L’Horloge de Charles Baudelaire

Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit :  » Souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d’effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible,

Le plaisir vaporeux fuira vers l’horizon
Ainsi qu’une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.

Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
Chuchote : Souviens-toi ! – Rapide, avec sa voix
D’insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,
Et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !

Remember ! Souviens-toi, prodigue ! Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu’il ne faut pas lâcher sans en extraire l’or !

Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c’est la loi.
Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide.

Tantôt sonnera l’heure où le divin Hasard,
Où l’auguste Vertu, ton épouse encor vierge,
Où le repentir même (oh ! la dernière auberge !),
Où tout te dira : Meurs, vieux lâche ! il est trop tard ! « 

Charles Baudelaire –   (1821-1867)

 L’Horloge, mis en chanson par Mylène Farmer. Un thème typique de la poésie romantique y est abordé : le temps qui passe. Quand l’ennui nous guette, le temps peut paraître un supplice…

Vieilles neiges de Yves Hugues

hugheneiges05Je lis aussi des romans jeunesse, afin de savoir à partir de quel âge on peut les conseiller.

Je trouve que le titre est bien approprié au livre, ce qui n’est pas toujours le cas.

Dans un petit village de montagne, l’ancien maire est retrouvé mort dans une cabine de téléphérique. Il a laissé un indice ; SOS VOI .

Un inspecteur parisien est envoyé sur place, il interroge, scrute, mais chacun dans ce village se connaît et ne veut rien dire. Les langues ne se délient pas, son enquête n’est pas facile.

Il essaie de s’intégrer, lui qui ni connaît rien à la montagne, pose des questions sur le ski . Le moniteur passionné par son travail, parle d’endroits où l’on ne va plus, car le danger y est toujours présent: les Roches Noires. Pourquoi ? que s’est-il passé ?

la réponse est dans le passé, dans les « vieilles neiges » . 

Nous suivons l’enquête et la vie de l’inspecteur où il a laissé les siens à Paris.

Je conseille ce livre à des ados, à partir de 13 ans, et les adultes peuvent le lire aussi .

Ce livre s’inscrit dans un challenge crée par Sharon

logopolarssharon2

Éditeur : Gallimard Jeunesse (17 février 2005)

Collection : Scripto

ISBN-13: 978-2070511600

 

L’histoire de la girafe blanche qui voulait ressembler à une vraie girafe de Florence Guiraud

telechargement

 

 

Cette girafe se demande bien comment elle doit faire pour être comme les autres.

Elle est toute blanche, sans tâche au milieu de la savane. Albina, la girafe est triste, elle ne sourit jamais.

Un jour, alors qu’elle se désaltérait au bord de l’eau, elle réfléchissait. Le soleil tapait fort. Son ami le babouin lui dit , attention Albina, tu vas être comme moi. Tu vas attraper un coup de soleil sur les fesses. C’est ce qui arriva, Albina eut les fesses toutes rouges. Cela lui donna une idée, pourquoi ne s’installerait-elle pas sous des grands arbres, le soleil laisserait des traces..

 

20150822_162421-1024x576

Elle essaya de plusieurs façons, mais à chaque fois elle fut déçue, elle n’était ni un tigre, ni un zèbre, ni une autruche.

Un jour, le plus vieux des animaux de la savane, l’éléphant  réunit tous ses amis. L’heure était grave. Ils devaient changer d’endroits, l’eau manquait.  Il fallait se mettre en route, pour cela un animal grand et de couleur claire devait être au début du cortège. Il n’y avait qu’un animal répondant à ce critère : Albina, la girafe.

20150822_162455-1024x576

Cet album parle de différence, on peut être différent et s’accepter tel quel . La différence est une chance, même si on veut changer de peau, de vie parfois difficile à vivre. Mais il faut toujours voir le bon côté des choses, et la différence peut se révéler une force.

Anecdote vécue vendredi  dernier : Un enfant noir qui a écouté ma lecture a dit à la fin de l’histoire. J’aimerai être blanc, moi. Et tous les autres enfants lui ont dit ; mais tu es bien comme cela

L’histoire de la girafe blanche qui voulait ressembler à une vraie girafe : Florence Guiraud

Éditeur : Editions de La Martinière Jeunesse (3 octobre 2000)

ISBN-13: 978-2732426877

 

Les pierres vives d’ Anne Guglielmetti

003928446Voilà un nouveau roman, je dois dire que ma lecture fut longue. Cela m’arrive aussi de ne pas  « accroché  » à un livre. Tel fut le cas. Je l’ai fini, mais ce fut long. Il est rare que j’abandonne la lecture.

