Un matin que j’allais, attendant le poème de Margot Roisin

Un matin que j’allais, attendant le poème,

Cueillir le chant des pins sagement immobiles

Je surpris l’oiseau-nuit secouer ses ailes

Comme au réveil un tremblement de paupières.

*

Gorgé de rêves, l’essentiel distillé en rosée,

Il serait bientôt l’heure pour son œil grand ouvert

De se fermer dans la transparence du jour.

Pourtant malicieux, il partit en laissant

*

Orphelins, flottants, quelques duvets

Abandonnés au monde dans un départ

Faussement précipité, déjà sur les jeunes joues

Les fantômes d’étoiles atterrissaient

*

Pour mourir aussitôt, telles des larmes

Qui ne seraient délivrées qu’une fois

Tombées au sol.

*

Ainsi l’aube semait ses graines de mystère

Pour qui voudrait les laisser danser au plus secret de la chair.

*

La neige était

Ce que les mots sont au poète :

Petits navires qui, à chaque impulsion du monde,

Tentent de lui répondre par ce qu’ils en ont éprouvé.

Margot Roisin

Je vous invite à lire d’autres poèmes sur  Vers Antares

 

La grosse colère de Marie Tibi

Synopsis ;

Dans le Bois de Coin Joli, rien ne va plus aujourd’hui. Nono est très, TRÈS en colère après sa petite sœur Suzon… Tellement en colère qu’il décide de cacher le doudou préféré de la petite dans un endroit secret. Emus par les pleurs de Suzon, tous les amis de Nono partent à la recherche du disparu…

Marie Tibi
Fabien Öckto Lambert
ISBN : 2806308135
Éditeur : LANGUE AU CHAT (02/03/2017)

Le texte est très doux, malgré le thème de la colère . L’histoire montre bien les conséquences de cette colère, un acte réalisé sous le coup de cette émotion. Cela permet de voir que cela existe dans chaque famille et de dédramatiser la situation.

Les enfants ont apprécié cette lecture.

Janvier de François Coppée

Songes-tu parfois, bien-aimée,
Assise près du foyer clair,
Lorsque sous la porte fermée
Gémit la bise de l’hiver,

Qu’après cette automne clémente,
Les oiseaux, cher peuple étourdi,
Trop tard, par un jour de tourmente,
Ont pris leur vol vers le Midi ;

Que leurs ailes, blanches de givre,
Sont lasses d’avoir voyagé ;
Que sur le long chemin à suivre
Il a neigé, neigé, neigé ;

Et que, perdus dans la rafale,
Ils sont là, transis et sans voix,
Eux dont la chanson triomphale
Charmait nos courses dans les bois ?

Hélas ! comme il faut qu’il en meure
De ces émigrés grelottants !
Y songes-tu ? Moi, je les pleure,
Nos chanteurs du dernier printemps.

Tu parles, ce soir où tu m’aimes,
Des oiseaux du prochain Avril ;
Mais ce ne seront plus les mêmes,
Et ton amour attendra-t-il ?

François Coppée– les mois.

 

Un drôle de baby sitter de Ruth Quayle

 Monsieur et Madame Longoreille sont invités à une fête avec 7 enfants, ce n’est pas facile de sortir. Alors ils ont décidé de mettre une annonce pour rechercher une baby sitter, mais personne ne répond.

sauf Grosours…  un drôle de baby-sitter car une fois les parents partis, laisse les enfants agir à leur guise. ils font tout ce qu’ils veulent, même les choses interdites avec leurs parents. Lire des histoires qui font peur, manger des sucreries…

Puis peu à peu Grosours reprend le dessus.

C’est un album aux couleurs chatoyantes qui ravira les petits à partir de 4 ans.

Jeu de mots

Il était une fois quatre individus qu’on appelait
Tout le monde  Quelqu’un  Chacun – et Personne..
Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu’un le ferait.
Chacun pouvait l’avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.
Quelqu’un se fâcha car c’était le travail de Tout le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
Et Personne ne doutait que Quelqu’un le ferait
En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n’avait fait ce que Quelqu’un aurait pu faire.

MORALITE

Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu’il doit sans nourrir l’espoir
Que Quelqu’un le fera à sa place
Car l’expérience montre que
Là où on attend Quelqu’un,
Généralement on ne trouve Personne !

CONCLUSION

Je vais le transférer à Tout le monde afin que Chacun
puisse l’envoyer à Quelqu’un sans oublier Personne.

Auteur : ?

Trouvé sur le blog de Ma vie au présent simple et on partage !

 

Le tricycle rouge de Vincent Hauuy

Concepteur de jeux vidéo, Vincent Hauuy a imaginé un thriller s’articulant entre le Québec et le Nord-Est des États-Unis pour son premier roman, Le Tricycle rouge. Son style percutant et son imagination ont ravi le jury du prix du meilleur thriller français, présidé par l’auteur à succès Michel Bussi.

 

Noah Wallace est un profileur, malade, usé et hanté par son passé. Il va devoir reprendre du service afin de découvrir celui qui l’a perturbé pendant des années, et qu’il croyait mort, le Démon du Vermont.

La journaliste blogueuse Sophie Lavallée tente de retrouver un reporter disparu dans les années 70. Ces deux affaires semblent différentes, mais à un moment leurs chemins vont se rejoindre. Quel secret va les réunir?

J’ai trouvé le livre complexe, beaucoup de personnages et surtout des références à des faits politiques, dont je ne connaissais pas toute la trame. L’histoire est en partie basée sur des expériences secrètes effectuées par la CIA, afin de former des assassins.

