1 Mai 2016

2825_1159506065788_1540022_n

 

Que ce brin de muguet vous apporte du bonheur !

Cette photo a été prise l’an passé. Mon muguet, cette année n’est pas encore fleuri.

C’est la fête du travail, mais aussi celle du muguet. Chaque année, le 1er mai est l’occasion d’une fête particulière dans le calendrier en France, mais aussi à l’étranger. Mais d’où vient cette association baroque de toutes ces festivités ? La date bien connue du 1er mai est en réalité issue de la fusion de plusieurs traditions. ¨Pour le muguet, il s’agit d’une lointaine version de coutumes celtes célébrant le passage à la saison claire, pour la fête du travail, il s’agit d’un héritage de la fin du XIXe siècle en hommage aux combats du mouvement ouvrier.

Quand vous serez bien vieille de Pierre de Ronsard

Quand vous serez bien vieille

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :
Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle.

Lors, vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s’aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.

Je serai sous la terre et fantôme sans os :
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos :
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

Pierre de Ronsard, Sonnets pour Hélène, 1578

Hélène fut Hélène de Surgères

Un clin d’œil à ma région natale !

agnolo_bronzino

Hélène et le poète

Fille du Seigneur de Surgères, Hélène, intelligente et cultivée, fréquente le salon de la Maréchale de Retz où se rassemblent les poètes de l’époque, au nombre desquels Ronsard. Attiré par son esprit, il en fait sa muse. Il écrit pour elle le « Sonnet pour Hélène ». Mais celle-ci repousse les élans du poète. Fille Demoiselle de la Reine Catherine de Médicis, à la mort de cette dernière, Hélène retourne à Surgères où elle fait construire un hospice. Elle meurt en son château le 15 janvier 1618, à 72 ans.

Construite au 12ème siècle

La tour est un vestige de l’important château de pierre édifié au 12ème siècle. A cette époque, les Seigneurs de Surgères, riches et puissants, remplacent le fragile et vétuste donjon de bois par un logis qui s’étendra de la tour Hélène jusqu’à la muraille au fond du parc.

De tout mon cœur de Jean-Baptiste Baronian

2_244x0

Ce matin-là, Polo le petit ours s’amuse dans l’eau. Le caribou, veillant sur lui, lui conseille de sortir de l’eau. Il pourrait attraper froid, et être malade. Sa maman aurait de la peine, elle qui l’aime de tout son cœur.

Polo est intrigué : que veut dire « aimer de tout son cœur ». Il ne comprend pas. Il va demander à ses amis.

La maman de Pinpin, le petit pingouin, l’aime avec ses ailes.

Celle de Félicien, le bébé phoque, l’aime avec ses nageoires.

Celle de Victor, le petit loup, le mordille, elle l’aime donc avec ses dents.

Polo n’est pas satisfait de toutes ses réponses. Il se réfugie dans les bras de sa maman.

Une histoire douce à partager.

 

De tout mon cœur : Jean-Baptiste Baronian

Illustrateur ; Noris Kern

ISBN : 9782070519712

Éditeur Gallimard – 2001

 

Le miel de Slobodan Despot

miel

 » il est des pays où les autobus ont la vie plus longue que les frontières ».

Pour sauver un homme de la colère de son fils, une femme donne donne tout l’argent qu’elle avait. C’est avec cette scène que débute le Miel . Le personnage principal n’est pas le miel, mais la Yougoslavie.

Ce miel est une métaphore de l’amour. Il est un lien naturel entre deux êtres. Il est aussi au cœur de l’existence de deux êtres. Nikola K., instituteur à la retraite, qui s’occupe de ses ruches dans les montagnes de la Krajina de Knin, autrefois enclave serbe en Croatie, et Vera, l’herboriste qui a besoin de beaucoup de ce nectar pour élaborer ses potions miraculeuses. C’est elle qui raconte au narrateur l’histoire de Nikola et de ses fils, Vesko le Teigneux et Dusan, le soldat d’une guerre perdue d’avance, l’histoire de cette Yougoslavie morcelée. Cette femme énigmatique qui se consume à la cigarette représente un savoir ancestral, la connaissance et le respect de la nature, une morale aussi, rude et désenchantée.

