Je me suis tue de Mathieu Menegaux

Voici mon dernier coup de cœur de l’année 2015, avant de l’écrire. J’aimerai vous inciter à visiter un blog, qui répertorie les 100 livres, une très bonne idée, ne parler et surtout ne  partager  que les livres qui nous émeuvent. Son auteur participe  à ce MOOC, en présentant un autre blog.

 

41AlYQW68oL._SL160_« Enfin, j’osais me regarder en face. Je n’ai jamais eu la peau qui marque. La trace de la claque avait bel et bien disparue. Mon secret tenait. Il ne s’était rien passé, décidément , c’était confirmé. »

C’est le premier roman de Mathieu Menegaux , l’auteur nous propose de suivre Claire, une directrice des ressources humaines âgée d’une quarantaine d’année mariée à Antoine. Elle semble heureuse et plutôt chanceuse.

Or, dès les premières pages on découvre que notre narratrice, Claire est emprisonnée depuis deux ans à la maison d’arrêt des femmes à Fresnes. Une femme qui refuse d’être une victime et qui a commis l’irréparable. Et au lieu de parler, elle a choisi le silence. Elle subit jusqu’au bout, elle supporte seule. Elle porte son secret  en silence. Mais elle va l’écrire à Antoine pour qu’il sache ce qui s’est  passé.

 » J’écris pour que tu comprennes et que tu cesses de me haïr. Et j’écris pour vous, policiers, citoyens, magistrats, journalistes, prompts à embastiller en prétextant la recherche de la vérité. Vous la voulez, la vérité ? Lisez. » 

L’auteur a su se glisser dans la peau de son héroïne, il décrit des choses intimes avec beaucoup de justesse.L’utilisation de la musique assure un tempo intéressant au roman, la musique est l’amie de Claire.

« Alors que je suis incapable de me souvenir d’un film ou du détail des personnages d’un livre, j’ai développé avec le temps une incroyable mémoire musicale . Cet amour des chansons remonte du plus loin qu’il m’en souvienne, lors j’avais quinze ans à peine « .

Référence à la chanson de Barbara, Ma plus belle histoire d’amour.

Un livre plein d’émotion, qui perturbe, qui pousse à réfléchir, écrit avec la justesse et la distance suffisante. On ne sort pas indemne d’une telle lecture


.5 etoiles

Mathieu Menegaux:                    

Né en 1967, premier roman  » je me suis tue « . Grasset – Sortie le 01/04/2015

Menegaux230_0

Publicités

10 réflexions sur “Je me suis tue de Mathieu Menegaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s