L ‘amour est une île de Claudie Gallay

Il y a longtemps que j’ai acheté ce livre, mais je n’avais pas encore trouvé le temps de le lire. Claudie Gallay explore ici des coulisses.

Synopsis :

Alors que le Festival d’Avignon 2003 s’enlise dans la grève des intermittents, une actrice célèbre retrouve sa ville natale, après dix ans d’absence. Elle y a vécu un amour passionnel avec le directeur d’un théâtre du festival off, qu’elle a quitté pour faire carrière. Ce dernier met en scène une pièce d’un auteur inconnu, sorte de poète maudit décédé dans des circonstances obscures…

« L’amour est une île, quand on part on revient pas ».

Nous sommes à Avignon, en 2003 où se déroule le Festival. Mais cette année-là les intermittents du spectacle sont en grève. La ville est envahie par les manifestants. La chaleur est accablante.

Là se jouera , une autre histoire celle d’ Odon, directeur de théâtre, de Mathilde surnommée la Jogar, native d’Avignon, célèbre dans ce milieu du théâtre et celle de Marie. Tous les trois sont liés par cet art, chacun à leur façon.

Marie est la sœur de Paul Selliés, auteur méconnu et disparu. Elle vient comprendre la mort inexpliquée de son frère. Marie, fille un peu paumée, déboussolée, marginale avec tous ses piercings, est arrivée de Paris en stop. Elle est hanté par ce frère. Son frère avait envoyé deux textes à Odon, l’un est joué. Mais sur l’autre , Odon ne dit rien, pourquoi ?

Odon a mis en scène « Nuit rouge », pièce écrite par Paul Selliés. Il va la faire jouer dans son propre théâtre  » le Chien Fou ». Il va devoir se battre avec les techniciens en grève, avec la chaleur étouffante, avec ses propres sentiments. Mathilde est là, celle qu’il a aimée et qui était partie , est revenue dans sa ville, se produire sur scène.

L’été sera long, difficile et chacun n’en sortira pas indemne.

D’autres personnages gravitent autour d’eux, Odile avec ses quatre enfants, Isabelle avec  ses souvenirs imprégnés de théâtre, qui accueille Marie si gentiment. Julie, la fille d’Odon qui « s’essaye » au théâtre ».

On va suivre tous ces personnages dans leurs vies respectives où ils ont tous un point commun: Paul Selliés.

Le style de Claudie Gallay est toujours le même, des phrases courtes, un rythme particulier ponctue ses phrases. J’ai aimé ce roman, où encore une fois l’auteur met en scène des gens écorchés par la vie.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Claudie Gallay lors d’un salon du livre. Elle expliquait ses motivations pour écrire sur un sujet particulier, sa façon de procéder. Ce fut une rencontre très enrichissante.

’L’amour est une île de Claudie Gallay
Editions Actes Sud (2010) puis Babel N° 1315 (mai 2015)
448 pages. ISBN :2742792856

Publicités

2 réflexions sur “L ‘amour est une île de Claudie Gallay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s