«Chacun de nos gestes compte» est sa devise.

Ce roman est une méditation sur la valeur de la vie humaine, le sens de l’histoire et le devenir des peuples.

Le miel – Slobodan Despot –  Gallimard – Parution; 01/02/2014

Lu en 2015

Slobodan Despot a fait ses armes d’éditeur auprès de Vladimir Dimitrijevic aux éditions L’Âge d’Homme avant de créer en Suisse sa propre maison d’édition, Xénia. Auteur de plusieurs essais (Despotica chez Xénia, notamment)
 Il signe avec Le miel son tout premier roman.

Les plis de la terre de Amuradha Roy

plis-terre

Maya, jeune veuve est venue panser ses plaies dans cette région de l’Himalaya où son mari a péri. Elle se ressource dans cette région de l’Inde. Ce livre est  un hymne à la nature, mais aussi à la vie des montagnards. Maya se lie d’amitié avec la famille modeste de paysans, dont elle partage le lopin de terre. Des personnages gravitent autour d’elle, telle Charu, la petite paysanne qui a appris à lire avec Maya. Ama, la grand-mère de Charu, commère du village, qui veut marier sa petite fille. Veer, guide de haute montagne qui apparaît, puis disparaît sans prévenir.

Anuradha Roy retrace le parcours d’une jeune femme au destin brisé, qui trouve refuge auprès d’une petite société solidaire. Ce roman est aussi une invitation à découvrir une région d’Inde méconnue, un coin de terre himalayenne dont la beauté est célébrée mais dont les fragiles équilibres humains et naturels sont menacés par les bouleversements du monde contemporain.

« En hiver, l’air est tellement pur qu’on a l’impression qu’on pourrait le boire ».

 

Les plis de la terre  – Anuradha Roy – actes sud – Octobre 2013 – traduit de l’anglais par Myriam Bellehigue.

ISBN 978-2-330-02445-1

Martha bla-bla de Susan Meddaugh

CVT_Martha-Bla-Bla_3466

Que diriez-vous d’avoir un chien qui parle ? Pas possible.

Découvrez l’histoire de Martha, un jour ses maîtres lui ont donné de la soupe, avec des lettres alphabets, au lieu de descendre dans son estomac. Elles sont allées dans son cerveau. Martha s’est mise à parler. ses maîtres aiment l’entendre parler  puis peu à peu se met à dire des choses gênantes.

Pourtant, lorsqu’un cambrioleur s’introduit dans la maison, on peut compter sur Martha.

Une histoire insolite et pleine d’humour, qui repose sur un comique de situation.

Martha bla-bla – Susan Meddaugh – Mango jeunesse – octobre 2003 – ISBN : 9782740407608-

Lu en 2016

 

Martha Bla Bla est une série télévisée d’animation inspirée de l’œuvre Susan Meddaugh. Le dessin animé a été diffusé du 12 novembre 2012 au 26 janvier 2013 dans Zouzous sur France 5 en France, sur Télé-Québec, et dans Mini TFO sur TFO en Ontario.

 

 

 

 

Coline de Alex Cousseau

téléchargement

 

Qui est donc Coline ? Une petite hirondelle, et Youyou, une tortue. Ces deux-là aiment jouer ensemble. Elles en oublieraient presque les saisons qui passent. Pourtant l’ automne est arrivé, et Coline va quitter son amie pour le sud. Youyou ne veut pas qu’elle parte, alors elle a une idée « lumineuse » voler les plumes de son amie.  Mais  Coline est très en colère, comment fera t-elle pour voler maintenant?

Alex Cousseau exploite le domaine de l’amitié, afin de faire réfléchir les enfants ; Doit-on garder  une amie malheureuse près de soi ou alors la laisser vivre comme elle veut, heureuse à l’autre bout du monde ?

