Produire & échanger ses graines de Josie Jeffery

J’ai beaucoup aimé ce livre, il renferme de précieux conseils. Avant de penser à échanger ses graines, il faut respecter quelques règles.

De nombreux sites sont indiqués, afin de savoir où acheter ses graines. Comment faire pour les récolter, puis les conserver, et peut-être plus tard les échanger.

La dernière partie du livre contient des conseils de culture de différentes plantes, que vous cultivez certainement, concombres, courgettes, panais, et aussi quelques condimentaires, basilic, coriandre, ciboulette…

Produire&Échanger ses graines de Josie Jeffery – éditions Rustica -2013

 

Publicités

Hymne au soleil de Edmond Rostand

Hymne au soleil

Je t’adore, Soleil ! ô toi dont la lumière,
Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,
Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,
Se divise et demeure entière
Ainsi que l’amour maternel !

Je te chante, et tu peux m’accepter pour ton prêtre,
Toi qui viens dans la cuve où trempe un savon bleu
Et qui choisis, souvent, quand tu veux disparaître,
L’humble vitre d’une fenêtre
Pour lancer ton dernier adieu !

Tu fais tourner les tournesols du presbytère,
Luire le frère d’or que j’ai sur le clocher,
Et quand, par les tilleuls, tu viens avec mystère,
Tu fais bouger des ronds par terre
Si beaux qu’on n’ose plus marcher !

Gloire à toi sur les prés! Gloire à toi dans les vignes !
Sois béni parmi l’herbe et contre les portails !
Dans les yeux des lézards et sur l’aile des cygnes !
Ô toi qui fais les grandes lignes
Et qui fais les petits détails !

C’est toi qui, découpant la sœur jumelle et sombre
Qui se couche et s’allonge au pied de ce qui luit,
De tout ce qui nous charme as su doubler le nombre,
A chaque objet donnant une ombre
Souvent plus charmante que lui !

Je t’adore, Soleil ! Tu mets dans l’air des roses,
Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson !
Tu prends un arbre obscur et tu l’apothéoses !
Ô Soleil ! toi sans qui les choses
Ne seraient que ce qu’elles sont !

Edmond Rostand ( (1868-1918)

Contes culinaires de la fée Myrtille de Bertille Delporte-Fontaine

Et voilà, l’été est là, rien de tel pour découvrir ce nouveau tome de recettes, de la fée Myrtille. Vous la connaissez déjà.

Tome 1 : La Forêt enchantée

Tome 2 : La Marquise des neiges

Tome 3 : Les sept Nymphes

« Il était une fée extraordinaire, fille d’une des fées papillon, venue tout droit du Pays merveilleux, pour conter aux petits et aux grands son épopée fantastique. »

Vous vous rappelez ?

Que propose donc cette fée ; elle nous invite à découvrir son univers et ses recettes de cuisine, où elle n’utilise que des produits sains, comme je les aime, qui sont bons pour le corps  avec des alternatives veggies mais aussi pour les intolérants au lactose et au gluten. Elle n’utilise que des ingrédients du moment.

Et maintenant, nous sommes en été …

J’ai hâte de cuisiner ses recettes.

Que nous a – t-elle proposé ? j’en ai déjà l’eau à la bouche. Et pour ce nouveau tome, nous allons déguster des yeux d’abord des recettes  de » l’île des  pi-pirates « .

« Brochettes d’été en fête

 ingrédients pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes – Difficulté : facile Pour les brochettes d’été en fête 1 beau melon de Cavaillon – 250g de figues fraîches – 100g de tranches de jambon fumé ou de tofu fumé + tamari – 1 C à s de graines de sésame – 1 C à s de miel ou sirop d’agave – poivre du moulin Préparation des brochettes d’été en fête Tranchez le melon. Épépinez- le et ôtez son écorce. Coupez- le en jolis triangles. Réservez. Rincez vos figues, conservez- en quatre, entières. Tranchez les autres en fins quartiers. Détaillez le jambon fumé en lambeaux ou le tofu fumé ferme en chiffonnade finement à la mandoline ( assaisonné, ou non, d’un peu de tamari) . Réalisez vos mini brochettes sur des cure- dents, en alternant, un quartier de figue, un triangle de melon, une chiffonnade de jambon ou de tofu fumé . Procédez ainsi pour toutes les brochettes en les piquant tout autour d’une figue fraîche. Dressez, sur 4 assiettes, quatre rosaces de brochettes fruitées. Arrosez- les enfin d’un filet de miel et parsemez- les de graines de sésame, et dégustez ces délicieuses brochettes par temps chaud lors d’un buffet estival !

Cela semble délicieux ! Merci Fée Myrtille pour toutes ces recettes.

