Insouciante nature.

Vers Antares

Insouciante nature.

Photo : Boris Sentenac – Tout droit réservé

Dans tes veines vertes

A ciel ouvert

Lentement s’invitent

Quelques rayons de soleil

°

Un instant illusoire

L’espoir d’une rosée d’or

Le temps ne fait-il vraiment

Que tourner ?

°

Demeure le souvenir

De ces ruisseaux d’étoiles :

Leurs secrets mourront

Dans tes veines vertes.

Voir l’article original