Miyamoto illustre l’histoire avec  des dessins très japonisants, dans des coloris pastels,  qui donnent  un univers de douceur et de  délicatesse.

Coline : Alex Cousseau

Illustrateur : Chiaky Miyamoto

Éditeur : Sarbacane – Janvier 2010- album à partir de 5 ans-

Lu en 2016

 

Le dormeur du val de Arthur Rimbaud

Le dormeur du val

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud   (1854-1891)

Femmes- oiseaux de Jéromine Pasteur

Un auteur , un peu particulier qui raconte le récit de ses aventures, mais surtout nous livre ses pensées personnelles et nous apprend à affronter nos propres démons.

Eloïse, photographe va rejoindre le Pérou, afin de vivre avec  des indiens d’ Amazonie. Elle va partager leur vie au quotidien.
La région est envahie de trafiquants, elle se joint aux indiens pour assurer leur survie. La violence est quotidienne.

 » Comme élément assurant la survie de l’ensemble, Eloïse ne valait rien. Mais comme curiosité, comme saltimbanque, elle était de premier ordre. Les communautés de la région avaient admis qu’Éloïse ne représentait aucun danger. On la laissa remplir tranquillement son cahier d’écolier et prendre ses photos. Et puis Kayenga aimait Eloïse et tous ceux de la forêt aimait Kayenga. Quand à ceux qui ne le connaissaient pas suffisamment pour l’aimer, ils en avaient assez entendu parler pour le craindre. Eloïse était en sécurité. »

Elle va peu à peu être apprivoisée par ces indiens.
Avec eux, elle va fuir de l’autre côté de la montagne. Les femmes indiennes vont l’initier à leur vie.
Eloïse fut blessée par un amour perdu, et elle deviendra «  Femme-Oiseau », celle qui est capable de lire le sens de la vie et d’en faire retomber tous les bienfaits sur ceux qui la côtoient.

 » J’ai couru le monde pour calmer ma faim de savoir. Pour découvrir où se cachait la Terre Promise. Mais elle est en tous lieux, en permanence à l’intérieur de moi. Je viens enfin de le comprendre ! »

Un roman initiatique sur les valeurs de la vie, qui sème et ouvre en nous un chemin de liberté.

Femmes-Oiseaux : Jéromine Pasteur-

Belfond 2012- ISBN : 978714450517

Ce livre existe en format numérique

Lu en 2013

Pour en savoir plus sur l’auteur, le site semble figé..

La source de Anne-Marie Garat

la-source,M269633Nous sommes en Franche- Comté, dans un petit village, Mauduit, la narratrice professeur d’université s’y rend pour avoir l’accord du maire, afin que ses étudiants puissent venir consulter les archives.

A Mauduit, il n’y a rien. Sur les conseils de la secrétaire de mairie, elle se rend chez Lottie, qui parfois accueille des randonneurs.

Lottie est une nonagénaire qui habite seule une vieille maison de la famille Ardenne, près de la rivière.

Lottie va se dévoiler peu à peu et raconter sa vie, les bons et mauvais moments . Elle livre la clé des destins des hommes emportés par l’ Histoire.

La narratrice passe du temps ici, pour retrouver son passé. Elle est sur les traces de son passé  familial  tortueux. Peut-être aura-t-elle des réponses ?

L’écriture d’ Anne-Marie Garat ensorcelle le lecteur. On ne restera pas dans ce coin de France, l’aventure continuera dans des contrées lointaines, le Grand Nord Canadien, puis les forêts de Yukon apparaissent dans une boule à neige.

« Il faut parfois remonter le temps à sa source pour comprendre un peu mieux le présent des choses, murmure Lottie en jetant dans le feu une brassée d’ajoncs et de bruyère sèche. »

 

Unknown-1-copie-1

La source – Anne-Marie Garat 

Actes Sud – 379 pages-

ISBN :  978-2-330-05318-5

 

 

avril 2016
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930