072