 

Le tricycle rouge – Vincent Hauuy

Editeur : Hugo et Compagnie

Date de parution ; 18/05/2017

ISBN : 2755630957

 

Ô Pulchérie de Nathalie Sauvagnac

Ce matin, en cherchant les sorties littéraires, j’ai trouvé ce livre. Celui-là j’ai hâte de le lire, il a été écrit par une blogueuse, qui a suivi le même MOOC que moi. « Soyez acteur du web « , sur la plateforme FUN

J’ai souvent partagé les articles du Petit  Théâtre de Nath.

je suis abonnée à son blog, à sa page Facebook. Je découvre le théâtre, et ses coulisses, un plaisir de lire les écrits de Nathalie.

Pour vous mettre l’eau à la bouche et vous faire patienter jusqu’au 1 février.

Synopsis ;

Déserté peu à peu par ses habitants, le village de Saint-Éloi dépérit. Un beau jour arrivent Sylviane et Norbert, les amoureux marginaux, qui prennent possession de la maison de la Morte. Leur arrivée va réveiller la petite communauté vieillissante. Norbert fait une cuisine divine et Sylviane fait des enfants. Pour qu’ils ne s’enfuient pas, le village tout entier prend en charge la famille, la protège du monde extérieur. Pulchérie rebelle et sensuelle, Martian malade des autres, Nicomède indomptable et fragile, Albiane éternelle enfant qui parle avec les morts, sont les enfants sauvages et asociaux de la famille Lecœur. La vie s’écoule, à l’abri de la maison. Jusqu’au jour où Pulchérie se met en tête de gagner le concours de majorettes local. Tout Saint-Éloi se mobilise pour que la jeune fille réalise son rêve… Et c’est alors que les murs de la maison commencent à s’effriter.

(Source : Denoël)

Bon succès Nath !!!

Le flocon de Louis Delorme

Venant de Norvège
Un flocon de neige
Qui volait au vent
S’en allait rêvant.
Voyant une fille
D’allure gentille
Par le Nord giflée
Bien emmitouflée
D’un bonnet de laine
Il se dit : « Ma veine !
De la bonne aubaine
Si je profitais pour me camoufler
Et me réchauffer.
J’attendrai demain
Pour continuer tout ce long chemin. »
Il n’eut pas de peine
A mettre le nez
Dessous le bonnet
Mais sa longue route
Soudain s’arrêta :
Un frêle goutte
Fut le résultat.
Ceux qui se figurent
Pouvoir ignorer
Tout de leur nature
N’ont plus qu’à pleurer.

Louis Delorme

Louis Delorme est un peintre et poète contemporain, auteur de nombreux recueils de poésie
qu’il a lui-même illustrées. Il écrit également des romans et des pièces de théâtre.

Le nouveau nid des Petits Marsus de Benjamin Chaud

Un album qui attire l’œil par sa couleur et son dessin, les enfants ont tout de suite reconnu les Marsupilamis. Que leur arrivent-ils donc à ces Petits Marsus ? Ils ont tout perdu, car la tempête leur a détruit leur nid. Ils vont devoir déménager et se re-construire un nid. Mais quand ils trouvent un lieu propice , il est déjà souvent occupé. Le propriétaire des lieux n’est pas prêt à leur céder une petite parcelle de terrain. Finalement ils trouveront l’accueil et l’hospitalité de certains animaux.

L’auteur évoque dans cet album, les catastrophes naturelles, ici la tempête. A ce phénomène est associé le déménagement, qui peut être un choc et la perte de tous les biens.. Mais l’entraide et le partage diminuent l’anxiété de la nouvelle situation.Les illustrations attirent l’attention tout en dédramatisant la situation.

 

Editions : Little Urban
Date de publication : 13-10-2017
Pages : 32

ISBN ; 978-2374080864
prix : 13,50€

Illusion tragique de Gilda Piersanti

Synopsis : En ce torride mois d’été romain, le petit Mario, dix ans, ne monte pas sur la terrasse de son immeuble pour y prendre l’air, mais pour épier son voisin du dernier étage, monsieur Ruper, un homme sans histoire qui vit seul et mène une vie rangée. Personne ne lui connaît la moindre relation, personne ne l’a jamais vu rentrer chez lui accompagné, et pourtant… Tous les soirs, Mario l’observe dans sa baignoire en train de coiffer et de savonner une très jolie jeune femme.
Son ami Riccardo et lui ont décidé d’aller libérer la princesse, parce qu’il n’y a pas d’autre explication : monsieur Ruper l’a enfermée chez lui, elle est sa prisonnière ! Le plus difficile, toutefois, n’est pas de s’introduire dans l’appartement de monsieur Ruper, mais d’en sortir une fois qu’on y est entré…

 

Un bien étrange thriller, d’abord une énigme à résoudre, puis s’en ajoute une deuxième , puis une troisième. L’auteur nous promène comme dans un labyrinthe où on chercherait l’issue. C’est surprenant, mais addictif, on a envie de savoir la vérité. On ne sait pas vraiment si les intrigues qui se mêlent à la première, sont réalités ou fiction.

La construction de ce thriller se fait peu à peu comme un architecte qui dévoile ses plans. Tous ces personnages, situations qui se succèdent puis se mêlent sur une toile de fond, qui est l’Italie.

Je n’en dirai pas plus, je laisse à chaque lecteur le soin de découvrir ce thriller. Je vais regarder de plus près les autres livres de cet auteur que je ne connaissais pas.

Illusion tragique  – Gilda Piersanti

ISBN : 2847423729 
Éditeur : Passage -(05/10/2017)

Ce livre continue mon challenge chez Sharon