La nuit des béguines de Aline Kiner

Mes lectures sont diversifiées, ce roman historique fut un moment de plaisir. Nous sommes au Moyen-Age. J’ai découvert un Paris différent, une communauté qui est le béguinage.Celle-ci est voulue et créée par Saint Louis pour les femmes seules et honnêtes chrétiennes, aisées ou nécessiteuses, désirant vivre tranquillement en communauté laïque.

Au cœur du Marais, ces femmes étaient sous la protection du roi. Elles formaient une communauté travaillant, étudiant, qui n’était ni religieuse, ni laïc.  La jeune Maheut va être recueillie par la doyenne des béguines, Isabel. Maheut fuit sa famille, elle a subi un mariage forcé, et ne veut plus vivre avec son mari.

Le franciscain Humbert recherche Maheut, pour la ramener à son mari. Facilement repérable, Maheut est rousse. Elle devra redoubler de prudence lors de ses sorties du béguinage.

A cette même époque,  Marguerite Porette est  accusée de sorcellerie par les évêques. Elle a écrit  » le miroir des âmes simples « , qui ne fut pas compris  des religieux de l’époque. le livre sera détruit à l’exception de quelques rares exemplaires. Elle est donc soupçonnée d’hérésie et brûlée vive.

Avec une trame romancée, Aline Kiner nous plonge au cœur du Moyen-Age. Ce livre repose sur une documentation précise. L’univers de ces femmes est rude mais aussi peut être empreint de douceur.

 

La nuit des béguines_ Aline Kiner – éditeur ; Liana -Levi – 24/08/2017

Publicités

4 réflexions sur “La nuit des béguines de Aline Kiner

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s