Hotel du grand cerf de Franz Bartelt

Connaissez-vous Reugny, c’est un petit village au cœur des Ardennes. Depuis cinquante ans, un mystère plane, la célèbre artiste Rosa Gulingen y a trouvé la mort à l’Hôtel du Grand Cerf. Elle fut retrouvée noyée dans sa baignoire. Suicide, assassinat, la police avait conclu à une mort accidentelle.

Nicolas Tèque, journaliste a décidé de remonter le temps et mène sa propre enquête. Après son arrivée un meurtre est commis, puis un second. Pour élucider ses crimes on fait appel au commissaire Vertigo Kulbertus, un personnage gargantuesque. Les villageois préfèrent régler leurs affaires entre eux. Une jeune fille disparaît, la  fille de l’hôtelière . Cette nouvelle met le village sens dessus dessous. un autre homme est assassiné.

Toutes ces affaires sont-elles liées ?

L’auteur manie l’humour noir, il y a un côté burlesque. L’auteur décline un hommage indirect à  Simenon et Hitchock.1

Franz Bartelt, Hôtel du Grand Cerf, Seuil, Cadre Noir. 2017. 346 p.

Ce livre participe au  challenge de Sharon

 

.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s