Une robe couleur de vent de Sophie Nicholls

Une jolie couverture, un titre prometteur, et un synopsis attirant, voilà pourquoi j’ai choisi ce livre. j’imaginais entrer dans le monde de la mode, ce monde de magie, de belles étoffes et d’accessoires. Le début du roman fut long, l’histoire a dû mal à se mettre en place. Il faudra attendre le dernier quart du roman, pour prendre du plaisir. Heureusement, l’écriture est agréable.

L’histoire se centre donc autour de Fabia et sa fille Ella qui viennent d’arriver à York. Fabia ouvre une boutique de mode vintage et la clientèle arrive peu à peu. Ella est une jeune adolescente, découvre son nouvel environnement, et se fait tout de suite un camarade.La relation mère-fille se tend, et on devine un secret familial qui se cache. Les deux femmes jusqu’à présent ont passé leur vie à deux, des hommes commencent à se mêler à leur vie. Ce livre relate une histoire de femmes, et une histoire familiale où un secret sera dévoilé à la fin du roman.

Ce roman aborde des thèmes  profonds et très humains sur l’intégration et le racisme.
A travers ses personnages  Fabia et Ella, l’auteure brosse le portrait de deux héroïnes attachantes, toutes deux en proie à leurs propres démons. Quand l’une dissimule ses véritables origines dans le but de se fondre dans le paysage, l’autre traverse la période difficile de l’adolescence.

L’écriture agréable de l’auteur n’a pas suffit à donner assez de  souffle à ce récit.

 

Je remercie Net Galley pour ce partenariat et les éditions Préludes.

Éditeur : Préludes (04/10/2017)

ISBN : 2253191337