Mais qu’a t elle fait sur cette île ?  Eh bien, je ne vais pas vous le dire, je vous laisse le soin de le découvrir dans ce livre. La fée Myrtille manie très bien les mots, et va vous enchanter !!

Bertille Delporte- Fontaine – ISBN : 2956249231 – Éditeur : le Clan des Carpates ( 11/06/2018)-  Illustration originale : © Bertille Delporte-Fontaine.

Mais peut-être ne savez-vous pas ?  Elle chante aussi, un plaisir de la voir et de l’écouter .

Je remercie vivement Bertille Delporte- Fontaine et Arnaud de m’avoir permis de découvrir le monde enchanté de la fée Myrtille.

 

 

 

 

La danse de nuit de Marceline Desbordes – Valmore

Vous trouverez cette peinture ainsi que d’autres toutes aussi belles sur ce blog : Balade en peinture

La danse de nuit

Ah ! la danse ! la danse
Qui fait battre le cœur !
C’est la vie en cadence
Enlacée au bonheur !

Accourez, le temps vole,
Saluez, s’il vous plaît ;
L’orchestre a la parole
Et le bal est complet.

Sous la lune étoilée
Quand brunissent les bois
Chaque fête étoilée
Jette lumière et voix.

Les fleurs plus embaumées
Rêvent qu’il fait soleil,
Et nous, plus animées,
Nous n’avons pas sommeil.

Flamme et musique en tête,
Enfants, ouvrez les yeux,
Et frappez, à la fête,
Vos petits pieds joyeux.

Ne renvoyez personne !
Tout passant dansera ;
Et bouquets ou couronne
Tout danseur choisira !

Sous la nuit et ses voiles
Que nous illuminons,
Comme un cercle d’étoiles,
Tournons en chœur, tournons !

Oh ! la danse ! la danse
Qui fait battre le cœur !
C’est la vie en cadence
Enlacée au bonheur !

Poésies inédites, 1860

Marceline Desbordes-Valmore

La peinture est de B.de Nardi, peint d’après une carte postale de  D.DUMONT, intitulée « la dance ».

Une maison dans les buissons de Akiko Miyakoshi

Sakko vient d’emménager avec ses parents dans une nouvelle maison. Pendant que ses parents s’occupent des cartons, elle part explorer les alentours. La maison d’à côté semble inoccupée, ses habitants ne sont pas rentrés. Sakko continue son chemin, et découvre un endroit secret derrière un buisson.

«  ça ressemble à une maison ici …Avec les feuilles touffues des arbres qui forment comme un toit, on dirait une petite cabane toute ronde »

J’ai aimé présenter cet album aux enfants. Il révèle une grande douceur, par ses illustrations et ses écrits. On y parle de changement, de déménagement,  mais aussi de rencontre entre deux enfants, de la magie qui va les unir peu à peu.

Une maison dans les buissons- Akiko Miyakoshi – Syros  (12/10/2017)- ISBN : 2748524683 

Un autre album de Akiko Miyakoshi , un goûter en forêt

Saltimbanques de Guillaume Apollinaire

Famille de saltimbanques – Pablo Picasso – 1905

Saltimbanques

Dans la plaine les baladins
S’éloignent au long des jardins
Devant l’huis des auberges grises
Par les villages sans églises

Et les enfants s’en vont devant
Les autres suivent en rêvant
Chaque arbre fruitier se résigne
Quand de très loin ils lui font signe

Ils ont des poids ronds ou carrés
Des tambours des cerceaux dorés
L’ours et le singe animaux sages
Quêtent des sous sur leur passage

Guillaume Apollinaire

Chaussette de Loïc Clément

Lecture d’une BD pour alterner  mes lectures, qui sont plutôt romans policiers actuellement. Je vous dirai bientôt la raison.

Merlin est un petit garçon qui a une vieille voisine dont le prénom est « Josette », tout petit il n’arrivait pas à prononcer celui-ci. Il disait  » chaussette » et ce surnom lui est resté. Chaussette a une vie bien tranquille,  a un chien « Dagobert ». Ils sont inséparables, ils arpentent la ville chaque jour, ils ont leurs rituels. mais un jour, Josette est seule et se comporte étrangement. Pourquoi, que se passe-t-il ? Merlin mène son enquête.

Un très joli texte nous parle de la vie, de l’absence de ceux qui nous sont chers, tout ceci réalisé dans des tons pastels évoquant la douceur. C’est un récit qui parle aussi de solitude et de deuil, mais aussi de l’indifférence que l’on peut ressentir pour certaines personnes.

Chaussette – Loïc Clément (auteur) – Anne Montel (scénariste) – Editions Delcourt -2017