L’auteur écrit bien, nous sommes dans une période du Moyen-Age, en Normandie. Un jeune orphelin a été recueilli dans une abbaye. Ses talents artistiques semblent lui prédestiner une carrière de moine copiste. Certains événements l’éloignent de la vie monacale.

Il va donc  quitter l’abbaye et diriger ses pas vers l’ Italie.

« Dans ce roman initiatique qui convoque un Moyen Âge où tout est signe et mystère, où une nature encore enchantée fait le siège des représentations humaines, où le religieux cohabite avec la superstition et les pratiques magiques, Anne Guglielmetti fait entrer un très lointain passé en intense résonance avec nos sociétés contemporaines au sein desquelles toutes les demeures, de l’homme ou de ses croyances, restent constamment à bâtir. »

ISBN 978-2-330-06066-4
prix indicatif : 21, 00€

MOOC

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de livres, mais de MOOC.

Je continue la série des MOOC.

Je suis inscrite sur la plateforme Tela Botanica pour un MOOC botanique  et je continue aussi à améliorer mon anglais , un MOOC anglais proposé par British Council.

Les inscriptions ne sont pas closes.

Et vous ? avez-vous continué , certains blogueurs ont débuté sur WordPress,  par le biais d’un MOOC .

True Nature/ Vraie Nature

starry-night

we are not
fireflies
dreaming they are
stars

we are
stars
believing they only are
fireflies

∼ ∼∼

nous ne sommes pas
des lucioles
rêvant d’être
des étoiles

nous sommes
des étoiles
qui croient n’être que
des lucioles.

Illustration : The Starry Night, Vincent Van Gogh (1889)

Ecrit par F.G.M – publié le 17 septembre 2016.

Vous pouvez voir ses autres poésies sur WORDS IN THE LIGHT .

~

Une pomme dans un trou de souris de Petr Horacek

couverture6Un jour, une petite souris trouve devant sa porte , une belle pomme. Mais la petite souris aimerait bien la rentrer dans son terrier, la pomme est trop grosse. Que faire ?

Elle part alors à la recherche d’un terrier plus grand, pour les abriter toutes les deux.

Elle va alors voir tous les animaux de la forêt, un à un. A chaque visite, la petite souris a faim, elle grignote peu à peu la pomme.

Mais, après les visites chez ses amis les animaux, aucune solution n’a été trouvée.

Elle revient à son terrier, et là miracle la petite souris rentre et peut avoir sa pomme à côté d’elle.

Avez-vous deviné la raison ?

Parution : octobre 2004 – Nathan
ISBN : 978-2-09-250422-2

 

De plumes de Boris Sentenac

birds-427909_960_720

L’été dernier,

Les hirondelles cisaillaient

Les bourdonnements des chaleurs ondulantes

Et mystérieuses des murs.

 

Cet hiver,

Les tourterelles enroulaient

Le silence des ardeurs odorantes

Et secrètes des cheminées.

 

Hier,

Les merles saluaient

La sagesse de la lumière flottante

Et maquillée des ombres.

 

Ce soir,

Les chouettes figent

La peur sur les heures ignorantes

Et aveugles des différences.

 

Boris Sentenac

Compte les moutons de Mireille d’ Allancé

cvt_compte-les-moutons_2197

Ce midi, j’ai lu cet album à dix enfants.

Le petit garçon n’arrive pas à dormir. Il suit les conseils de son père, il commence à compter les moutons. Au bout d’un moment, quatorze moutons sont rassemblés autour de son lit. Que va – t-il faire de ces moutons, son père lui dit d’appeler le loup, afin qu’il mange les moutons. Le loup repu s’endort sur son lit, maintenant il doit demander de l’aide aux chasseurs.

Je vous laisse deviner la suite de l’histoire.

 

 

Compte les moutons : Mireille d’Allancé

Éditeur : L’Ecole des Loisirs – 2001

ISBN-13: 978-2211048354

A partir de trois ans

 

 

Remember to love — WORDS IN THE LIGHT

Jolie journée d’été
ciel étoilé
petites flammes
âmes qui dansent

espoirs déçus
leçons reçues
larmes de joie
lames de fond

le rivage et la mer
la vie, le ciel
tant de lumière
beaucoup nous est donné

mais le temps est compté
alors vraiment
il faut se souvenir
se souvenir d’aimer

via Remember to love — WORDS IN THE LIGHT

Ce n’est pas lundi, mais j’ai lu ceci, et j’ai eu envie de le partager de suite.

Merci à F.G.M pour vos écrits.