Château de sable de Jacques Higelin

Au pied d’un château de sable
Bâti par trois enfants aux cheveux d’or
S’endort un conteur de fable
Charmé par la danse d’une aurore boréale
Rêve, rêve bâtisseur de cathédrales
Rêve de lumière, de poussière
Et de tourbillon d’étoiles filantes

En ce beau château de sable
Bâti par trois enfants aux cheveux d’or
Arrive en bel équipage
La divine et sauvage magicienne
Celle qui d’un seul coup d’archet,
D’une caresse du bout des doigts
Sur le corps hanté de son violoncelle
Peut envouter le cœur et l’âme

Du haut du château de sable
Bâti par trois enfants aux cheveux d’or
L’enchanteur et la magicienne
Sablent le champagne à la gloire
De l’éphémère.

Jacques Higelin 

Au violoncelle  Sonia Wieder-Atherton.