Les concombres du roi de Evelyne Brisou Pellen

livre-les-Concombres-du-roiUn album aux couleurs chatoyantes écrit par Evelyne Brisou-Pellen, les illustrations effectuées par Judith Guyefier , les couleurs sont vives, attirent l’œil des enfants.

Il y a bien longtemps, au Cambodge vivait un roi. Ce roi était égoïste et très gourmand. Il lui fallait chaque jour de nouveaux mets, jamais satisfait.

1

Parmi ses serviteurs, il y avait un jardinier, Trasak qui avait un talent fou. Il ne s’occupait que des fleurs.

Ce roi avait une fille, Indra, qui vivait cloîtrée dans sa chambre. Le parfum des fleurs l’envoûtait, elle se penchait par la fenêtre afin de respirer l’odeur des fleurs. Le jardinier tomba sous le charme d’ Indra, et lui envoya chaque jour une fleur.

Le roi s’aperçut de ce manège et ordonna à sa fille de ne plus se mettre à la fenêtre. Indra fit semblant d’obéir. Elle ne regardait plus par la fenêtre mais descendit au jardin. Trasak  lui révéla son secret, il cultivait des concombres, les plus délicieux du monde. Elle remontait se coucher et fermer les yeux lorsque sa servante arrivait dans sa chambre.

index

Le roi s’aperçut de la désobéissance de sa fille voulut s’en prendre au jardinier. Indra lui fit goûter les merveilleux concombres. Le roi décida que lui seul aurait le droit de manger ses concombres.

Le jardinier dût abandonner la culture des fleurs, ordre du roi et ne consacrer qu’à la culture des concombres.

Il y eut une surveillance jour et nuit de ce jardin, avec l’ordre de tuer les voleurs, mais une nuit …

index.jpg2

les dessins nous invitent au voyage.

Je l’ai lu ce midi à des enfants de grande section de maternelle, je dois dire qu’ils étaient très intéressés par ce conte.

 

Date de parution : 07/10/2014
Éditeur : Belin Jeunesse
ISBN : 978-2-7011-7474-7
EAN : 9782701174747
Présentation : Broché
Nb. de pages : 25 pages
Poids : 0,67 Kg
Dimensions : 28,7 cm × 36,0 cm × 0,7 cm

Lu en 2016

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Les concombres du roi de Evelyne Brisou Pellen

  1. Merci pour ce résumé qui fait mentir ceux qui prétendent que « quand on aime, on ne « conte » » pas »…. 🙂
    Les illustrations colorées sont magnifiques ! Elles ont attiré mon regard parmi les articles du « lecteur »…
    En revanche, bien que je sois abonnée à ton blog, je n’ai pas trouvé mon gravatar parmi les autres ? 😦 Reçois-tu bien l’avis de mes articles (assez facile en principe car je ne suis guère en mesure d’en réaliser beaucoup chaque mois..).
    Bonne soirée, au plaisir de te lire.
    Catherine

    J'aime

    • Bonsoir Catherine, je reçois bien l’avis de tes articles, où je ne manque jamais l’occasion d’aller y faire un tour.
      Sauf certains jours où je n’ai pas de connexion..cela arrive.
      Pour ton gravatar, il est parmi les autres, tous n’apparaissent pas.
      Bon week-end à toi, ce sera un week-end sans internet (excepté demain matin).
      Claude

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s